12 aliments à éviter lorsque vous souffrez d’arthrite

Des changements simples dans votre régime alimentaire peuvent contribuer à la gestion de vos symptômes en cas d'arthrite.

Lorsque vous êtes atteint d’arthrite, l’inflammation peut être influencée par de nombreux facteurs, y compris votre alimentation. Certains aliments riches en sucre, en matières grasses, en sodium ou en glucides simples peuvent provoquer une inflammation qui peut aggraver les symptômes de l’arthrite. Voici 12 aliments et boissons à éviter lorsque vous souffrez d’arthrite.

1. Les viandes rouges

Les viandes rouges sont souvent riches en matières grasses, en particulier en graisses saturées, par rapport aux viandes blanches et aux protéines d’origine végétale. Des études ont montré que la consommation de viande rouge est associée à une augmentation de l’inflammation, ce qui peut aggraver le gonflement des articulations et les symptômes de l’arthrite. Il est recommandé de substituer la viande rouge par du poulet, du poisson, des légumineuses ou des noix, qui sont associés à des marqueurs inflammatoires plus bas.

2. Les produits laitiers riches en matières grasses

Le lait, le yaourt et les autres produits laitiers peuvent être mauvais pour l’arthrite, mais cela dépend de la quantité de matières grasses et de sucre présente dans un produit particulier. En général, il est recommandé d’éviter les produits laitiers riches en matières grasses et en sucre, car des recherches ont montré un lien entre un régime riche en matières grasses et des réactions inflammatoires. Il est conseillé d’opter pour des options faibles en matières grasses, bien que certains produits laitiers comme le yaourt et le kéfir contiennent des probiotiques, qui peuvent réduire l’inflammation et aider à soulager les symptômes de l’arthrite.

3. Les acides gras oméga-6

Les acides gras polyinsaturés oméga-6, en excès, peuvent aggraver l’inflammation. On trouve couramment des acides gras oméga-6 dans le soja, le maïs, le carthame, le tournesol, les noix et la viande. Il est recommandé de cuisiner avec de l‘huile d’olive, qui est principalement composée de graisses monoinsaturées, et de consommer plus de poissons gras tels que le saumon, le thon et la morue.

4. Le sel

Votre corps a besoin de sodium contenu dans le sel pour de nombreuses fonctions, mais une consommation excessive peut être problématique. Des recherches ont associé une consommation élevée de sel à une inflammation plus importante et à un risque accru de développer une arthrite rhumatoïde. Il est recommandé de rechercher des aliments faibles en sodium et sans sel ajouté. Il est possible de donner du goût à vos plats avec des herbes et des épices, comme du poivre moulu, de l’origan, du cumin, de l’ail ou de l’oignon en poudre, plutôt qu’avec du sel. Il existe également de nombreux mélanges d’assaisonnements sans sel ajouté disponibles dans les magasins.

5. Les boissons sucrées

Les sodas, les jus de fruits, les thés sucrés et autres boissons sucrées contiennent souvent une grande quantité de sucre. Il est recommandé de limiter votre consommation totale de sucre ajouté à 9 cuillères à café par jour. Il est préférable de choisir des versions non sucrées de vos boissons sucrées préférées ou d’ajouter des saveurs naturelles, comme des tranches de citron ou de lime fraîche, à vos boissons simples.

6. Les aliments frits

Les aliments frits sont souvent cuits dans des huiles riches en graisses saturées et en acides gras oméga-6. Ces deux éléments ont été associés à une augmentation de l’inflammation et des symptômes de l’arthrite. De plus, les aliments frits contiennent souvent d’autres ingrédients, tels que des panures, du sel et du sucre ajouté, qui peuvent également provoquer une inflammation. Il est conseillé de cuisiner davantage à la maison en utilisant des méthodes de cuisson alternatives comme la cuisson à l’air ou au four.

7. Les aliments en conserve

Il n’est pas nécessaire d’éviter tous les aliments en conserve, mais ceux qui contiennent beaucoup de sucre ou de sel sont à éviter. Par exemple, les fruits en conserve dans du sirop contiennent généralement beaucoup de sucre ajouté, ce qui peut augmenter l’inflammation. Il est préférable de choisir des fruits en conserve dans de l’eau ou du jus de fruit à 100% sans sucre ajouté. Le sel est utilisé comme conservateur dans de nombreux aliments en conserve, y compris les légumes, les viandes et les soupes. Il est recommandé de choisir des produits faibles en sodium ou sans sel ajouté et de limiter votre consommation de sel à 2 grammes par jour.

8. L’alcool

Certains types d’alcool, comme le vin rouge, peuvent avoir des propriétés anti-inflammatoires en raison de leur teneur en antioxydants. Cependant, la consommation excessive d’alcool peut déclencher une poussée de certaines formes d’arthrite, comme la goutte. Des études ont montré que la consommation excessive d’alcool est associée à un risque accru de développer la goutte et des crises de goutte plus fréquentes.

9. Les glucides raffinés

Lorsque les céréales sont transformées en farine blanche ou en riz blanc, la plupart des fibres et des nutriments sont éliminés. Cela laisse les céréales sous forme de glucides simples, qui sont plus susceptibles de faire augmenter votre taux de sucre dans le sang et d’augmenter l’inflammation. Il est recommandé de consommer davantage de glucides complexes, tels que le riz brun, le quinoa et les grains entiers.

10. Les bonbons et les desserts

Les sucres ajoutés n’offrent aucune valeur nutritionnelle. C’est pourquoi on les appelle souvent des « calories vides ». De plus, ils peuvent augmenter l’inflammation. Il est recommandé de limiter votre consommation de sucre ajouté à 9 cuillères à café par jour. Les sources alimentaires courantes de sucre ajouté comprennent les bonbons, les desserts, les pâtisseries, la crème glacée, les snacks transformés et les condiments tels que le ketchup et la sauce barbecue. Il est conseillé de lire les étiquettes des aliments pour connaître la quantité de sucre ajouté et de rechercher des ingrédients se terminant par « ose », comme le saccharose et le fructose.

11. Les aliments transformés

Les aliments hautement transformés tels que les plats surgelés, les charcuteries, les pâtisseries, la restauration rapide et les snacks emballés contiennent généralement des grains raffinés, du sucre ajouté, du sel et des matières grasses pour les conserver et maintenir leur saveur. Tous ces éléments peuvent augmenter l’inflammation. Une alimentation hautement transformée est associée à une augmentation de l’obésité et de la résistance à l’insuline, ce qui pourrait indirectement aggraver les symptômes de l’arthrite.

12. Le gluten

Le gluten est une protéine présente dans les céréales telles que le blé, l’orge et le seigle. Certaines études ont montré qu’un régime sans gluten peut être bénéfique pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde en réduisant l’inflammation. Des recherches ont également trouvé une association entre les personnes atteintes de la maladie cœliaque et la polyarthrite rhumatoïde. La maladie cœliaque est une maladie auto-immune dans laquelle le gluten déclenche une inflammation dans l’intestin et ailleurs dans le corps. Toutefois, tout le monde n’est pas sensible au gluten, il est donc recommandé de l’éviter pour voir si les symptômes de l’arthrite s’améliorent.

Quels sont les aliments bons à manger si vous avez de l’arthrite ?

Certains aliments peuvent aider à réduire l’inflammation et sont de bons choix si vous souffrez d’arthrite. Il s’agit notamment des poissons gras tels que le saumon et le thon, des noix comme les amandes, les cacahuètes, les pistaches et les noisettes, des baies comme les myrtilles, les framboises et les fraises, des légumes verts foncés comme le chou frisé et les épinards, de l’huile d’olive, de l’ail et des oignons.

Il est important de prendre en compte votre alimentation lorsque vous souffrez d’arthrite. Des changements simples dans votre régime alimentaire peuvent contribuer à la gestion de vos symptômes. Évitez les aliments riches en matières grasses saturées, en acides gras oméga-6, en sucre et en sel, et privilégiez les légumes, les fruits, les acides gras oméga-3 et les céréales complètes pour réduire l’inflammation dans vos articulations.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn