11 facteurs inattendus qui peuvent augmenter votre risque de cancer

Il est important de connaître les facteurs de risque inattendus qui peuvent augmenter votre susceptibilité au cancer.

Le cancer est une maladie qui touche de plus en plus de personnes de nos jours. Selon le CIRC environ 39,6% des hommes et des femmes seront diagnostiqués avec un cancer à un moment donné de leur vie. Alors que la génétique joue un rôle important dans le développement du cancer, des facteurs environnementaux et socio-économiques peuvent également contribuer à son apparition. Il est donc essentiel de connaître les facteurs de risque inattendus qui peuvent augmenter votre susceptibilité au cancer. Nous explorons ici certaines des causes cachées du cancer et discutons de la manière de les éviter.

1. L’environnement dans lequel vous vivez

Des études ont montré que la qualité de l’air, de l’eau, de l’environnement bâti et des facteurs sociodémographiques d’une région peuvent avoir un impact sur le taux de cancer dans cette région. Une étude publiée dans le journal Cancer en 2017 a révélé que les comtés aux États-Unis présentant la plus mauvaise qualité de l’air, de l’eau, de l’environnement bâti et des facteurs socio-économiques ont un taux de cancer plus élevé. Une mauvaise qualité de l’air et un environnement bâti défavorable étaient particulièrement associés à un risque accru de cancer. Ces résultats s’appliquent tant aux hommes qu’aux femmes, le cancer de la prostate et du sein étant les plus fortement associés à un environnement défavorable. D’autres recherches indiquent également que les quartiers défavorisés sont plus exposés à un risque de cancer en raison de la pollution de l’air.

Pour éviter cette cause de cancer, il est important de choisir un environnement de vie sain. Recherchez des zones avec une bonne qualité de l’air, de l’eau et des infrastructures. Si possible, évitez les zones fortement polluées et privilégiez les quartiers plus propres et plus verts.

2. Les bougies parfumées et les désodorisants d’air

Les bougies parfumées et les désodorisants d’air peuvent sembler inoffensifs, mais ils peuvent en réalité augmenter votre risque de cancer. Une étude menée en Angleterre a révélé que les bougies parfumées et les produits désodorisants contiennent des produits chimiques volatils, tels que le limonène, qui, lorsqu’ils sont libérés dans l’air, réagissent avec l’ozone pour former du formaldéhyde. Le formaldéhyde a été lié à plusieurs types de cancer, notamment la leucémie myéloïde et le cancer du nasopharynx. Les parfums synthétiques peuvent également entraîner des troubles hormonaux, de l’asthme et d’autres problèmes de santé graves. Pour éviter cette cause de cancer, réduisez votre utilisation de produits parfumés contenant du limonène et recherchez des alternatives naturelles et non parfumées.

3. La consommation excessive d’alcool

La consommation excessive d’alcool a été liée à un risque plus élevé de cancer, en particulier le cancer du sein. Une étude danoise a montré que les femmes qui augmentaient leur consommation d’alcool pendant une période de cinq ans présentaient un risque plus élevé de cancer du sein. Cependant, cette même étude a révélé un risque plus faible de maladies cardiovasculaires chez les femmes qui buvaient davantage. Outre le cancer du sein, l’alcool a également été associé au cancer de la tête et du cou, du foie et du côlon. L’éthanol présent dans les boissons alcoolisées est métabolisé dans le corps en acétaldéhyde, qui peut endommager l’ADN et les protéines. L’alcool peut également provoquer une oxydation dans le corps, ce qui endommage davantage l’ADN, les protéines et les graisses.

Pour réduire votre risque de cancer lié à la consommation d’alcool, limitez votre consommation à des quantités modérées et adoptez un mode de vie sain en faisant de l’exercice régulièrement, en suivant un régime alimentaire équilibré et en gérant votre stress.

4. Les poussières de bois

Les poussières de bois peuvent également augmenter votre risque de cancer. L’Agence internationale de recherche sur le cancer a classé les poussières de bois comme des agents cancérigènes pour l’homme. Une étude a révélé que les travailleurs de l’ameublement exposés aux poussières de bois avaient plus de risques de développer un cancer nasal appelé adénocarcinome. Les poussières de bois durs, comme le hêtre et le chêne, présentent le plus grand risque. Pour réduire votre exposition aux poussières de bois, utilisez des systèmes de ventilation bien conçus et portez un masque respiratoire certifié pour vous protéger des particules fines de bois.

5. Les emballages alimentaires

Les emballages alimentaires peuvent également jouer un rôle dans le développement du cancer. Les emballages de restauration rapide et de plats à emporter contiennent souvent des produits chimiques appelés perfluorés qui migrent facilement des emballages vers les aliments. Ces produits chimiques sont liés à divers problèmes de santé, notamment le cancer, les troubles du développement, les problèmes de reproduction et les troubles immunitaires. Pour éviter cette cause de cancer, essayez de manger des repas frais préparés à la maison autant que possible et évitez les assiettes en papier et autres ustensiles de table recouverts des mêmes produits chimiques.

6. Certains écrans solaire

Bien que l’exposition excessive au soleil puisse entraîner un cancer de la peau, l’utilisation excessive de certains écrans solaires peut également présenter des risques. Certains écrans solaires contiennent des produits chimiques tels que le benzophénone-3 (ou oxybenzone), qui produisent des radicaux libres pouvant endommager l’ADN et favoriser la croissance du cancer. Pour éviter cette cause de cancer, choisissez des écrans solaires qui ne contiennent pas de produits chimiques agressifs et privilégiez les produits naturels faits maison.

7. Le manque d’exposition au soleil

Une exposition insuffisante au soleil peut également augmenter votre risque de cancer. Des études ont montré qu’une carence en vitamine D3, qui est principalement produite par le corps lorsqu’il est exposé au soleil, est associée à un risque plus élevé de cancer du côlon et du sein. Pour éviter cette cause de cancer, assurez-vous de passer du temps à l’extérieur et de vous exposer au soleil de manière sûre, en évitant toutefois une exposition excessive qui peut endommager la peau.

8. Les virus et les bactéries

Certains virus et bactéries peuvent augmenter votre risque de cancer. Des études ont montré que des virus tels que le virus d’Epstein-Barr et le VIH sont liés à certains types de cancer. Le virus d’Epstein-Barr est très répandu et est souvent associé à la mononucléose. Il peut rester dormant dans le corps jusqu’à ce qu’il soit activé par certains facteurs tels que l’exposition aux pesticides, aux moisissures, les carences nutritionnelles, les traumatismes mentaux, etc. Le VIH est également associé à un risque plus élevé de certains types de cancer, tels que le sarcome de Kaposi, le lymphome non hodgkinien et le cancer du col de l’utérus.

9. Le travail de nuit

Si vous travaillez de nuit, vous pourriez être exposé à un risque plus élevé de cancer. Des études ont montré que les personnes qui travaillent de nuit ont un risque plus élevé de développer certains types de cancer. Cela est dû à l’impact de la perturbation du rythme circadien, qui est régulé par la lumière et l’obscurité de l’environnement. Pour réduire ce risque, essayez de limiter autant que possible vos heures de travail de nuit et assurez-vous de vous reposer et de dormir suffisamment.

10. Les aliments grillés et brûlés

Les aliments grillés et brûlés peuvent également augmenter votre risque de cancer. Lorsque des aliments riches en amidon, tels que les pommes de terre et le pain, sont cuits à des températures élevées, ils produisent une substance chimique appelée acrylamide, qui peut endommager l’ADN et causer le cancer chez les animaux. Il est donc recommandé de cuire ces aliments à des températures plus basses et d’éviter de les brûler. De plus, la viande grillée peut produire des composés toxiques et cancérigènes appelés amines hétérocycliques (AHC). Pour réduire ce risque, utilisez des marinades à base de vinaigre et d’autres ingrédients sains, et évitez de faire griller la viande à des températures très élevées.

11. Le mode de vie sédentaire

Un mode de vie sédentaire peut également augmenter votre risque de cancer. Des études ont montré que passer de longues périodes assis peut augmenter le risque de cancer du côlon, de l’endomètre et des poumons. Il est donc important de rester actif et de faire de l’exercice régulièrement pour réduire ce risque.

 

Il est important de connaître les facteurs de risque inattendus qui peuvent augmenter votre susceptibilité au cancer. En adoptant un mode de vie sain, en évitant les produits chimiques toxiques, en choisissant un environnement de vie sain et en étant conscient des facteurs de risque, vous pouvez réduire votre risque de développer un cancer. Cependant, il est important de noter que le cancer peut également être causé par des facteurs génétiques et qu’il est essentiel de consulter un professionnel de la santé qualifié pour obtenir des conseils médicaux personnalisés.

5/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn