Quand faut-il prendre vos repas pour maigrir naturellement ?

Nous vivons à un rythme plus rapide que jamais, avec des heures de travail plus longues et des événements qui se produisent rapidement et continuellement tout autour de nous. Jongler avec de multiples tâches tout au long de la journée signifie que vous avez tendance à vous tourner vers les aliments prêts à consommer, les plats à emporter ou les plats préparés. Mais même si vous donnez la priorité à la préparation des repas pour résoudre ce problème, que se passe-t-il lorsque vous êtes trop occupé pour manger ?

Tout comme la fréquence des repas, les habitudes alimentaires changeront également en fonction de vos objectifs de santé. Par exemple, si vous souhaitez perdre du poids, vous devrez peut-être structurer votre plan alimentaire en conséquence. Alors, quels sont les meilleurs moments pour manger pour maigrir ? Voici quelques suggestions pour planifier vos repas afin de favoriser une digestion optimale et une perte de poids.

Existe-t-il des preuves scientifiques que certains moments de l’alimentation sont plus propices à la perte de poids ?

Pour comprendre l’horaire des repas, il est bon de s’éloigner de l’idée de manger pour le confort et de s’orienter vers l’idée de manger pour alimenter son corps. Vous avez besoin de carburant pour la plupart des activités, n’est-ce pas ? Pour la plupart des gens, ces activités ont lieu pendant la journée.

Cela signifie que votre corps transforme généralement les aliments en énergie pendant la journée. La nuit, votre corps se concentre davantage sur le repos et la réparation. Cette idée suggère que votre corps ralentit et est moins efficace dans la transformation des aliments la nuit.

Quand faut-il prendre le petit-déjeuner ?

Chez les animaux, des études ont montré que le premier repas de la journée détermine le rythme des horloges internes périphériques. Cette étude suggère que vous devriez envisager de manger dans les premières heures de votre réveil pour bien démarrer la journée.

Cela permet également une digestion complète et un repos de quelques heures avant le deuxième repas de la journée. Bien sûr, tout le monde est différent et les habitudes de réveil varient d’une personne à l’autre, il est donc essentiel d’expérimenter par vous-même.

Sauter le petit-déjeuner : est-ce une bonne pratique ?

Certaines recherches suggèrent que sauter le petit-déjeuner augmente les réactions postprandiales après le déjeuner et le dîner en raison d’une réponse insulinique altérée.

Cela dit, il peut être judicieux de sauter le petit-déjeuner si vous pratiquez le jeûne intermittent et que ce moment de la journée se situe dans votre fenêtre de jeûne.

Pour certains qui suivent un programme de jeûne 16/8 (manger pendant une fenêtre de huit heures et jeûner pendant 16 heures), la période de jeûne pourrait commencer après le dîner, entre 18 et 19 heures, et ne se terminer que vers le déjeuner du lendemain.

Dans ce cas, les avantages de sauter le petit-déjeuner sont similaires à ceux du jeûne. Les recherches montrent que le jeûne intermittent peut réduire l’apport calorique global, favoriser la perte de poids et améliorer la santé métabolique.

Quand devez-vous prendre votre déjeuner ?

Des études suggèrent de déjeuner entre 12 et 14 heures pour des résultats optimaux. Mais bien sûr, il est important de se rappeler que nous sommes tous différents, et que cela peut ne pas être le cas pour tout le monde.

Une étude espagnole a expérimenté le moment du déjeuner et la perte de poids pour voir s’il y avait une corrélation avec le moment où vous prenez votre repas principal.

Les résultats de l’étude indiquent que les personnes qui déjeunent tard (après 15 heures) ont perdu moins de poids que celles qui déjeunent tôt (avant 15 heures). Et ce, malgré l’âge, les hormones de l’appétit, un apport et une dépense énergétiques, une durée de sommeil ou une répartition des macronutriments similaires.

Qu’en est-il de sauter le déjeuner ?

Sauter le déjeuner peut être tentant si vous êtes occupé ou distrait, mais cela peut causer des problèmes plus tard dans la journée. Sauter le déjeuner peut épuiser l’énergie de votre corps, provoquant un brouillard cérébral ou une somnolence.

En définitive, la meilleure approche consiste à écouter vos signaux internes pour déterminer votre niveau de faim et prendre la meilleure décision.

Quand devriez-vous dîner ?

Idéalement, votre dernier repas de la journée devrait avoir lieu au moins trois à quatre heures avant d’aller vous coucher. Des études ont montré que le fait de dîner tard ou de manger trop tard le soir est lié à un risque accru d’obésité et de perturbations métaboliques comme la dyslipidémie et l’hyperglycémie.

Une étude menée sur des femmes en surpoids/obèses atteintes du syndrome métabolique a montré que celles dont l’apport calorique était plus élevé au cours du dîner présentaient une résistance à l’insuline plus importante que celles dont l’apport calorique était plus élevé au cours du petit-déjeuner. Ce résultat suggère qu’une réduction de l’apport au dîner peut contribuer à réduire la résistance à l’insuline au fil du temps.

La plupart sautent le dîner pour maigrir, est-ce une bonne approche ?

Pour la plupart des personnes ayant un métabolisme normal, sauter le dîner ou le prendre en fin de journée, entre 16 h et 18 h peut être bénéfique. Cela peut mieux s’aligner sur les horloges internes, qui optimisent la digestion et l’absorption des nutriments.

En raison de la nécessité de stabiliser le glucose, si vous souffrez des maladies chroniques comme le diabète, vous devriez discuter de cette décision avec votre médecin avant de l’appliquer.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -