Les propriétés thérapeutiques de l’huile essentielle d’oranger bigarade

propriétés thérapeutiques de l’huile essentielle d’oranger bigarade

L’oranger bigarade ou oranger amer est un agrume prisé en gastronomie. Le zeste est plus apprécié dans le domaine de la médecine. L’expression mécanique de ce dernier permet d’obtenir l’essence d’oranger. Originaire des Indes et de l’Asie du Sud-est, l’oranger bigarade appartient à la famille des rutacées. L’arbre pousse dans les régions subtropicales et peut atteindre une dizaine de mètres. En botanique, il est communément appelé Citrus aurantium ssp amara.

La distillation des rameaux permet d’obtenir l’huile essentielle. Elle est riche en esters terpéniques, en vitamine C et en limonène. Elle est également composée de flavonoïdes, de carotènes et de N-méthyl-tyramine. De plus, elle possède des propriétés laxatives et sédatives. Elle traite les troubles gastriques et digestifs. Elle est également efficace contre les affections cutanées. En externe, c’est un excellent tonifiant et fortifiant.

Dans quels cas se servir de l’huile essentielle d’oranger bigarade ?

L’huile essentielle d’oranger bigarade est indiquée en cas de troubles intestinaux. Sa composition riche en limonènes favorise la digestion. Elle stimule l’appétit. Elle traite les crises d’anxiété et les insomnies. Ainsi, elle est recommandée chez les patients souffrant de surmenage ou de mélancolie.

Dans certains cas, elle favorise la perte de poids. En phytothérapie, elle aide dans le traitement des affections cutanées. Elle favorise la cicatrisation des petites plaies. Elle est efficace contre les acnés et les furoncles. Cette huile est également conseillée en cas de toux spasmodiques et de palpitations. C’est un excellent anti-inflammatoire et un puissant antibactérien. Elle réduit les douleurs liées aux articulations.

Comment bien utiliser l’huile essentielle d’oranger bigarade ?

Pour de meilleurs résultats, l’huile essentielle d’oranger bigarade peut être mélangée avec une plante à base de caféine. Elle doit impérativement être associée avec de l’huile végétale. Le mélange permet de diminuer les risques d’allergie et d’irritations. La dose quotidienne dépend du traitement, de l’objectif, de la situation médicale et des conditions physiques de chaque patient.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

En locale, prendre quelques gouttes du mélange d’huile et appliquer directement sur la zone à traiter. Elle est adaptée en diffusion. Pour ce faire, mettre 40 gouttes au diffuseur. Dans le bain, mettre 5 à 10 gouttes. Pour le traitement des troubles nerveux, mettre 3 gouttes sur la plante des pieds et le long de la colonne vertébrale.

Les précautions d’emploi

L’huile essentielle d’oranger bigarade ou oranger amer est interdite chez les enfants de moins de 6 ans. Elle est également déconseillée chez la femme enceinte et allaitante. Sa composition en synéphrine est très toxique. Elle doit être utilisée avec une extrême précaution. En cas de doute, demander l’avis d’un thérapeute.

Elle ne convient pas pour les diabétiques et les personnes atteintes de dépression. Elle ne traite ni les migraines ni les troubles hormonaux. Cette huile est contre-indiquée en cas de problèmes cardiaques et d’hypertension. Elle ne doit pas être associée avec des médicaments contenant de la cyclosporine.