Les meilleurs stratégies pour perdre la graisse sous-cutanée

cet article explore les causes et les stratégies pour éliminer la graisse sous-cutanée

Les personnes qui essaient de perdre du poids peuvent avoir l’impression que toutes les graisses sont identiques. Mais il existe deux types de graisse différents : la graisse viscérale et la graisse sous-cutanée. La graisse sous-cutanée est la graisse ondulée visible juste sous la peau. La graisse sous-cutanée est normalement inoffensive et peut même protéger contre certaines maladies. La graisse viscérale est la graisse qui entoure les organes. Bien qu’elle ne soit pas visible de l’extérieur, elle est associée à de nombreuses maladies.

Il est possible de perdre à la fois la graisse sous-cutanée et la graisse viscérale. Si la perte de graisse sous-cutanée peut être l’objectif des personnes qui veulent rentrer dans des vêtements plus petits, la perte de graisse viscérale améliore la santé.

Deux notions sur la graisse sous-cutanée à garder en tête :

Si la graisse est visible ou peut être pincée, il s’agit de graisse sous-cutanée.
La graisse sous-cutanée n’est pas nécessairement un facteur de risque pour la santé.

Quelles sont ses causes et est-elle difficile à perdre ?

La graisse sous-cutanée se trouve sous la peau, par opposition à la graisse viscérale qui entoure les organes. Tout le monde a un peu de graisse sous-cutanée, mais des facteurs liés au mode de vie, tels que l’alimentation et l’exercice, ainsi que la génétique, affectent la quantité de graisse sous-cutanée que chaque personne développe. Les personnes sont plus susceptibles d’accumuler de la graisse viscérale et sous-cutanée lorsque :

Ils sont sédentaires, ou passent beaucoup de temps assis.
Elles font peu ou pas d’exercice aérobique.
Ils ont une faible masse musculaire.
Elles mangent plus de calories qu’elles n’en brûlent.
Elles sont résistantes à l’insuline ou ont du diabète.

Les recherches suggèrent de plus en plus que la graisse sous-cutanée peut jouer un rôle protecteur, en particulier chez les personnes obèses ayant beaucoup de graisse viscérale. Cependant, la graisse sous-cutanée peut être un signe de graisse viscérale. Les personnes ayant beaucoup de graisse sous-cutanée ont souvent aussi beaucoup de graisse viscérale.

Ces deux types de graisse peuvent être difficiles à perdre. Voici quelques facteurs qui rendent la graisse difficile à perdre :

La résistance à l’insuline: La graisse viscérale est corrélée à la résistance à l’insuline, ce qui peut rendre difficile la perte de graisse viscérale et sous-cutanée.

Les stratégies de perte de poids : Les personnes ayant beaucoup de graisse sous-cutanée commettent souvent l’erreur d’essayer de réduire la graisse de façon ponctuelle, par exemple en faisant beaucoup d’exercices abdominaux.

Cette stratégie est moins efficace que celle qui consiste à brûler les graisses dans tout le corps.

Inflammation: Certaines recherches suggèrent que la graisse viscérale libère des cytokines qui augmentent l’inflammation. Cette réponse inflammatoire est liée à la prise de poids et peut augmenter la graisse sous-cutanée.
Brûler la graisse viscérale peut également brûler la graisse sous-cutanée. Pour une santé optimale, il est judicieux de cibler la graisse viscérale.

Stratégies pour éliminer la graisse sous-cutanée

La reconnaissance de l’interaction entre la graisse viscérale et la graisse sous-cutanée est essentielle pour éliminer la graisse sous-cutanée. Les stratégies de remise en forme qui brûlent les graisses en général, ainsi que celles qui neutralisent les effets négatifs de la graisse viscérale, peuvent maximiser le succès.

Le rôle de l’alimentation dans la perte de graisse sous-cutanée

Pour perdre du poids, les gens doivent manger moins de calories qu’ils n’en brûlent. Cependant, les aliments spécifiques consommés sont importants. Les protéines, par exemple, aident les gens à se sentir rassasiés plus longtemps. En mangeant plus de protéines, il est plus facile de suivre un régime et de réduire les envies d’aliments riches en graisses et en sucres.

Les glucides et le sucre sont liés au diabète, à la graisse viscérale et aux problèmes métaboliques. Certaines recherches suggèrent qu’une consommation excessive de glucides peut provoquer de la graisse abdominale, à la fois viscérale et sous-cutanée. Remplacer certains glucides par des options plus protéinées peut stimuler le métabolisme, réduire le stockage des graisses et prévenir les problèmes métaboliques.

Exercices pour brûler la graisse sous-cutanée

La graisse sous-cutanée est un moyen pour le corps de stocker de l’énergie. Cela signifie que pour brûler la graisse sous-cutanée, il faut brûler de l’énergie sous forme de calories. Les routines d’exercice qui sont les plus efficaces pour ce faire comprennent :

Les exercices d’aérobic et le cardio : Ce groupe comprend la plupart des exercices de fitness qui augmentent la fréquence cardiaque, comme la course, la natation et le saut à la corde. Plus la routine est intense et plus elle est longue, plus elle brûle de calories.

Entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT) : Le HIIT est un moyen d’augmenter le pouvoir de combustion des graisses des exercices d’aérobic. Il s’agit de courtes périodes d’activité suivies de périodes de moindre activité. Par exemple, une routine HIIT peut inclure la course à pied pendant une minute, suivie d’une marche de deux minutes, puis de deux autres minutes de course à pied ou d’un autre exercice intense, comme le saut à la corde.

Entraînement musculaire : Les exercices basés sur la force, comme l’haltérophilie, ne brûlent que peu ou pas de graisses. Cependant, les muscles brûlent des calories, et la musculation est donc une stratégie pour stimuler le métabolisme. Les personnes qui ont plus de muscles brûlent plus de calories, même lorsqu’elles ne font pas d’exercice.

Autres stratégies de style de vie pour lutter contre la graisse sous-cutanée

La santé mentale est importante pour les personnes qui essaient de perdre du poids. Le stress chronique entraîne la libération continue par l’organisme d’une hormone appelée cortisol. En petites bouffées éphémères, le cortisol est inoffensif. Mais une exposition prolongée au cortisol peut compromettre la perte de poids. Cela signifie que la gestion du stress peut aider à perdre de la graisse sous-cutanée. Le cortisol est particulièrement nuisible à la perte de poids chez les personnes qui suivent un régime riche en sucre. Les personnes qui connaissent des épisodes de stress devraient également éviter de manger sous l’effet du stress, notamment en consommant beaucoup de sucreries et de glucides.

La graisse sous-cutanée et la santé

Une stratégie de régime et d’exercice qui se concentre uniquement sur la perte de graisse sous-cutanée peut être malsaine.

Un mode de vie sédentaire et un manque d’exercice régulier sont des causes potentielles d’accumulation de la graisse sous-cutanée. Bien que les craintes concernant les effets de l’obésité sur la santé aient conduit de nombreuses personnes à regarder ce qu’elles voient dans le miroir, le véritable coupable de l’épidémie d’obésité pourrait être invisible. Une étude de 2015 a révélé que les personnes ayant beaucoup de graisse viscérale, ou celle qui n’est pas visible de l’extérieur, étaient plus susceptibles de mourir alors qu’elles avaient moins de graisse sous-cutanée. Cela signifie que les personnes qui ont moins de graisse visible sont, au moins dans certains cas, plus exposées au risque de décès. D’autres études sont parvenues à des conclusions similaires. Ces données suggèrent que la graisse sous-cutanée peut protéger la santé des personnes qui ont beaucoup de graisse viscérale.

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.