Les huiles essentielles pour soulager les symptômes de la maladie de Parkinson selon ces études

Nous explorons ici la recherche sur les huiles essentielles et discuterons des huiles potentiellement bénéfiques pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

La maladie de Parkinson est une affection neurologique progressive qui affecte le système nerveux. Bien qu’il n’existe pas de remède connu à ce jour, il existe des traitements disponibles pour aider à gérer la progression de la maladie et ses symptômes. En complément de ces traitements traditionnels, l’utilisation d’huiles essentielles peut être bénéfique pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson en soulageant certains symptômes associés à cette affection.

Nous explorons ici la recherche sur les huiles essentielles et discuterons des huiles potentiellement bénéfiques pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Nous aborderons également les différentes méthodes d’utilisation des huiles essentielles et les précautions à prendre lors de leur utilisation.

Qu’est-ce que la maladie de Parkinson ?

La maladie de Parkinson est causée par une diminution de la production de dopamine dans le cerveau. Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson ont des niveaux bas de dopamine, un neurotransmetteur qui régule les mouvements du corps. Les cellules nerveuses du cerveau responsables de la production de dopamine ont soit été endommagées, soit sont mortes.

Les experts ne connaissent pas exactement les causes de la maladie de Parkinson, mais des preuves émergentes suggèrent que des facteurs génétiques, inflammatoires et environnementaux peuvent déclencher cette affection. Les symptômes de la maladie de Parkinson peuvent inclure des tremblements, une raideur musculaire, des mouvements lents, une diminution de l’équilibre et de la coordination.

Les huiles essentielles pour les symptômes de la maladie de Parkinson

Les huiles essentielles sont des extraits de plantes obtenus par distillation à la vapeur ou pressage des plantes. Ces huiles peuvent être utilisées en complément d’autres traitements pour gérer les symptômes de diverses affections, y compris la maladie de Parkinson. Une étude de 2020 soutient l’idée que l’inflammation dans le corps peut déclencher ou aggraver la maladie de Parkinson. Certaines huiles essentielles ont des propriétés anti-inflammatoires et peuvent soulager certains symptômes de la maladie.

Lavande

La lavande est une huile essentielle couramment utilisée pour son parfum apaisant. On la retrouve souvent ajoutée en tant que parfum dans les savons, lotions et bougies. Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson peuvent avoir des difficultés à dormir. Grâce à ses propriétés calmantes, il n’est pas surprenant que la lavande puisse être utilisée comme aide au sommeil.

Une étude de 2013 a rapporté que les personnes âgées qui avaient arrêté d’utiliser des benzodiazépines (un médicament courant pour la sédation) en tant qu’aide au sommeil ne dormaient pas aussi longtemps la nuit. Cependant, lorsqu’elles ont commencé à utiliser de l’huile d’aromathérapie à la lavande, la durée de leur sommeil a augmenté jusqu’à celle précédant l’arrêt des benzodiazépines.

Orange douce

Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson peuvent souffrir de changements d’humeur et d’anxiété. L’orange douce a un parfum léger et citronné qui a été démontré pour améliorer l’humeur et les symptômes d’anxiété. Une étude de 2018 a révélé que les personnes qui inhalent des parfums d’agrumes pendant 90 secondes connaissent des changements temporaires dans leur cerveau, ce qui augmente leur niveau de relaxation et de confort.

L’ajout d’huile essentielle d’orange douce dans un diffuseur d’aromathérapie ou dans un bain peut aider à soulager l’anxiété liée à la maladie de Parkinson. Cependant, des recherches supplémentaires spécifiques aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson sont nécessaires.

Menthe poivrée

L’un des traitements de base de la maladie de Parkinson est un médicament combiné appelé Sinemet (lévodopa/carbidopa). Les effets secondaires potentiels de ce médicament sont les nausées et les vomissements. La menthe poivrée est un additif populaire en tant que saveur et parfum, qui peut être utilisé pour aider à gérer les problèmes gastro-intestinaux tels que les nausées et les vomissements.

Une étude de 2021 a testé l’inhalation de menthe poivrée comme traitement des nausées. Il a été constaté qu’elle était encore plus efficace qu’une combinaison de menthe poivrée et de médicaments traditionnels contre les nausées.

Ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée dans un diffuseur lorsque les nausées surviennent, cela peut aider à soulager l’inconfort.

Romarin

Le romarin est une plante verte avec des feuilles similaires à un arbre à feuilles persistantes. L’huile essentielle de cette plante est réputée pour ses propriétés anti-inflammatoires et antidouleur. Une hypothèse que les experts explorent est que la maladie de Parkinson peut être déclenchée par une inflammation du cerveau. L’utilisation du romarin pour ses propriétés anti-inflammatoires peut avoir un effet positif sur les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Une étude de 2016 suggère que les composants du romarin, du fenouil et de la myrte peuvent avoir un effet protecteur contre la maladie de Parkinson. Les résultats ne sont pas concluants et des recherches supplémentaires doivent être menées sur la manière dont le romarin et ces autres huiles peuvent ralentir la progression de la maladie.

Cannelle

La cannelle est une épice couramment utilisée en cuisine, dans les thés et en tant qu’huile essentielle. Il existe une étude qui montre que la cannelle pourrait être un agent protecteur potentiel contre la progression de la maladie de Parkinson. L’étude de 2021 a montré que les huiles essentielles de l’espèce Cinnamomum pourraient contribuer à la protection du cerveau. Cependant, des recherches supplémentaires doivent être menées, car l’étude n’a été réalisée que sur des animaux et n’a pas fait l’objet d’essais sur l’homme.

Considérations pour le traitement

Bien que des études préliminaires suggèrent que certaines de ces huiles essentielles peuvent constituer des méthodes de traitement complémentaires efficaces pour la maladie de Parkinson et d’autres affections, il est important de noter que les recherches sont limitées à ce stade. Il est toujours recommandé de discuter des méthodes complémentaires avec votre professionnel de santé avant de les intégrer à votre routine de soins.

Comment utiliser les huiles essentielles

Il existe trois façons d’absorber les huiles essentielles :

Aromathérapie : L’aromathérapie consiste à inhaler l’huile essentielle. Cela peut être fait à l’aide d’un diffuseur qui utilise quelques gouttes d’huile diluées dans de l’eau. Le diffuseur crée ensuite une brume qui se propage dans la pièce. Évitez d’utiliser des diffuseurs d’eau chaude en raison du risque accru de brûlures accidentelles.

Absorption topique : Cette méthode consiste à appliquer une petite quantité d’huile essentielle sur la peau pour qu’elle soit absorbée. Certaines options comprennent les rouleaux à base d’huiles essentielles, les huiles de massage ou les lotions.

Ingestion interne : La dernière option consiste à prendre une capsule de gélatine contenant une quantité sûre d’huile essentielle. Cette méthode doit être discutée avec votre professionnel de santé et votre pharmacien pour vous assurer qu’il n’y a pas d’interaction avec d’autres médicaments que vous prenez actuellement.

 

La maladie de Parkinson est une affection progressive qui affecte le système nerveux. Bien qu’il n’y ait pas de remède connu, il existe des traitements pour aider à gérer la progression de la maladie et ses symptômes. Les huiles essentielles peuvent constituer une thérapie complémentaire efficace pour soulager les symptômes de la maladie de Parkinson. La lavande peut aider au sommeil, l’orange douce peut aider à l’anxiété et la menthe poivrée peut soulager les nausées. Des études ont montré que le romarin et la cannelle pourraient ralentir la progression de la maladie de Parkinson, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer leur efficacité.

Questions fréquemment posées

Les huiles essentielles aident-elles la maladie de Parkinson ?

Il n’existe pas de preuve scientifique que les huiles essentielles traitent ou guérissent la maladie de Parkinson. Cependant, lorsqu’elles sont utilisées en complément des traitements prescrits, les huiles essentielles peuvent aider à gérer certains symptômes de la maladie, tels que les difficultés de sommeil et l’anxiété.

Y a-t-il des effets secondaires liés à l’utilisation des huiles essentielles ?

En général, la plupart des personnes ne ressentiront pas d’effets secondaires négatifs lors de l’utilisation des huiles essentielles. Cependant, il y a eu quelques cas d’effets secondaires graves dont vous devez être conscient, tels que des grossesses anormales, des problèmes respiratoires, une toxicité hépatique, une puberté précoce et des réactions allergiques.

Source

Koulivand PH, Khaleghi Ghadiri M, Gorji A. Lavender and the nervous system. Evid Based Complement Alternat Med. 2013;2013:681304. doi:10.1155/2013/681304

Dosoky NS, Setzer WN. Biological activities and safety of citrus spp. Essential oils. Int J Mol Sci. 2018;19(7):1966. doi:10.3390/ijms19071966

Mohr C, Jensen C, Padden N, Besel JM, Brant JM. Peppermint essential oil for nausea and vomiting in hospitalized patients: incorporating holistic patient decision making into the research design. J Holist Nurs. 2021;39(2):126-134. doi:10.1177/0898010120961579

Angelopoulou E, Paudel YN, Piperi C, Mishra A. Neuroprotective potential of cinnamon and its metabolites in Parkinson’s disease: Mechanistic insights, limitations, and novel therapeutic opportunities. J Biochem Mol Toxicol. 2021;35(4). doi:10.1002/jbt.22720.

 

 

5/5 - (2 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn