Découvrir les vertus thérapeutiques de l’huile essentielle de menthe poivrée

huile essentielle de menthe poivrée

Hybride issu de la Mentha aquatica et de la Mentha spicata, la menthe poivrée se distingue par son arôme et son goût puissant. Elle possède des propriétés antispasmodiques et antiseptiques. Son huile essentielle figure parmi les plus connues et elle est utilisée pour traiter les rhumes, les crampes, l’indigestion, la nausée et les douleurs dentaires.

Que renferme l’huile essentielle de menthe poivrée ?

L’huile essentielle de menthe poivrée résulte de la distillation à la vapeur des parties aériennes de la menthe poivrée, dont la récolte se fait avant sa floraison. Elle renferme une centaine de composants biochimiques. Le menthol représente presque la moitié de la composition totale de cette huile essentielle. Très utilisé par l’industrie alimentaire et pharmaceutique, c’est ce composant qui donne à la menthe poivrée son odeur piquante. Outre le menthol, l’huile essentielle de menthe poivrée contient aussi de la menthone qui représente près de 28 % de l’ensemble des constituants. Les vertus thérapeutiques de cette huile essentielle proviennent principalement de ces deux composants.

Quand recourir à ses bienfaits ?

L’huile essentielle de menthe poivrée est traditionnellement utilisée pour décongestionner le nez. Elle est très efficace en cas d’obstruction des voies respiratoires ou de rhume. Il s’agit aussi d’un antispasmodique efficace, apportant une aide précieuse en cas de syndrome de l’intestin irritable. Elle est aussi utilisée dans le traitement des calculs biliaires.

Le menthol confère à cette huile essentielle des propriétés antidouleur et anti-inflammatoires. Ce composant active les thermorécepteurs de la peau pour soulager les douleurs et l’inflammation tout en atténuant les démangeaisons. En outre l’huile essentielle de menthe poivrée est également efficace pour soulager les maux de tête, quelles que soient leurs origines.

L’huile essentielle de menthe poivrée est aussi indiquée en cas de :

  • fatigue physique, fatigue psychique et problème de concentration,
  • angoisse et peur intense,
  • stress et anxiété,
  • crevasses de l’allaitement,
  • inconfort des voies uro-génitales.

Comment faire pour profiter de ses bienfaits ?

En application cutanée, il est préférable de la diluer dans de l’huile végétale. Pour les adultes, il est recommandé de la diluer entre 10 à 15 %. Pour les enfants de 7 à 15 ans, il faut la diluer à 5 %.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Il faut l’utiliser en priorité par voie interne, pour résoudre les problèmes digestifs. La dose varie en fonction des problèmes rencontrés, mais il est impératif de la diluer dans de l’huile végétale. Pour les spasmes digestifs, il suffit d’ajouter trois gouttes dans une cuillère à café d’huile. Il faut prendre cette petite préparation un à deux fois par jour, pendant trois semaines.

En inhalation, l’huile essentielle de menthe poivrée atténue le mal des transports et les syndromes de nez bouché. Il convient de verser une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur un mouchoir et l’inhaler jusqu’à la disparition des symptômes.

Les contre-indications et précautions

L’huile essentielle de menthe poivrée ne convient pas à une utilisation de longue durée, sauf avis médical. Elle peut être néphrotoxique et hépatotoxique après une ingestion à forte dose et sur une période prolongée.

Par voie orale, une dose excessive peut causer des gênes respiratoires ou des convulsions. Les personnes qui souffrent d’une inflammation de la vésicule biliaire, de troubles hépatiques graves, d’hypertension ou de problèmes cardiovasculaires ne peuvent pas l’utiliser. Elle n’est pas non plus recommandée aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux enfants de moins de trois ans.

Pour terminer, il faut éviter tout contact avec les yeux pour ne pas irriter les muqueuses oculaires. Si cela se produit, il faut rincer l’œil avec de l’huile végétale.