Les bienfaits de l’inhalation pour les rhumes et les sinusites

Nous explorons ici les différents avantages de cette méthode, ainsi que les précautions à prendre pour l'utiliser en toute sécurité.

L’inhalation de vapeur est une méthode populaire pour soulager les symptômes des rhumes, des sinusites et d’autres affections respiratoires. Cette technique consiste à inhaler de la vapeur d’eau chaude afin de décongestionner les voies respiratoires, soulager les maux de gorge et améliorer la mobilité des cordes vocales. Bien que les preuves cliniques de certains de ces bienfaits soient limitées, l’inhalation de vapeur reste une méthode intéressante à considérer. Nous explorons ici les différents avantages de cette méthode, ainsi que les précautions à prendre pour l’utiliser en toute sécurité.

Les conditions soulagées par l’inhalation de vapeur

L’inhalation de vapeur peut être utilisée pour soulager les symptômes des affections respiratoires suivantes :

  • Le rhume commun : une infection virale des voies respiratoires supérieures, notamment le nez et la gorge.
  • La sinusite : une inflammation de la muqueuse des sinus dans le visage et la tête.
  • La croupe : une infection des voies respiratoires supérieures qui provoque une toux aboyante.
  • La bronchiolite : une infection courante des voies respiratoires chez les nourrissons et les jeunes enfants.
  • La bronchite : une inflammation de la muqueuse des bronches qui transporte l’air vers et depuis les poumons.
  • Les allergies : une réaction du système immunitaire à une substance étrangère, provoquant des démangeaisons oculaires et cutanées, un écoulement nasal et une congestion nasale.

Les bienfaits de l’inhalation de vapeur pour les rhumes et les sinusites

De nombreux patients atteints d’infections respiratoires des voies supérieures, tels que le rhume commun et la sinusite, ont constaté que l’inhalation de vapeur était bénéfique dans le cadre de leur traitement. En général, le traitement de ces affections repose sur le repos, l’hydratation et la gestion des symptômes. Bien que l’inhalation de vapeur ne tue pas les virus ou les bactéries, elle peut aider votre corps à combattre l’infection. Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour confirmer certains bienfaits de cette méthode, certaines études et des témoignages anecdotiques ont démontré sa valeur clinique.

Les cinq principaux bienfaits de l’inhalation de vapeur pour les affections des voies respiratoires supérieures sont les suivants :

Un aide au sommeil : Un sommeil suffisant est essentiel pour lutter contre les rhumes et les infections des sinus. Votre corps a besoin de repos pendant qu’il combat l’infection. L’inhalation de vapeur avant le coucher peut vous aider à vous détendre et à vous préparer au sommeil.

Le traitement de l’enrouement de la voix : Votre voix devient enrouée lorsque vos cordes vocales (larynx) sont irritées. Cela peut se produire en cas d’affection respiratoire, d’allergies, de chant excessif ou de paroles trop fortes. La vapeur pénètre dans ces structures, les réhydrate et améliore leur mobilité et leur fonction.

Le soulagement des maux de gorge : Les preuves cliniques sont mitigées quant à l’efficacité de l’inhalation de vapeur pour soulager les maux de gorge. Cependant, il s’agit d’une technique ancienne pour soulager la douleur et l’enflure causées par l’inflammation des tissus de la gorge.

La gestion de la congestion : L’inhalation de vapeur peut également aider à soulager la congestion en détendant les mucosités dans les poumons, la gorge et les sinus (surtout en cas de sinusite). Bien que les résultats soient mitigés en termes d’efficacité, l’élimination de ces mucosités contribue à soulager la pression et facilite la respiration.

La réhydratation des voies nasales : Les sinus secs et irrités, en particulier les voies nasales, peuvent accompagner les rhumes et autres infections respiratoires. Outre l’inconfort, ils peuvent provoquer des saignements de nez. Les séances d’inhalation apportent de l’humidité à ces zones, ce qui contribue à soulager les symptômes.

Dans le passé, des études ont montré que la vapeur chaude pouvait tuer les virus du rhume présents dans le système respiratoire, car les températures élevées peuvent avoir cet effet sur eux. Cependant, une revue approfondie de la littérature n’a pas trouvé de preuves fiables de cet effet.

Les effets secondaires de l’inhalation de vapeur

Il y a peu d’effets indésirables rapportés avec l’inhalation de vapeur et aucun effet secondaire grave à signaler. Cependant, il est possible de se brûler accidentellement. Cela se produit le plus souvent lorsque les personnes n’utilisent pas d’appareils spécialement conçus à cet effet et renversent de l’eau bouillante sur leurs genoux ou d’autres parties de leur corps. Étant donné que les enfants et les nourrissons sont plus susceptibles de se brûler, il est actuellement conseillé aux parents et aux personnes qui s’occupent d’eux de ne pas essayer cette méthode. De plus, il faut prendre des précautions supplémentaires lorsqu’on travaille avec de l’eau bouillante dans la cuisine pour éviter de se brûler. Les conseils de sécurité comprennent :

  • S’assurer que la tasse ou le bol que vous utilisez repose sur une surface stable.
  • Garder les yeux fermés pendant l’inhalation pour éviter tout contact direct.
  • Être attentif aux jeunes enfants ou aux animaux domestiques.

L’utilisation d’inhalateurs du commerce réduit le risque de brûlure, car l’eau est dans une chambre fermée. Cependant, assurez-vous de nettoyer tous les filtres et de les remplacer lorsque cela est nécessaire, car les pièces sales peuvent abriter des bactéries ou des virus.

Il convient de se méfier des brûlures, car elles peuvent être très dommageables pour la peau, allant des brûlures qui n’affectent que la couche externe de la peau (type 1), semblables à des coups de soleil, aux brûlures causant des dommages plus profonds (type 3). Les brûlures provoquent principalement des douleurs et un gonflement, mais elles nécessitent une assistance médicale d’urgence dans les cas suivants :

  • La brûlure est grave et/ou étendue.
  • Vous avez de la fièvre.
  • Il y a un gonflement excessif et continu.
  • La zone touchée émet du pus ou un écoulement malodorant.
  • Une ampoule contenant un liquide jaune ou vert se forme.
  • La peau est rouge.
  • La brûlure ne guérit pas après 10 à 14 jours.

Comment inhaler de la vapeur pour un rhume

L’inhalation de vapeur peut être réalisée sans utiliser d’équipement spécial, mais de nombreux inhalateurs spécialisés sont disponibles sur le marché. Lorsque vous utilisez ces inhalateurs, veillez à lire attentivement les instructions pour éviter tout contact avec l’eau bouillante. Que vous choisissiez d’utiliser un appareil ou de le faire vous-même, voici une description rapide de la méthode à suivre :

  • Trouvez un récipient, tel qu’un grand bol, ou même une grande tasse si vous n’avez pas de vaporisateur.
  • Faites bouillir de l’eau avec une bouilloire ou au micro-ondes. Les vaporisateurs ont des éléments chauffants pour l’eau.
  • Remplissez le récipient avec de l’eau bouillante, placez une serviette sur votre tête et réglez une minuterie.
  • Positionnez votre tête à environ 20 à 30 centimètres au-dessus de l’eau. Gardez les yeux fermés.
  • Positionnez la serviette pour créer un espace clos.
  • Inhaler la vapeur avec de longues et profondes respirations pendant au moins deux à cinq minutes, en ajoutant de l’eau chaude toutes les deux à trois minutes.
  • Limitez la durée de chaque séance à 10 à 15 minutes.
  • Répétez les séances deux à trois fois par jour, selon les besoins.

 

Utilisation des huiles essentielles dans l’inhalation de vapeur

L’ajout d’huiles essentielles, telles que l’eucalyptus, l’huile d’arbre à thé et la lavande, à l’eau bouillante peut aider à soulager les symptômes. Certaines recherches ont même montré que certaines de ces huiles peuvent réduire l’inflammation et avoir un effet antibactérien sur les infections bactériennes des sinus. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires et il reste beaucoup de choses que les scientifiques ne savent pas encore.

 

L’inhalation de vapeur est un traitement courant à domicile pour les symptômes du rhume, de la sinusite et d’autres affections respiratoires. Les séances d’inhalation de vapeur ont été démontrées comme étant bénéfiques pour le sommeil et pour soulager l’enrouement de la voix. Bien que les preuves de son efficacité soient mitigées, elle peut aider à soulager les maux de gorge, à décongestionner les voies respiratoires et à réhydrater les sinus.

Des vaporisateurs d’inhalation de vapeur peuvent être utilisés. Vous pouvez également faire bouillir de l’eau et l’inhaler depuis un bol ou une grande tasse tout en portant une serviette sur la tête. Cependant, faites attention, car il y a un risque de brûlure et l’inhalation de vapeur n’est pas recommandée pour les enfants ou les bébés.

 

 

 

5/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn