Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Bien être

Les 3 étapes de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)

Voici en détail chaque étape de la DMLA, ses symptômes, ses conséquences sur la vision et les traitements disponibles.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une affection oculaire qui affecte la vision au centre de l’œil et progresse lentement. Elle se divise en trois étapes distinctes : précoce, intermédiaire et tardive. Voici en détail chaque étape de la DMLA, ses symptômes, ses conséquences sur la vision et les traitements disponibles.

Les étapes de la dégénérescence maculaire

La dégénérescence maculaire liée à l’âge se développe en trois étapes : précoce, intermédiaire et tardive. Il est important de comprendre chaque étape pour mieux appréhender l’évolution de la maladie.

Étape précoce

L’étape précoce de l’DMLA est généralement asymptomatique, ce qui signifie qu’une personne atteinte peut ne pas en être consciente. Il est donc crucial de faire des examens ophtalmologiques réguliers pour détecter la DMLA à ce stade.

Étape intermédiaire

Lorsque la DMLA progresse vers l’étape intermédiaire, certaines personnes peuvent commencer à ressentir une légère vision floue au centre de leur champ visuel et avoir des difficultés à voir dans des conditions de faible luminosité.

Étape tardive

Environ 28% des personnes atteintes de la DMLA à l’étape intermédiaire développent une forme avancée de la maladie, appelée atrophie géographique, dans les 5 ans. À ce stade, des taches grises peuvent apparaître au centre de la vision, accompagnées d’une vision floue et déformée. Il devient également difficile de voir dans des conditions de faible luminosité et les couleurs peuvent sembler moins vives. Malheureusement, une fois que l’DMLA atteint cette étape, la perte de vision est permanente.

La progression de la dégénérescence maculaire

La dégénérescence maculaire liée à l’âge peut affecter la vision centrale et causer des problèmes de vision floue. On estime que près de 8,7% de la population mondiale souffre de l’DMLA. Il existe deux types de DMLA : la DMLA sèche et la DMLA humide. Ces deux types progressent à des vitesses différentes et affectent la macula, qui est la zone située au centre de la rétine responsable de la détection de la couleur, du contraste et de la précision visuelle.

La DMLA sèche

La DMLA sèche, également appelée forme atrophique, survient lorsque la rétine et la macula s’amincissent avec le temps. Tous les patients atteints de DMLA commencent par cette forme, qui peut évoluer vers l’DMLA humide à un stade ultérieur. Cependant, le passage de la DMLA sèche à la DMLA humide prend plusieurs années. Plusieurs facteurs peuvent augmenter le risque de développer cette forme de la maladie, notamment le tabagisme, le manque d’exercice, l’hypertension artérielle, le taux élevé de cholestérol, les antécédents familiaux de DMLA et l’appartenance à la race blanche. Malheureusement, il n’existe aucun traitement pour la DMLA sèche à l’heure actuelle.

La DMLA humide

Dans cette forme de la maladie, de nouveaux vaisseaux sanguins se forment à l’arrière de l’œil et peuvent entraîner des fuites, endommageant ainsi la macula. Environ 10 à 15% des personnes atteintes de DMLA sèche développent la DMLA humide. Contrairement à la DMLA sèche, la DMLA humide peut survenir à n’importe quel stade de la maladie, mais il est toujours considéré comme un stade avancé. Heureusement, des traitements sont disponibles et peuvent aider les patients atteints d’DMLA humide à préserver leur vision s’ils reçoivent des soins appropriés et précoces.

Les symptômes de la DMLA

Les symptômes de la DMLA peuvent varier d’une personne à l’autre et peuvent se manifester à différents stades de la maladie. Les symptômes courants de la DMLA comprennent :

  • Perte de vision centrale
  • Difficulté à voir la nuit ou besoin d’une lumière vive pour voir dans l’obscurité
  • Difficulté à lire des mots, qui peuvent devenir flous
  • Problèmes pour reconnaître les visages ou les expressions faciales

Il est important de consulter un médecin en cas de symptômes de l’DMLA afin d’obtenir un diagnostic précis et de bénéficier d’un traitement approprié.

La DMLA peut-elle affecter chaque œil de manière différente ?

La DMLA peut se développer dans un seul œil ou dans les deux. Environ 64,5% des personnes atteintes de DMLA ont les deux yeux atteints au même stade de la maladie, ce qui signifie que 35,5% des individus peuvent avoir des stades différents de l’DMLA dans chaque œil. Il est également possible que la DMLA sèche et la DMLA humide se développent simultanément dans un même œil, car ces deux formes de la maladie ne sont pas mutuellement exclusives. La progression de la DMLA dans un œil à un stade précoce peut avoir une incidence directe sur le développement de la maladie dans l’autre œil. Cependant, il est possible de protéger l’œil non atteint en prenant des mesures préventives.

Le traitement de la DMLA selon le stade de la maladie

Il n’existe malheureusement aucun moyen de rétablir la vision perdue à un stade avancé de la DMLA sèche. Cependant, un diagnostic précoce de la DMLA peut permettre de ralentir ou de prévenir sa progression. Les médecins spécialistes peuvent recommander des compléments nutritionnels pour réduire le risque de progression de la DMLA et de perte de vision. Ces compléments  comprennent du bêta-carotène, du cuivre, de la lutéine, de la vitamine C, de la vitamine E, de la zéaxanthine et du zinc. En plus des compléments, certains ajustements du mode de vie peuvent aider à ralentir la progression de la maladie, comme arrêter de fumer, maintenir un poids modéré, contrôler la pression artérielle, pratiquer régulièrement une activité physique et porter des lunettes de soleil pour protéger les yeux des rayons UV du soleil.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge se développe en trois étapes : précoce, intermédiaire et tardive. Chaque étape de la DMLA présente des symptômes et des conséquences sur la vision spécifiques. Il est essentiel de diagnostiquer l’DMLA le plus tôt possible afin de prévenir la perte de vision et de prendre les mesures appropriées pour ralentir sa progression. Les examens ophtalmologiques réguliers et les ajustements du mode de vie peuvent contribuer à maintenir une bonne santé oculaire et à prévenir les complications liées à l’DMLA.

4.9/5 - (7 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi