Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Les 10 cancers qui répondent le mieux aux traitements

Voici les 10 cancers les plus curables, en mettant l'accent sur les traitements disponibles et les taux de survie à cinq ans.

Le cancer est une maladie redoutable qui touche de nombreuses personnes à travers le monde. Cependant, grâce aux avancées dans la détection et le traitement du cancer, de plus en plus de personnes survivent à cette maladie. Il existe certains types de cancers qui sont particulièrement curables lorsqu’ils sont diagnostiqués précocement. Voici les 10 cancers les plus curables, en mettant l’accent sur les traitements disponibles et les taux de survie à cinq ans.

Qu’est-ce que cela signifie d’être « curable » ?

Avant de plonger dans les 10 cancers les plus curables, il est important de comprendre ce que signifie réellement être « curable » dans le contexte du cancer. Etre « curable » signifie qu’il n’y a aucune preuve de cancer, aucun besoin de traitement supplémentaire et qu’il est peu probable que le cancer revienne. Cependant, les médecins ne peuvent jamais être certains à 100% que le cancer ne reviendra pas. Certains médecins peuvent utiliser le terme « guéri » si vous êtes en rémission complète depuis plus de cinq ans, mais il est plus probable qu’ils disent que vous êtes en rémission ou qu’il n’y a aucune preuve de maladie.

Les cancers les plus curables

Maintenant que nous avons clarifié la signification du terme « curable », explorons les 10 cancers les plus curables.

1. Cancer de la thyroïde

Le cancer de la thyroïde est l’un des cancers les plus curables lorsqu’il est diagnostiqué précocement. En général, le cancer de la thyroïde est facilement traitable grâce à la détection précoce. Les taux de survie relative à cinq ans varient en fonction du stade de diagnostic :

Stade localisé : 99%
Stade régional : 98%
Stade à distance : 53%
Tous les stades combinés : 98%

Il existe différents types de cancer de la thyroïde, mais les tumeurs bien différenciées, comme le cancer papillaire de la thyroïde et le cancer folliculaire de la thyroïde, sont les plus courantes et les plus faciles à traiter lorsqu’elles sont détectées précocement.

2. Cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est un cancer courant chez les hommes. Il est généralement de croissance lente et la détection précoce est possible grâce à des tests tels que l’antigène spécifique de la prostate (PSA). Les taux de survie relative à cinq ans pour le cancer de la prostate sont les suivants :

Stade localisé : plus de 99%
Stade régional : plus de 99%
Stade à distance : 32%
Tous les stades combinés : 97%

Il est important de noter que certains facteurs, tels que les antécédents familiaux et les variants génétiques, peuvent augmenter le risque de cancer de la prostate. Le traitement du cancer de la prostate dépend du stade et peut inclure la surveillance active, la chirurgie ou la radiothérapie.

3. Cancer des testicules

Le cancer des testicules est le cancer le plus courant chez les hommes âgés de 15 à 45 ans. Lorsqu’il est détecté précocement, il est l’un des cancers les plus curables. Les taux de survie relative à cinq ans pour le cancer des testicules sont les suivants :

Stade localisé : 99%
Stade régional : 96%
Stade à distance : 73%
Tous les stades combinés : 95%

Le traitement du cancer des testicules au stade précoce peut inclure la surveillance active, la chirurgie pour enlever un ou les deux testicules (orchidectomie) ou la radiothérapie.

4. Cancer de la peau

Le cancer de la peau est le cancer le plus courant dans le monde. Il existe différents types de cancer de la peau, tels que le carcinome basocellulaire, le carcinome épidermoïde et le mélanome. Lorsqu’il est détecté et traité précocement, presque tous les cas de carcinome basocellulaire et de carcinome épidermoïde de la peau sont curables. Les taux de survie relative à cinq ans pour le mélanome sont les suivants :

Stade localisé : plus de 99%
Stade régional : 71%
Stade à distance : 32%
Tous les stades combinés : 94%

Il est important de noter que l’exposition aux rayons ultraviolets (UV) est la principale cause du cancer de la peau. Le traitement du cancer de la peau au stade précoce consiste généralement à retirer les lésions.

5. Cancer du sein

Le cancer du sein est l’un des cancers les plus courants chez les femmes. Grâce à une détection précoce et à des traitements améliorés, le taux de mortalité lié au cancer du sein a diminué de 43% de 1989 à 2020. Les taux de survie relative à cinq ans pour le cancer du sein sont les suivants :

Stade localisé : 99%
Stade régional : 86%
Stade à distance : 30%
Tous les stades combinés : 91%

Il existe différents types de cancer du sein, tels que le cancer triple négatif et le cancer inflammatoire du sein, qui sont plus agressifs que les autres types. Certains facteurs de risque, tels que les mutations génétiques héritées, peuvent augmenter le risque de cancer du sein. Le traitement du cancer du sein au stade précoce comprend généralement une chirurgie, mais d’autres traitements peuvent être nécessaires en fonction du type et du stade du cancer.

6. Cancer de l’utérus

Lorsqu’il est détecté précocement, le cancer de l’utérus a un bon pronostic. Cependant, seulement 67% des cas sont diagnostiqués au stade localisé. Les taux de survie relative à cinq ans pour le cancer de l’utérus sont les suivants :

Stade localisé : 95%
Stade régional : 70%
Stade à distance : 18%
Tous les stades combinés : 81%

La chirurgie est le principal traitement pour le cancer de l’utérus au stade précoce, mais d’autres options dépendent de l’étendue de la propagation du cancer.

7. Lymphome de Hodgkin

Le lymphome de Hodgkin est un type de cancer du sang. Le pronostic pour les personnes atteintes d’une maladie au stade précoce est bon. Seulement 14% des cas sont diagnostiqués comme des cancers de stade 1, tandis que 38% sont diagnostiqués comme des cancers de stade 2. Les taux de survie relative à cinq ans pour le lymphome de Hodgkin sont les suivants :

Stade localisé : 93%
Stade régional : 95%
Stade à distance : 83%
Tous les stades combinés : 89%

Le traitement de la maladie au stade précoce peut inclure une chimiothérapie et une radiothérapie.

8. Cancer du rein et du bassinet rénal

Lorsque le cancer du rein ou du bassinet rénal est détecté précocement, les perspectives sont favorables. Environ 66% des diagnostics sont effectués au stade 1. Les méthodes de traitement actuelles permettent de guérir plus de 50% des personnes atteintes d’un cancer du rein de stade 1. Les taux de survie relative à cinq ans pour le cancer du rein et du bassinet rénal sont les suivants :

Stade localisé : 93%
Stade régional : 72,3%
Stade à distance : 15,3%
Tous les stades combinés : 77%

Le traitement principal pour les cancers du rein de stade précoce est la chirurgie pour enlever tout ou partie du rein. La radiothérapie peut également être nécessaire, en fonction du type et du stade du cancer.

9. Cancer de l’ovaire

Le cancer de l’ovaire détecté à un stade localisé est assez traitable. Cependant, il n’existe pas de test de dépistage spécifique et les premiers symptômes peuvent ne pas être évidents. Près de 60% des cas sont diagnostiqués à un stade avancé lors du diagnostic. Les taux de survie relative à cinq ans pour le cancer de l’ovaire sont les suivants :

Stade localisé : 93%
Stade régional : 74%
Stade à distance : 31%
Tous les stades combinés : 49%

Le traitement précoce comprend généralement une intervention chirurgicale pour enlever un ou les deux ovaires.

10. Cancer du col de l’utérus

Grâce à un test de Pap, il est possible d’identifier et de retirer des lésions précancéreuses afin de prévenir le cancer du col de l’utérus. Le dépistage peut également détecter un cancer du col de l’utérus à un stade précoce. Cependant, seulement 44% des cas sont diagnostiqués au stade localisé. Les taux de survie relative à cinq ans pour le cancer du col de l’utérus sont les suivants :

Stade localisé : 91,8%
Stade régional : 59,4%
Stade à distance : 17,1%
Tous les stades combinés : 67%

La plupart des cas de cancer du col de l’utérus sont causés par une infection persistante par le papillomavirus humain (HPV). Le traitement du cancer du col de l’utérus au stade précoce consiste généralement en une intervention chirurgicale.

 

Grâce aux avancées dans la détection précoce et le traitement du cancer, de nombreux types de cancers sont devenus curables. Les 10 cancers les plus curables comprennent le cancer de la thyroïde, le cancer de la prostate, le cancer des testicules, le cancer de la peau, le cancer du sein, le cancer de l’utérus, le lymphome de Hodgkin, le cancer du rein et du bassinet rénal, le cancer de l’ovaire et le cancer du col de l’utérus. Il est important de connaître les facteurs de risque, les symptômes et les tests de dépistage associés à chaque type de cancer afin de favoriser une détection précoce et d’améliorer les chances de guérison. Si vous avez des inquiétudes concernant votre risque de cancer, parlez-en à un médecin pour en savoir plus.

5/5 - (5 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi