L’edelweiss, l’étoile d’argent ou encore l’immortelle des neiges : la fleur de la jeunesse

les qualités thérapeutiques de l’edelweiss

L’edelweiss est une plante alpine produisant une fleur de forme d’étoilée et couverte d’un léger duvet blanc et laineux. Il appartient à famille des Astéracées et provient de la Sibérie. Dans le domaine scientifique, on le nomme Leontopodium nivale subsp. Alpinum. Du fait de sa rareté, cette plante est extrêmement protégée. La cueillette est donc difficile, voire interdite. Ainsi, de nos jours, plusieurs industries pharmaceutiques et cosmétiques développent leurs propres plantations afin de couvrir leurs besoins. L’étoile d’argent contient également plusieurs agents bioactifs. On compte principalement des tanins et des flavonoïdes.

Principales indications en phytothérapie

L’edelweiss renferme des propriétés indispensables à l’entretien de la peau. En effet, il possède des activités antiseptiques, anti-infectieuses, adoucissantes et antioxydantes. Il intervient surtout dans le cadre du soin des peaux matures, sèches et abîmées. Il permet, entre autres, de limiter les dégâts causés par le vieillissement cellulaire. Ainsi, il évite l’apparition précoce des rides. Il permet également d’avoir une peau ferme, tonique et exempte de toutes vergetures. Chez les peaux sèches, il favorise la nutrition et l’hydratation.

L’étoile d’argent participe également à la protection cutanée. Elle est particulièrement utile en cas de forte exposition aux agents d’agression externes. On cite, à titre d’exemple, le soleil, le froid, la pollution environnante ainsi que les changements climatiques. En outre, elle soigne diverses affections cutanées. En particulier, celles d’origine virale ou infectieuse. On distingue l’eczéma ou encore le psoriasis. Aussi, elle favorise le processus de cicatrisation en cas de plaies et diverses lésions, à savoir les érythèmes et les gerçures.

Enfin, cette plante médicinale permet de soigner les troubles respiratoires comme l’angine ou encore la toux. Elle favorise également la digestion tout en prévenant certains troubles. À titre d’exemple, les diarrhées et les inflammations des muqueuses intestinales.

Formes galéniques commercialisées

L’edelweiss peut se présenter sous forme de tisane, d’extrait glycériné, d’huile végétale, de crème, de lotion, de baume et d’élixir floral.

Conseils d’utilisation

Tisane à base de fleurs séchées :

En cas de diarrhée ou de pathologie respiratoire, préparer une tisane en infusant 30 g de fleur séchée dans 1 litre d’eau bouillante. Boire 3 tasses dans la journée.

Extrait glycériné :

Intégrer l’extrait dans des préparations cosmétiques : lait, crème, sérum ou gel. Appliquer quotidiennement sur la peau pour avoir des résultats.

Huile végétale ou macérât huileux :

En usage externe, à utiliser pure ou en synergie avec de l’huile essentielle.

Produits cosmétiques : crème, lotion, gel et baume :

Sur une peau propre et sèche, appliquer en 2 fois par jour une quantité de préparation sur les parties à traiter. Frictionner délicatement afin de faire pénétrer le produit. On recommande une utilisation régulière jusqu’à obtention de l’effet recherché.

Élixir floral :

L’élixir est idéal pour les personnes sur le point de prendre une importante décision dans leurs vies. Pour profiter de ses vertus, prendre en 3 fois par jour, 3 à 4 gouttes d’élixir.

Mises en garde

L’utilisation de l’edelweiss ne présente aucune contre-indication particulière.