Comprendre les rôles majeurs des fleurs de Bach sur l’être humain

Dans les années 1930, le Dr Edward Bach est passionné par ses recherches pour améliorer le mieux-être de l’homme dans sa vie. Très tôt, il comprend l’impact des émotions sur la santé physique et mentale de ses patients. Stress chronique, anxiété, angoisses, nervosité, déprime et dépression ont des impacts considérables sur la joie de vivre et la longévité.

Rien de pire pour le Docteur Bach que l’impuissance face au mal intérieur de sa patientèle. Que faire ? Confiance au pouvoir des fleurs, c’est une évidence pour Edward Bach. Son remède concocté avec Dame Nature existe toujours aujourd’hui.

Quels sont les principes des fleurs de Bach ?

Pour le bon Docteur Bach, les plantes ont des énergies spécifiques en rapport avec leur apparence et leur comportement. Il croit que la nature est source d’apaisement des émotions désagréables pour retrouver l’harmonie intérieure.

Il lance de vastes recherches qui valident empiriquement 38 fleurs dotées de ce pouvoir. Ses essences florales correspondent aux besoins émotionnels des humains et peuvent les aider à se sentir mieux en apaisant et contrôlant leurs émotions.

Ces fleurs séchées au soleil macèrent dans une solution hydroalcoolique pour devenir un élixir de Bach.

Sur quelles émotions agissent les fleurs de Bach ?

Elles peuvent aider à agir sur une grande variété d’émotions comme celles-ci :

  1. Peur : peur de l’inconnu, des autres, des animaux,  d’un évènement,
  2. Anxiété : anxiété, liée à une situation particulière ou angoisse générale,
  3. Tristesse : peine, mélancolie, déprime, dépression,
  4. Colère et irritation : agitation, irritabilité, fureur, exaspération,
  5. Stress : surmenage, nervosité, panique,
  6. Incertitude : inquiétude, doute de soi, indécision,
  7. Impatience : frustration, empressement, avidité, précipitation,
  8. Désespoir : impuissance, accablement, affliction,
  9. Sentiment d’isolement : solitude, abandon, rejet,
  10. Manque de confiance en soi : perte d’estime de soi, d’assurance, timidité,
  11. Choc émotionnel et traumatisme : de toute nature,
  12. Préoccupations excessives : rumination, obsessions.

L’exemple de l’étoile de Bethléem ou Dame de onze heures.

L’élixir floral, étoile de Bethléem, s’adresse aux émotions suite à un choc, un traumatisme, une détresse passée ou présente.

L’ornithogalum umbellatum (son nom latin) porte le numéro 29 dans la famille des fleurs de Bach. Elle est classée dans le groupe « abattement et désespoir ». Son autre appellation, Dame de onze heures, reflète qu’elle ne s’ouvre qu’en fin de matinée. Ce comportement a inspiré Edward Bach.

Celui-ci s’appuie sur son intuition et ses connaissances spirituelles et symboliques. C’est ainsi qu’il il voit en elle le pouvoir de la consolation. Car il interprète, semble-t-il, l’ouverture tardive de la fleur chaque jour comme la métaphore d’une guérison après un choc ou un traumatisme.

En effet, se remettre peut prendre du temps mais arrive tôt ou tard. Spirituellement, l’étoile de Bethléem représente aussi l’espoir, la possibilité de surmonter ses épreuves.

Utilisation de la fleur de Bach n° 29

Son utilisation peut être un soutien en cas de :

  • choc psychologique, mauvaise nouvelle, stress intense, déprime
  • perte ou décès d’un être cher,
  • sentiment d’impuissance, détresse générale, mélancolie.

Bienfaits et posologie de cette plante

La Dame d’Onze Heure permet l’ouverture de l’esprit et la libération des tourments. Elle rend plus responsable et courageux pour affronter son vécu.

Cette fleur de Bach ne présente ni contre-indication ni d’effet secondaire. Prendre 4 fois par jour maximum 2 gouttes de l’élixir floral sur la langue ou dans une petite quantité d’eau, 3 à 4 fois par semaine, jusqu’à 3 semaines. Demandez conseil à un praticien des fleurs de Bach qui pourra vous écouter et vous conseiller.

A côté, privilégiez une vie calme, pratiquez de la relaxation, coupez-vous autant que possible des émotions toxiques pour vous.

Les fleurs de Bach ne sont pas un substitut aux traitements médicaux mais un soutien, un réconfort psychologique. Il se peut qu’elles aient un effet placébo, c’est à dire qu’elles aident à se sentir mieux sans action physiologique.

Les effets placébo existent et sont documentés scientifiquement. Mais soyez conscient qu’un effet placébo peut améliorer les symptômes d’une maladie tout en retardant un diagnostic médical. Les fleurs de Bach sont destinées à aider à apaiser les émotions et non à soigner des maladies psychiques.

Prenez garde aussi aux risques d’allergie si vous êtes déjà sensibilisé.

Toujours prendre l’avis d’un professionnel de santé car l’automédication peut entraîner des risques, propres à chacun.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Aline Legrand