Le régime méditerranéen bénéfique après une crise cardiaque

Des études récentes ont démontré que le régime méditerranéen peut aider à prévenir les maladies coronariennes et à améliorer les résultats pour les personnes déjà atteintes de cette affection.

Une alimentation équilibrée joue un rôle essentiel dans la prévention des maladies coronariennes, y compris l’infarctus du myocarde. Mais que manger si vous avez déjà subi un infarctus, un AVC, un syndrome coronarien aigu ou de l’angine de poitrine ? Les recommandations alimentaires pour les personnes atteintes de maladies coronariennes ont longtemps été floues, mais de récentes recherches ont mis en évidence les bienfaits du régime méditerranéen. Voici les résultats de ces recherches et comment la diète méditerranéenne peut soutenir la santé cardiaque après un infarctus.

Qu’est-ce que le régime méditerranéen ?

Le régime méditerranéen, inspiré des habitudes alimentaires des populations vivant dans les régions méditerranéennes, est principalement basé sur les aliments d’origine végétale. En suivant ce régime, vous consommerez :

  • Une grande quantité de fruits, légumes, légumineuses, noix et céréales complètes
  • Des portions modérées de fromage, d’œufs et de yaourt
  • Quelques portions de poisson, de fruits de mer et de volaille chaque semaine
  • De l’huile d’olive et du vin rouge avec modération

Les bienfaits pour la santé cardiaque

Le régime méditerranéen présente plusieurs éléments clés bénéfiques pour le système cardiovasculaire :

Il comprend de nombreux aliments pauvres en gras saturés, en gras trans, en cholestérol, en sodium et en sucres ajoutés. En excès, ces nutriments peuvent avoir un effet négatif sur des facteurs de risque cardiovasculaires tels que le poids, la pression artérielle et la glycémie.

Certains aliments mis en avant dans ce régime, comme l’huile d’olive, sont de grandes sources d’acides gras monoinsaturés bénéfiques pour le cœur.

Certains nutriments présents dans ce régime, comme les acides gras oméga-3, peuvent aider à réduire le taux de cholestérol et de triglycérides.

Les recherches sur le régime méditerranéen

Des études récentes ont démontré que le régime méditerranéen peut aider à prévenir les maladies coronariennes et à améliorer les résultats pour les personnes déjà atteintes de cette affection.

Une étude majeure, appelée étude PREDIMED, menée en 2018, comparait deux versions du régime méditerranéen à un régime faible en gras (recommandé pendant les 25 dernières années aux personnes atteintes de maladies coronariennes). La première partie de l’étude a suivi plus de 7 000 personnes présentant un risque élevé de maladies coronariennes sur une période de 5 ans. Les groupes suivant le régime méditerranéen présentaient une incidence plus faible d’infarctus du myocarde, d’AVC ou de décès liés au cœur.

La deuxième partie de l’étude a inclus 30 000 personnes âgées de 55 ans ou plus, souffrant soit de maladies coronariennes, soit de diabète avec complications cardiovasculaires. Les participants ont été répartis en groupes en fonction de leurs habitudes alimentaires. Les personnes suivant un régime de type méditerranéen présentaient une incidence significativement plus faible d’infarctus du myocarde, d’insuffisance cardiaque, d’AVC ou de décès cardiovasculaire par rapport aux autres groupes.

Cependant, il est important de noter qu’une revue Cochrane de 2019 a souligné que les preuves pour soutenir l’efficacité du régime méditerranéen dans la prévention des maladies cardiovasculaires étaient encore insuffisantes. Bien que certaines études aient montré des résultats positifs, la qualité des preuves n’était pas toujours solide et d’autres études n’ont pas trouvé d’effets significatifs.

Comment adopter le régime méditerranéen ?

Que vous souhaitiez réduire votre risque d’infarctus du myocarde, que vous ayez déjà été victime d’un infarctus ou que vous souhaitiez simplement essayer un nouveau régime alimentaire, voici quelques étapes clés pour adopter le régime méditerranéen :

  • Évitez les aliments transformés.
  • Basez votre alimentation sur des aliments d’origine végétale tels que les fruits, les légumes, les légumineuses et les céréales complètes.
  • Utilisez de l’huile d’olive ou de l’huile de colza plutôt que du beurre et de la margarine.
  • Limitez la consommation de viande rouge à une ou deux fois par mois.
  • Mangez du poisson et de la volaille au moins deux fois par semaine.
  • Si vous consommez déjà de l’alcool, envisagez de vous accorder un verre de vin rouge lors des repas.

 

Bien que des recherches suggèrent que le régime méditerranéen puisse être bénéfique pour les personnes atteintes d’infarctus du myocarde, nous ne disposons pas encore de suffisamment de preuves pour le confirmer de manière définitive. Les études nécessaires pour fournir des preuves solides n’ont pas encore été réalisées.

Il est important de rappeler que les informations fournies dans cet article sont basées sur les résultats des études mentionnées, mais il est toujours recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de modifier votre régime alimentaire.

5/5 - (3 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn