La presbyacousie : zoom sur ses causes, sa prévention et ses traitements.

Il existe plusieurs maladies liées au vieillissement. La presbyacousie en fait partie et touche beaucoup de personnes âgées. Selon les statistiques, pas moins de 25 % des seniors âgés de plus de 60 ans ont ce problème de santé. Et ne serait-ce que dans la contrée française, 10 % du peuple sont concernés. Plus l’individu est âgé, plus la fréquence s’accentue. N’est-ce pas très alarmant ? Le point sur cette pathologie, ses causes, sa prévention et ses traitements.

Qu’est-ce qui provoque la presbyacousie ?

Les causes de la presbyacousie dépendent surtout du type de la maladie. Si la presbyacousie est dite métabolique, elle est due à la diminution de l’apport sanguin dans l’oreille interne. S’il s’agit de la presbyacousie mécanique, celle-ci se forme par le fait que les tissus à l’intérieur de l’oreille s’épaississent. Si les deux se combinent, on parle alors de la presbyacousie mixte.

La presbyacousie neurologique est sans aucun doute la plus courante. Elle est due à la dégradation de l’acuité auditive, notamment les minuscules cellules ciliées à l’intérieur de l’oreille qui surviennent avec l’âge. Ce sont ces éléments de très petite taille qui nous permettent d’entendre, mais malheureusement, ils ne se régénèrent pas. Cette dégénérescence peut affecter une seule oreille, mais dans bien des cas les deux, cela se produit progressivement et simultanément.

Certaines personnes sont plus sujettes à la presbyacousie que d’autres. Les personnes diabétiques, celles ayant une hypertension artérielle, une maladie cardiaque ou d’autres problèmes circulatoires. Beaucoup de gens souffrent également d’une presbyacousie précoce. Celle-ci est causée par des facteurs génétiques et de l’exposition à de hauts niveaux sonores à de longues périodes répétées.

Comment pourriez-vous détecter ce phénomène ?

Avoir une grande difficulté à comprendre les discussions qui se tiennent dans un environnement bruyant est certainement l’un des symptômes de la presbyacousie les plus répandus. Pour être sûr de votre état, il est conseillé de prendre rendez-vous chez votre médecin ORL qui vous fera une évaluation auditive.

Le médecin commence le diagnostic de presbyacousie par regarder à l’intérieur de votre oreille. À l’aide d’un otoscope, il examine votre tympan et votre conduit auditif externe. Il vérifie s’il y a une présence d’une inflammation comme du gonflement ou de la rougeur, s’ils sont endommagés ou s’il y a de l’infection.

Selon les résultats de votre examen, votre médecin peut vous renvoyer à un oto-rhino-laryngologiste ou bien à un audiologiste. Si vous devez être examiné par ce dernier, celui-ci vous fera un test d’écoute qui définira votre sensibilité auditive. Les résultats de cette évaluation aideront aussi à déterminer le type de votre perte auditive, son degré, sa cause et la meilleure solution pour la traiter.

Comment traiter la presbyacousie efficacement ?

Selon la gravité de vos symptômes, il existe des traitements adaptés.

  • Si votre perte auditive est peu intense, voire légère, votre médecin vous recommande des aides auditives. En fonction de votre budget, vous avez le choix entre différents styles.
  • Si vous êtes diagnostiqué d’avoir de la presbyacousie sévère ou profonde, les implants cochléaires vous aideront. Pouvant détecter les sons et servir à comprendre la parole, ils sont implantés chirurgicalement derrière votre oreille.
  • Si vous avez besoin d’aide à l’écoute, des appareils d’aide à l’écoute vous seront prescrits. Ils ont la capacité d’amplifier le son de votre smartphone, votre télévision, vos tablettes et vos autres appareils électroniques. Selon le degré de votre surdité, vous pouvez les utiliser avec ou sans prothèses auditives.

Est-il possible de prévenir la presbyacousie due au vieillissement ?

D’après de nombreuses recherches, la perte auditive liée au bruit est le seul type de surdité qui peut être complètement évitée. Les sons qui vont au-delà de 85 décibels, dont les sirènes d’ambulance, de police, etc., les cloches d’une cathédrale, etc. peuvent abîmer l’audition à perpétuité. Compte tenu de cela, évitez les bruits étourdissants pour prévenir la presbyacousie. Si vous devez travailler dans un lieu retentissant, n’hésitez pas à porter des protections auditives à l’instar des bouchons d’oreille.

Si vous avez du diabète ou si vous avez des problèmes cardiaques ou des troubles du système circulatoire, adoptez une bonne hygiène de vie. S’adonner à des exercices physiques, dormir suffisamment, manger sain et équilibré sont essentiels pour améliorer la santé auditive.

Si vous suivez un traitement médicamenteux et que celui-ci a une liaison avec la perte auditive, demandé à votre médecin de vous prescrire un autre remède. À ce propos, il est bon de souligner que les anti-douleurs, les analgésiques et les aspirines prises en grande quantité peuvent endommager l’audition.

Existe-t-il un remède naturel pour prévenir la presbyacousie ?

Un remède naturel pour prévenir la presbyacousie est l’utilisation des huiles essentielles en aromathérapie. Parmi elles, il n’y a rien de tel que la lavande reconnue par ses propriétés apaisantes. Toutefois, avant de l’utiliser, il est préférable de faire un test d’allergie.

Un autre traitement naturel pour prévenir la presbyacousie est de consommer les raisins rouges quand l’occasion se présente.

Selon une étude récente, il a été révélé que les composés présents dans les raisins rouges, appelés resvératrol et quercétine, peuvent contribuer à protéger l’oreille interne des dommages. Le resvératrol est un puissant antioxydant dont il a été démontré qu’il protège les cellules des dommages. La quercétine est un flavonoïde dont il a été démontré qu’il réduit l’inflammation. On pense que ces composés agissent ensemble pour protéger la structure délicate de l’oreille interne contre les dommages. L’étude a également établi un rapport sur les personnes qui buvaient du jus de raisin rouge avaient une audition nettement meilleure que les autres. Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires, ce simple changement de régime alimentaire pourrait être un moyen efficace de prévenir la presbyacousie.

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -