Homeopathie

Carbo vegetabilis, le remède homéopathique en cas de flatulence

Carbo vegetabilis est issu du charbon végétal appelé Carbo ligni officinalis ou également charbon végétal officinal. Essentiellement, ce charbon est obtenu par calcination des bois blancs sans résines. Ces bois sont par exemple les saules, les peupliers ou les bouleaux. Ils ont des propriétés absorbantes.

Il existe seulement deux formes disponibles de ce remède : les doses et les granules. Ces granules et ces doses sont à base de lactose et de saccharose.

Dans quelles conditions ce remède est-il utilisable ?

Les indications thérapeutiques de ce remède homéopathique sont nombreuses. Comme en cas de troubles digestifs qui se traduisent par des flatulences sus ombilicales. Ces flatulences sont aggravées par l’ingestion d’aliments gras et d’alcool. Les bouffées de chaleur localisées au visage juste après la prise de boissons alcoolisées peuvent être traitées avec. De même que les toux caractérisées par une suffocation. C’est retrouvé notamment dans les bronchospasmes et les broncho-pneumopathies chroniques obstructives. Parmi ces manifestations, il y a la bronchite chronique, l’emphysème et l’asthme.

Ces autres indications thérapeutiques sont les laryngites associées à un enrouement. Ces enrouements ont tendance à s’aggraver le soir et également par l’humidité. Il y a aussi les troubles cutanés caractérisés par les ulcères atones et les hypodermites variqueuses.

C’est également efficace pour la prévention des escarres.

Comment utiliser correctement Carbo vegetabilis en homéopathie ?

Carbo vegetabilis se prend en dehors du café, du tabac, des repas et de la menthe. On laisse fondre les granules et les doses sous la langue. C’est son mode de consommation. Quant aux nourrissons, elles peuvent dissoudre ces formes dans un peu d’eau. C’est un remède qu’on peut prendre lors d’une grossesse ou d’un allaitement. Cependant, s’il n’y a pas d’amélioration rapide des symptômes, il faut tout de suite consulter un médecin.

Les flatulences et les bouffées vasomotrices au visage se soignent par le même dosage. Il faut prendre 5 granules de 5 CH 1 heure avant les repas pendant 2 mois.

5 granules d’une dilution de 15 CH le matin et soir apaisent les troubles respiratoires. Quant aux traitements des laryngites, prendre 5 granules de 7 CH matin et soir pendant une semaine.

Ce remède est à prendre le plus tôt possible en cas de bronchospasme. C’est pour éviter l’aggravation de la crise. La dose adaptée est de 15 à 30 CH. L’utilisation d’un bronchodilatateur est indispensable dans ce cas.

5 granules de 9 CH à prendre le matin, le midi et le soir peuvent prévenir les escarres. La quantité similaire peut également guérir les affections de la peau. La prise doit se faire dans une durée de 1 mois. Cependant, il est intéressant de l’associer au Secale cornutum ou Arsenicum lors de la prévention des escarres.

Articles similaires