8 conseils pour une famille heureuse.

Les familles sont une partie cruciale de nos vies, elles nous donnent un sentiment d’appartenance et d’amour. Malheureusement, toutes les familles ne sont pas parfaites. Dans chacune d’entre elles, il y a des désaccords et des disputes de temps à autre. Mais que se passerait-il si nous pouvions minimiser ces obstacles et maximiser l’amour et le partage ? Voici 8 conseils pour avoir une famille plus paisible et soudée.

  1. Passez du temps en famille tous les jours :

Réservez chaque jour un moment, même si ce n’est que 30 minutes, à passer ensemble en famille. C’est le moment de mettre de côté toutes les distractions (téléphones, ordinateurs portables, etc.) et d’être simplement présents les uns aux autres. Parlez de votre journée, jouez à un jeu collectif ou partagez une activité tous ensemble. C’est le moment pour votre famille de se reconnecter et de se rappeler que l’union fait la force de la famille.

  1. Fixez des règles et des conséquences à l’avance :

Si vous voulez que votre famille fonctionne pacifiquement, tout le monde doit être sur la même longueur d’onde en ce qui concerne les règles et les attentes. Discutez des règles et des conséquences en cas de non-respect. Cela vous permettra d’éviter les conflits plus tard. Un règlement intérieur est fondamental dans une famille que par ailleurs. Non seulement vos enfants doivent le respecter pour vivre en sérénité, mais également ils seront en mesure de respecter n’importe quel règlement imposé, que ce soit à l’école ou au travail dans le futur.

  1. Communiquez ouvertement et honnêtement :

La communication est essentielle dans toute relation, y compris celle entre les membres de la famille. Si quelque chose vous dérange, ne le gardez pas pour vous jusqu’à ce qu’elle remonte en surface sans aucune raison valable. Toutefois, parlez-en à votre famille de manière calme et posée. L’honnêteté est toujours la meilleure politique en matière de communication.

  1. Accordez à chacun un peu de temps pour soi :

Il est important que chaque membre de la famille ait un peu de temps pour lui. Respectez la zone de confort de chacun. La curiosité peut s’imposer en tant que parent. La possession est aussi un comportement malsain qu’un couple pourrait vivre dans une période de sa vie conjugale. Quand ces deux attitudes nuisibles existent dans votre famille, faites en sorte de les éliminer pour privilégier la communication et le partage. Quand un membre de la famille peut avoir du temps pour soi, il serait plus réceptif à vous fait part de son monde et se sentira plus en sécurité, car c’était son choix et non une obligation.

  1. Faites des pauses si nécessaire :

Si une dispute commence à s’envenimer, prenez une pause de 20 minutes avant de poursuivre la conversation. Cela aidera chacun à se calmer et à aborder la situation avec plus de sérénité. Lorsque deux personnes se disputent, il peut être difficile de garder la tête froide. Les esprits peuvent s’échauffer et des choses blessantes peuvent être dites. Dans le feu de l’action, il peut être tentant de dire quelque chose que l’on regrettera plus tard. C’est pourquoi il est souvent bon de faire une pause lorsqu’une dispute éclate. S’éloigner de la situation pendant quelques minutes peut contribuer à faire retomber la tension et vous permettre de vous calmer. Cela vous donne également l’occasion de rassembler vos idées et de choisir vos mots avec plus de soin.

  1. Évitez de faire des suppositions :

L’une des façons les plus rapides de déclencher une dispute est de faire des suppositions sur ce que pense ou ressent une autre personne sans lui demander son avis. Dans la mesure du possible, évitez de faire des suppositions. Posez plutôt des questions et écoutez attentivement les réponses données.

  1. Traitez l’autre avec respect :

Cela devrait aller de soi, mais malheureusement, on l’oublie souvent dans le feu de l’action. Quel que soit votre désaccord avec quelqu’un, traitez-le toujours avec respect. Cela implique de parler calmement, d’éviter les propos condescendants et d’écouter attentivement.

  1. Chacun doit être autonome :

Pour qu’une famille soit heureuse et paisible, chacun doit apprendre le sens de la responsabilité et de l’autonomie. Cela signifie que chaque membre de la famille doit être capable de prendre soin de lui-même sur le plan émotionnel, physique et financier.

Chaque personne doit être capable de répondre à ses propres besoins sans dépendre des autres. À titre d’exemple, les enfants doivent apprendre qu’en absence des parents, ils doivent être en mesure de prendre soin d’eux, s’entraider et accomplir les tâches ménagères pour soutenir leur maman.

Ceci pourrait être appliqué à partir d’un tableau de tâche mis en place dans un milieu en commun comme dans la cuisine ou posé sur une table à manger. Ce tableau permet de distribuer les tâches à faire pour chaque membre de la famille, même les parents doivent mentionner leurs propres tâches. Cela démontre la valeur et la part de chacun au sein de la famille. Même votre enfant de 3 ans peut y participer ! L’essentiel est que ce tableau soit à jour et que les tâches soient variées.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -