12 problèmes dentaires courants et comment gérer les symptômes

La prévention des problèmes dentaires courants est essentielle pour maintenir une bonne santé bucco-dentaire.

L’entretien de notre santé bucco-dentaire est essentiel pour prévenir les problèmes dentaires courants. En adoptant de bonnes habitudes telles que se brosser les dents deux fois par jour, utiliser du fil dentaire quotidiennement, avoir une alimentation saine et consulter régulièrement un dentiste, nous pouvons éviter de nombreux problèmes dentaires. Nous passerons en revue onze problèmes dentaires courants, leurs causes, et comment les prévenir et les traiter.

1. Mauvaise haleine

La mauvaise haleine, ou halitose, peut être embarrassante. Des études révèlent qu’une condition dentaire est à l’origine de la mauvaise haleine chez environ 85% des personnes concernées. Parmi les causes possibles, on retrouve la maladie des gencives, les caries, le cancer de la bouche, la sécheresse buccale et la présence de bactéries sur la langue. Utiliser un rince-bouche ne fait que masquer l’odeur causée par ces problèmes. Si vous souffrez d’une mauvaise haleine chronique, il est recommandé de consulter votre dentiste pour en déterminer la cause.

2. Caries dentaires

Les caries dentaires sont le problème de santé bucco-dentaire le plus courant aux États-Unis. Elles touchent particulièrement les personnes qui n’ont pas un accès régulier aux soins de santé. Les caries se produisent lorsque la plaque dentaire se combine avec les sucres et/ou les amidons contenus dans les aliments que nous consommons, ce qui produit des acides qui attaquent l’émail des dents. Les caries peuvent se développer à tout âge, ce n’est pas seulement un problème chez les enfants. Le vieillissement et l’érosion normale de l’émail peuvent également en être la cause, tout comme la sécheresse buccale due à l’âge, à une maladie ou à la prise de médicaments. La meilleure façon de prévenir les caries dentaires est de se brosser les dents deux fois par jour, de passer du fil dentaire quotidiennement et de consulter régulièrement un dentiste. Il est également recommandé de manger des aliments sains et d’éviter les collations et les boissons riches en sucre. N’hésitez pas à demander à votre dentiste d’autres moyens de maintenir la santé de vos dents.

3. Maladies des gencives (parodontite)

Les maladies des gencives sont des infections qui touchent les gencives entourant les dents. Elles sont également l’une des principales causes de la perte de dents chez les adultes et certaines études ont démontré un lien entre les maladies des gencives et les problèmes cardiaques. Tout le monde est susceptible de développer des maladies des gencives, mais elles sont plus courantes après l’âge de 30 ans. Le tabagisme est un facteur de risque significatif, tout comme les conditions de santé telles que le diabète et la sécheresse buccale. Les symptômes des maladies des gencives comprennent la mauvaise haleine, des gencives rouges, enflées, douloureuses ou qui saignent, des dents sensibles, des douleurs lors de la mastication, de la gingivite et de la parodontite. Pour prévenir les maladies des gencives, il est recommandé de consulter régulièrement un dentiste, de se brosser les dents et de passer du fil dentaire quotidiennement. Consultez votre dentiste si vous présentez des signes de maladie des gencives, car un traitement précoce peut prévenir des problèmes tels que la perte de dents.

4. Cancer de la bouche

Le cancer de la bouche est une maladie grave et mortelle qui touche des millions de personnes et qui est plus fréquent après l’âge de 40 ans. Aux États-Unis, une personne meurt d’un cancer de la bouche toutes les heures, mais cette maladie peut souvent être guérie si elle est diagnostiquée et traitée précocement. Les facteurs de risque du cancer de la bouche comprennent le tabagisme, la consommation d’alcool, le papillomavirus humain (HPV), une mauvaise nutrition et des syndromes génétiques. Les symptômes du cancer de la bouche ou de la gorge comprennent des plaies, des bosses, des zones rugueuses dans la bouche, des changements de morsure, des difficultés à mastiquer ou à bouger la langue ou la mâchoire. Les visites régulières chez le dentiste peuvent contribuer à détecter précocement le cancer de la bouche. N’hésitez pas à demander à votre dentiste si un examen de dépistage du cancer de la bouche fait partie de leur routine de consultation. Consultez votre dentiste si vous remarquez des symptômes de cancer de la bouche, des problèmes de mastication ou de déglutition, ou si vous avez des difficultés à bouger votre langue ou votre mâchoire.

5. Aphtes

Il existe plusieurs types d’aphtes qui peuvent être gênants. En général, ils ne sont pas préoccupants, sauf s’ils durent plus de deux semaines. Les aphtes courants comprennent les aphtes buccaux (ulcères aphteux), qui se forment à l’intérieur de la bouche et non sur les lèvres. Ils ne sont pas contagieux et peuvent être déclenchés par de nombreuses causes différentes. Les boutons de fièvre (herpès labial) sont causés par le virus de l’herpès simplex et se forment sur le bord des lèvres extérieures. Ils sont contagieux, récurrents, mais ne peuvent pas être guéris. Le muguet (candidose buccale) est une infection à levures qui peut se développer dans la bouche des nourrissons, chez les porteurs de prothèses dentaires, les personnes atteintes de diabète et les personnes traitées contre le cancer.

6. Érosion dentaire

L’érosion dentaire correspond à la perte de structure dentaire causée par l’attaque acide de l’émail des dents. Les symptômes peuvent aller de la sensibilité à des problèmes plus graves tels que des fissures. L’érosion dentaire est courante mais facilement évitable grâce à des soins bucco-dentaires appropriés.

7. Sensibilité dentaire

La sensibilité dentaire est un problème courant qui affecte des millions de personnes. Elle se manifeste par des douleurs ou des inconforts lors de l’ingestion de sucreries, d’air froid, de boissons chaudes ou froides, ou de crème glacée. Les dents sensibles peuvent rendre le brossage et l’utilisation du fil dentaire douloureux. Cependant, la sensibilité dentaire peut être traitée. Consultez votre dentiste pour en discuter. La sensibilité dentaire peut être le signe d’une dent fissurée ou d’une infection de la racine. Ces problèmes doivent être traités par un dentiste pour éviter la perte d’une dent ou une infection de l’os de la mâchoire. Si vous développez soudainement une sensibilité dentaire, prenez rendez-vous avec votre dentiste pour déterminer s’il y a un problème à traiter.

8. Douleurs dentaires et urgences dentaires

Les urgences dentaires peuvent être douloureuses et effrayantes. Elles nécessitent un traitement urgent, tout comme toute autre urgence médicale. Les problèmes dentaires courants qui nécessitent une visite urgente chez le dentiste comprennent une dent cassée ou fissurée, une dent infectée ou la perte d’une dent suite à un accident. Appelez immédiatement votre dentiste en cas de problèmes de ce type. Même le week-end et en soirée, ils devraient avoir quelqu’un de disponible pour gérer les urgences. Certaines urgences dentaires nécessitent même une attention médicale urgente, comme une fracture ou une luxation de la mâchoire, des coupures importantes sur la langue, les lèvres ou la bouche, ou un abcès dentaire qui entraîne des difficultés à avaler ou un gonflement du visage.

9. Sourire inesthétique

Un sourire inesthétique n’est pas techniquement un « problème dentaire », mais il est souvent la principale raison pour laquelle certaines personnes consultent un dentiste. Ne pas aimer son sourire peut affecter l’estime de soi. Heureusement, avec les outils et les techniques actuelles, il est souvent possible de corriger les problèmes esthétiques. Les changements cosmétiques peuvent inclure le blanchiment des dents, la pose d’implants dentaires, l’orthodontie (comme les appareils dentaires ou les rétenteurs) et d’autres interventions dentaires esthétiques.

10. Infection de la racine

Une douleur dentaire lancinante et persistante est le signe d’une infection de la racine de la dent. Ce type d’infection se développe lorsque la carie dentaire ou les dommages d’une dent ne sont pas correctement traités. Les bactéries envahissent et affaiblissent la racine de la dent, qui est la partie située sous la couronne dentaire. Elle sert d’ancrage pour la dent et s’étend vers l’os de la mâchoire. En cas d’infection de la racine, un traitement du canal radiculaire est nécessaire. Pendant ce traitement, les bactéries sont éliminées du canal, puis la dent est scellée avec une couronne ou un remplissage. Les traitements du canal radiculaire peuvent entraîner une guérison partielle ou complète des tissus autour de la dent. Les recherches montrent qu’en moyenne, 76,7% des cas sont complètement guéris. Un canal radiculaire réussi soulagera la douleur et la sensibilité, vous permettant de mieux manger, de maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire et d’éviter de nouvelles infections.

11. Grincement des dents

Le grincement des dents, également connu sous le nom de bruxisme, se produit lorsque vous serrez les dents ensemble, surtout la nuit, sans vous en rendre compte. Cela exerce une pression de plusieurs dizaines de kilos sur les dents et la mâchoire, ce qui peut entraîner des problèmes dentaires et d’autres problèmes de santé au fil du temps, tels que des dents fissurées, un aplatissement de la mâchoire, des douleurs à la mâchoire et au cou, et des maux de tête. Les traitements pour le grincement des dents comprennent l’utilisation de protège-dents la nuit et d’appareils dentaires. Ils ne peuvent pas arrêter le grincement, mais ils peuvent prévenir les dommages aux dents. Des médicaments pour favoriser le sommeil peuvent également être prescrits, car ils réduisent l’activité musculaire et peuvent ralentir ou arrêter le grincement des dents la nuit. Le stress est parfois un déclencheur du grincement des dents. La thérapie cognitive-comportementale ou d’autres traitements de réduction du stress peuvent vous aider à arrêter de grincer des dents.

12. Troubles de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM)

Les troubles de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) sont un ensemble de plus de 30 affections qui affectent les articulations temporomandibulaires (ATM) de la mâchoire. En plus des muscles associés, les ATM contrôlent la plupart des mouvements de la mâchoire. Les TMD se développent lorsque la mandibule (la mâchoire inférieure) et les ATM ne sont pas alignées ou ne sont pas synchronisées dans leurs mouvements. La plupart des TMD impliquent une forme d’inconfort, de douleur et de dysfonctionnement de la mâchoire. En conséquence, une personne atteinte d’un TMD peut avoir des problèmes de mastication et de déglutition, de bâillement, de parole ou d’autres fonctions de la mâchoire.

La prévention des problèmes dentaires courants est essentielle pour maintenir une bonne santé bucco-dentaire. En adoptant une bonne hygiène bucco-dentaire, en consultant régulièrement un dentiste et en recherchant un traitement dès l’apparition de problèmes, il est possible d’éviter de nombreux problèmes dentaires. Prenez soin de vos dents en vous brossant les dents deux fois par jour, en utilisant du fil dentaire quotidiennement et en évitant les facteurs de risque tels que le tabagisme. N’oubliez pas de demander conseil à votre dentiste si vous avez des symptômes particuliers ou si vous rencontrez une urgence dentaire. Votre dentiste est là pour vous aider à maintenir un sourire sain et éclatant tout au long de votre vie.

5/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn