Syndrome de fatigue chronique :  quels sont les traitements possibles ?

La fatigue chronique est une maladie débilitante qui peut vous priver de votre énergie pendant des jours ou des semaines. Si elle n’est pas prise en charge, l’épuisement peut commencer à interférer avec la vie quotidienne – du travail aux relations et aux loisirs. Mais il y a de l’espoir ! Les traitements tels que les changements de régime alimentaire, les suppléments, l’exercice léger, les techniques de réduction du stress et autres se sont avérés efficaces pour réduire les effets du syndrome de fatigue chronique. Dans cet article de blog, nous allons explorer différentes options pour que vous puissiez vaincre efficacement cette affection médicale souvent incomprise.

Comment définir le syndrome de fatigue chronique ?

Le syndrome de fatigue chronique (SFC) est un trouble permanent et débilitant qui affecte les systèmes nerveux, immunitaire et endocrinien. Les causes exactes du SFC sont inconnues, mais on pense qu’une combinaison de facteurs environnementaux, physiologiques et psychologiques contribue à son apparition. Certaines expositions à des virus ou des événements stressants de la vie, comme un traumatisme ou un effort physique extrême, peuvent déclencher une réponse inflammatoire qui a un impact sur les trois systèmes mentionnés plus haut et entraîne une fatigue persistante.

Les hormones du stress jouent un rôle clé dans le SFC, car il devient plus difficile de faire face aux facteurs de stress en raison des réserves d’énergie limitées et de certaines habitudes de vie associées au SFC, comme la diminution de la qualité du sommeil. Bien que ce trouble reste pour l’essentiel mystérieux et controversé, il est lourd de conséquences pour ceux qui en souffrent en raison de son impact physique, émotionnel, social et financier sur les activités de la vie quotidienne.

Comment reconnaître ses symptômes ?

Les principaux symptômes sont les suivants :

  • Des troubles de la mémoire ou de la concentration.
  • Mal de gorge.
  • Ganglions lymphatiques sensibles.
  • Douleurs musculaires.
  • Douleurs articulaires multiples sans gonflement ni rougeur des articulations.
  • Maux de tête d’un nouveau type, d’une nouvelle forme ou d’une nouvelle intensité.
  • Un sommeil non réparateur

Certaines personnes font également état d’une série d’autres symptômes, tels que nausées, perte d’appétit, syndrome du côlon irritable (SCI), ballonnements, diarrhée, rythme cardiaque irrégulier, douleurs thoraciques, douleurs à la mâchoire, sueurs nocturnes, sensibilité accrue à l’alcool ou aux médicaments, toux chronique, vertiges ou sécheresse oculaire.

De quelle manière le syndrome de fatigue chronique peut-il être diagnostiqué ?

Le syndrome de fatigue chronique (SFC) peut être diagnostiqué par un médecin qui connaît bien cette maladie. Le diagnostic du SFC requiert au moins quatre des symptômes de base cités précédemment. En plus de ces symptômes fondamentaux, le patient doit souffrir de fatigue depuis six mois ou plus et ne doit pas présenter d’autres problèmes médicaux qui pourraient expliquer sa fatigue.

Pour diagnostiquer le SFC, un médecin procède généralement à un examen physique initial afin d’éliminer toute autre cause possible de la fatigue du patient. Des analyses de sang peuvent également être effectuées pour rechercher des signes d’infection ou d’anémie. Une étude du sommeil peut aussi être demandée si l’on craint que le patient souffre d’un trouble du sommeil sous-jacent tel que l’apnée du sommeil ou l’insomnie. Si nécessaire, un spécialiste tel qu’un endocrinologue ou un rhumatologue peut également être consulté si d’autres problèmes médicaux sont suspectés.

Une fois que toutes les causes sous-jacentes potentielles ont été écartées, un diagnostic de SFC peut être posé en déterminant si le patient répond aux critères décrits ci-dessus et s’il présente une fatigue persistante depuis au moins six mois sans autre explication. Il est important de noter que si le diagnostic officiel du SFC ne peut être posé que par un professionnel de la santé qualifié, il est aussi possible de recevoir un traitement même sans recevoir de diagnostic officiel. Puisque de nombreux traitements sont interchangeables entre les différents diagnostics liés à la fatigue chronique et à l’épuisement.

Quel est le traitement du syndrome de fatigue chronique ?

Un plan de traitement du SFC vise à soulager vos symptômes pour améliorer votre qualité de vie. Ce plan doit comprendre :

  • Un plan de gestion du stress.
  • Un programme d’exercices très doux.
  • Un régime alimentaire nutritif, avec des repas/collations réguliers pour conserver votre énergie.
  • Des compléments alimentaires si votre régime n’est pas équilibré ou si vos analyses sanguines indiquent des carences.
  • Un plan de gestion du sommeil, qui peut inclure des médicaments.
  • Une physiothérapie pour soulager la douleur et de bonnes techniques de respiration.
  • Des médicaments contre la douleur.
  • Un soutien psychologique si vous êtes particulièrement stressé ou déprimé.

Médicaments :

Le type de médicament le plus couramment utilisé pour traiter le SFC est l’antidépresseur. Ils agissent en stimulant les niveaux de certains neurotransmetteurs dans le cerveau, ce qui contribue à améliorer l’humeur et les niveaux d’énergie, à réduire la sensibilité à la douleur et à améliorer la qualité du sommeil.

Parmi les autres médicaments utilisés pour traiter le SFC, citons les stimulants tels que le modafinil ou l’armodafinil, qui peuvent aider ceux qui luttent contre la fatigue. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’ibuprofène ou le naproxène peuvent également être bénéfiques pour réduire la douleur associée au SFC.

Une thérapie cognitivo-comportementale (TCC) :

Ce type de thérapie peut aussi être utilisé en complément ou en remplacement de ces médicaments. La TCC repose sur la transformation de schémas de pensée négatifs en schémas plus positifs et sur l’encouragement de changements de mode de vie favorisant le bien-être physique. Ce qui peut entraîner un soulagement des symptômes chez les personnes atteintes du syndrome de fatigue chronique.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.