Homeopathie

Sulfuricum acidum, une souche homéopathique d’origine chimique

Le Sulfuricum acidum raconte l’histoire d’un remède homéopathique à action limitée qui est à base d’Acide Sulfurique H2SO4. En effet, la souche Sulfuricum acidum provient essentiellement de cet élément exceptionnel. Historiquement, c’est une médication homéopathique fréquemment utilisée dans les états infectieux aigus et graves (avec une tendance aux hémorragies). Il dispose d’une action élective sur le tube digestif (douleurs brûlantes, aphtes et ulcérations gastriques). Reconnu sous le nom d’esprit vitriol, on peut trouver cet acide dans les torrents volcaniques d’Amérique du Sud. L’industrie chimique l’utilise depuis toujours même s’il provoque des dégâts sur les yeux et la peau. Par ailleurs, après distillation, il peut devenir un remède idéal pour différents troubles notamment gastriques.

Elaboré par les Laboratoires Boiron, le Sulfuricum acidum désigne une souche végétale aux nombreux atouts homéopathiques.

Les soins homéopathiques Sulfuricum acidum

Le Sulfuricum acidum définit une souche homéopathique qui soigne les brûlures d’estomac, la lipothymie et les vomissements acides. Il peut calmer les bouffées de chaleur et les tremblements généraux ou internes avec sensation de faiblesse.

Un remède homéopathique utile en cas de certaines maladies :

  • Brûlures gastro-œsophagiennes, flatulence, diarrhées, stomatites, ballonnements, constipations et hémorragies digestives.
  • Troubles vasculaires (hémorragies faciles, hématomes, ecchymoses post-traumatiques, purpura, cicatrices douloureuses et cyanosées.
  • Ulcères cutanés, cellulite, œdème des mains et des doigts.
  • Rhumatismes, leucorrhées chroniques, traumatisme crânien et ses conséquences.
  • Prise de poids avant les règles, douleurs articulaires et musculaires chroniques.
  • Pancréatite, hématomes, ecchymoses se résorbant difficilement et ulcérations dans la bouche.
  • Infections chroniques ou graves avec baisse de l’état général, fatigue et tendance hémorragique.

Utilisation de la souche homéopathique Sulfuricum acidum

Recommandé notamment sous forme de granule galénique, mais la souche Sulfuricum acidum dispose aussi d’autres formes. En effet, on peut trouver des solutions hydro-alcooliques buvables (gouttes et ampoules), des dilutions et des teintures mères. On peut facilement accéder aux différents modes d’utilisation, car ils sont attribuables à titre indicatif. On n’a pas forcément besoin de consulter un médecin. Mais, l’acide sulfurique peut être dangereux et peut provoquer des lésions irréversibles pour les yeux et les tissus dermiques. C’est là que vient la nécessité d’un avis médical avant de le prendre et de le manipuler.

Portant maintenant notre attention sur les dosages. Les tubes doses et granules sont disponibles en 4 CH, 5 CH, 7 CH, 9 CH, 12 CH, 15 CH et 30 CH. Voici quelques indications de ce remède :

  • Hémorragies, ulcères et hématomes, 5 CH ou 7 CH, 3 granules 1 à 3 fois par jour.
  • Tremblements, bouffées de chaleur et altération de l’état général, 15 CH une fois par jour.
  • Infections graves, 5 CH ou 9 CH, 5 granules 1 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.
  • Reflux et brûlures gastriques, 5 CH, 3 granules 1 à 3 fois par jour pendant une semaine.

Articles similaires