Pourquoi avez-vous mal à la tête après avoir bu du vin rouge ?

Voici les raisons pour lesquelles le vin rouge provoque des maux de tête, les facteurs qui contribuent à ces maux de tête et les mesures que vous pouvez prendre pour les minimiser.

Le vin rouge est un choix populaire lors des fêtes et des occasions spéciales. Cependant, pour certaines personnes, même une petite quantité de vin rouge peut provoquer des maux de tête. Une nouvelle étude a révélé que le vin rouge contient un composé qui affecte la façon dont le corps métabolise l’alcool, ce qui peut entraîner des maux de tête. Voici les raisons pour lesquelles le vin rouge provoque des maux de tête, les facteurs qui contribuent à ces maux de tête et les mesures que vous pouvez prendre pour les minimiser.

Les composés des boissons alcoolisées responsables des maux de tête

Le vin rouge est plus susceptible de provoquer des maux de tête que le vin blanc en raison de sa teneur plus élevée en histamines, en tanins et en quercétine. Les histamines et les tanins sont des substances naturelles présentes dans le vin rouge qui peuvent provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes. La quercétine est un antioxydant que l’on trouve dans les fruits comme les raisins et les légumes.

Une étude récente publiée dans le journal Scientific Reports a révélé que la quercétine présente dans le vin rouge modifie la façon dont le corps métabolise l’alcool, ce qui peut entraîner des maux de tête. Lorsque la quercétine est combinée à l’alcool, elle peut avoir des effets indésirables. Selon les chercheurs, la quercétine glucuronide est le « coupable » responsable des maux de tête. Cependant, si vous consommez de la quercétine dans un autre aliment, vous ne ressentirez pas de maux de tête.

Les mécanismes derrière les maux de tête

La quercétine glucuronide se forme lorsque la quercétine est métabolisée avec de l’alcool. Ce processus conduit à l’accumulation d’acétaldéhyde, une substance toxique, ce qui provoque les symptômes classiques des maux de tête associés au vin rouge, tels que des bouffées de chaleur, des nausées et des maux de tête. Par ailleurs, il a été historiquement admis que le vin rouge contient également des niveaux plus élevés d’histamines et de tanins par rapport au vin blanc, ce qui peut affecter certaines personnes.

Une autre explication possible est liée à la génétique. Certaines personnes manquent de l’enzyme qui métabolise l’alcool dans le vin, ce qui inclut la dégradation des histamines. Ces personnes sont donc plus susceptibles de ressentir des maux de tête. Par exemple, environ 40% de la population asiatique de l’Est présente des réactions indésirables à la consommation d’alcool, notamment des rougeurs faciales et des maux de tête. Ces personnes ont une forme dysfonctionnelle de l’aldéhyde déshydrogénase, l’enzyme responsable de la dégradation de l’alcool.

Comment minimiser les maux de tête

Si vous êtes sensible aux maux de tête provoqués par le vin rouge, voici quelques conseils pour les minimiser :

Optez pour du vin blanc : Le vin blanc contient moins d’histamines, de tanins et de quercétine que le vin rouge, ce qui réduit le risque de maux de tête.

Restez hydraté : Boire suffisamment d’eau avant, pendant et après la consommation de vin peut aider à prévenir les maux de tête.

Évitez de boire à jeun : Boire du vin sur un estomac vide peut augmenter les chances de maux de tête. Essayez de manger quelque chose avant de consommer de l’alcool.

Suivez la règle du 1 pour 1 : Alternez la consommation d’un verre de vin avec un verre d’eau pour rester hydraté et réduire les effets de l’alcool.

Choisissez des vins de qualité : Les vins de qualité inférieure peuvent contenir plus de sucre, ce qui peut aggraver les maux de tête. Optez pour des vins de qualité supérieure.

Essayez le pinot noir : Si vous préférez le vin rouge, optez pour le pinot noir. Il contient moins de tanins que les vins plus corsés comme le cabernet et peut donc être mieux toléré.

Consultez un professionnel de santé : Si vous souffrez de maux de tête fréquents ou intenses après avoir consommé du vin rouge, parlez-en à votre médecin pour obtenir des conseils spécifiques.

A retenir

Le vin rouge peut provoquer des maux de tête en raison de sa teneur plus élevée en histamines, en tanins et en quercétine. Ces composés peuvent affecter la façon dont le corps métabolise l’alcool, ce qui peut entraîner des maux de tête. Pour minimiser les maux de tête, vous pouvez opter pour du vin blanc, rester hydraté, éviter de boire à jeun et suivre la règle du 1 pour 1. Si vous êtes prédisposé aux maux de tête, vous pouvez également consulter un professionnel de santé pour obtenir des conseils adaptés à votre situation.

 

 

 

5/5 - (4 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn