Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Guide des huiles essentielles

Principales vertus de ces 8 huiles essentielles apaisantes

Aline Legrand

Extraites des plantes, les huiles essentielles sont des substances odoriférantes très volatiles. Certaines contiennent des molécules aromatiques aux propriétés relaxantes et apaisantes avec des particularités propres. Découvrez les bienfaits thérapeutiques de 8 huiles essentielles apaisantes :

  • L’HE de lavande aux propriétés anxiolytiques : elle peut calmer les troubles nerveux, comme l’angoisse, l’anxiété et le stress.
  • L’HE d’ylang-ylang contre les états dépressifs et les chocs émotionnels : un puissant tranquillisant du système nerveux.
  • L’HE de laurier noble à l’action apaisante : c’est un antalgique puissant.
  • L’HE de petit grain bigarade : tranquillisante pour le système nerveux et diminuer le stress.
  • L’HE de sauge sclarée sédative : calmante, elle ralentit l’activité du système nerveux.
  • L’HE de camomille noble contre l’irritabilité et les tensions nerveuses : elle facilite le sommeil.
  • L’HE d’orange douce anti stress et anxiété : favorise le sommeil, rééquilibre l’humeur.
  • L’HE de géranium rosat aux effets calmants et relaxants : agit sur les récepteurs nerveux.

Comment profiter d’un bon sommeil avec les huiles essentielles apaisantes ?

Le sommeil est indispensable à l’organisme pour rester en bonne santé.

Malheureusement, beaucoup de personnes souffrent de difficultés pour s’endormir et profiter d’un sommeil réparateur. Comment l’aromathérapie peut-elle agir ?

Les huiles essentielles aident naturellement à lutter contre les problèmes de sommeil et les insomnies.

Plusieurs études scientifiques ont évalué la puissance de leurs actifs sur l’organisme pour mieux s’endormir, contribuer à des nuits paisibles et faciliter le sevrage des somnifères.

Comment les utiliser ?

Elles peuvent s’employer de plusieurs façons :

  • par voie orale (sur un comprimé neutre ou dans une cuillère de miel),
  • par voie cutanée (frictions, massages),
  • dans l’eau de bain (diluée au préalable dans une base neutre car elles ne sont pas solubles dans l’eau),
  • en diffusion (2 à 4 gouttes dans un diffuseur),
  • en inhalation (respirer des vapeurs d’eau et d’HE),
  • en olfaction (appliquer l’HE diluée dans une huile végétale sur les poignets et frottez-les avant de les respirer).

Avant de les utiliser, vérifiez-bien leurs spécificités : certaines ne doivent en aucun cas être ingérées ou provoquent des effets secondaires. Suivez bien les recommandations de dosage.

Elles peuvent être contre-indiquées aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants ainsi qu’aux personnes souffrant de pathologies ou sous certains médicaments.

Toujours prendre l’avis d’un professionnel de santé car l’automédication peut entraîner des risques. Ne pas prolonger le traitement si aucune amélioration et consulter.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi