Les causes sérieuses et inquiétantes du mal de dos ‍

Le mal de dos est une affection courante qui peut avoir de nombreuses causes. Dans certains cas, il peut être dû à une maladie grave telle que la maladie dégénérative des disques ou le cancer.

Le mal de dos est une affection courante qui peut avoir de nombreuses causes. Dans certains cas, il peut être dû à une maladie grave telle que la maladie dégénérative des disques ou le cancer. Les médecins peuvent diagnostiquer la cause du mal de dos et recommander des traitements en fonction de la condition.

La plupart des cas de mal de dos sont musculaires et résultent d’une suractivité physique. Cependant, si la douleur provient des os de la colonne vertébrale elle-même, la personne peut avoir besoin de médicaments sur ordonnance ou d’une intervention chirurgicale pour résoudre le problème.

Voici les raisons pour lesquelles les personnes peuvent souffrir de mal de dos et les symptômes à surveiller. Nous expliquerons également certaines des causes les plus courantes de douleurs dorsales.

Les maladies dégénératives des disques

L’une des causes les plus courantes de mal de dos est la maladie dégénérative des disques. Lorsque les disques qui amortissent les vertèbres du dos commencent à se détériorer, les os peuvent se frotter les uns contre les autres. Cela peut se produire en raison de divers facteurs, notamment le vieillissement, les activités physiques intenses et les blessures.

Les symptômes de la maladie dégénérative des disques peuvent inclure des douleurs dans le bas du dos et le cou, des douleurs qui peuvent s’étendre aux bras, aux mains, aux fesses et aux cuisses, des douleurs qui s’aggravent en se penchant ou en restant assis, en se tordant ou en soulevant des objets, et des faiblesses dans les muscles des jambes.

Les hernies discales

Parfois, les disques entre les vertèbres sont comprimés, ce qui les fait ressortir entre les os. C’est ce qu’on appelle une hernie discale. Une hernie discale peut se produire n’importe où le long de la colonne vertébrale, mais elle affecte le plus souvent le bas du dos. Elle est généralement due à l’usure et à la déchirure au fil du temps, bien qu’elle puisse également être causée par une blessure.

Les symptômes d’une hernie discale comprennent une faiblesse, un engourdissement ou des picotements dans la jambe ou le pied, une sciatique, qui est une douleur vive et souvent lancinante des fesses jusqu’à l’arrière d’une jambe, et une perte de contrôle de la vessie ou des intestins dans de rares cas. Dans la plupart des cas, les personnes se rétablissent sans intervention chirurgicale, mais si les symptômes persistent, une microdiscectomie peut être recommandée.

L’ostéoporose

L’ostéoporose est une autre cause fréquente de mal de dos. Il s’agit d’une diminution de la masse osseuse, ce qui rend les os plus minces et plus faibles, et donc plus susceptibles de se fracturer. Une personne peut ne pas ressentir de symptômes d’ostéoporose avant de se fracturer un os, ce qui peut se produire lors de chutes mineures, de mouvements de flexion ou de levage, ou même lors de toux.

La spondylolisthésis dégénérative

Le spondylolisthésis dégénératif se produit lorsque l’une des vertèbres du dos glisse vers l’avant. Cela se produit généralement lorsque les ligaments qui relient les os s’affaiblissent et deviennent instables. Les symptômes du spondylolisthésis dégénératif comprennent des douleurs lombaires, des douleurs dans les jambes, une faiblesse des jambes lors de la marche prolongée ou de la station debout, et des picotements ou des engourdissements dans les jambes. Les symptômes peuvent être soulagés en position assise ou en se penchant en avant, ce qui permet d’ouvrir l’espace dans le canal rachidien.

La spondylarthrite ankylosante

La spondylarthrite ankylosante est une forme d’arthrite qui affecte souvent les articulations sacro-iliaques de la colonne vertébrale. Ces articulations relient la colonne vertébrale au bassin. Cette forme d’arthrite peut également affecter d’autres articulations. Le symptôme le plus courant de la spondylarthrite ankylosante est la douleur dans le bas du dos, les fesses et les hanches.

Le cancer

Le cancer n’est pas une cause courante de mal de dos, mais il peut être considéré comme une cause possible si une personne a des antécédents de cancer ou si la douleur dorsale s’accompagne d’une perte d’appétit ou d’une perte de poids inexpliquée.

Il est important de noter que dans environ 9 cas sur 10, le mal de dos est temporaire et ne nécessite pas de chirurgie, même s’il peut être invalidant. Cependant, dans certains cas, le mal de dos peut être le signe d’une affection plus grave.

D’autres causes courantes de mal de dos

Outre les causes mentionnées ci-dessus, il existe d’autres facteurs qui peuvent contribuer au mal de dos. Une mauvaise posture, des exercices physiques intenses, des efforts physiques importants, des entorses, des tensions musculaires ou des lésions des nerfs peuvent également causer des douleurs dorsales.

Les symptômes du mal de dos

Les symptômes du mal de dos peuvent varier en fonction de la cause sous-jacente. La douleur peut être vive ou sourde, apparaître de manière intermittente ou constante. D’autres symptômes peuvent inclure une raideur, en particulier au réveil, une douleur lors des mouvements de flexion ou de levage, une douleur en position assise, une douleur qui irradie des fesses vers les hanches, des engourdissements ou une faiblesse dans les jambes ou les pieds.

Si vous souffrez de mal de dos, il est important de signaler tous les symptômes à votre médecin. Cela l’aidera à établir un diagnostic précis et à recommander le traitement approprié.

Quand consulter un médecin

Il est recommandé de consulter un médecin si vous ressentez des douleurs dorsales pendant plus de deux semaines ou si la douleur s’aggrave pendant cette période. Si la douleur s’accompagne d’une faiblesse ou d’un engourdissement progressif, il peut s’agir d’une atteinte nerveuse et nécessiter une attention médicale immédiate.

Consultez également un médecin si vous avez de la fièvre ou si vous perdez du poids de manière inexpliquée. Toute douleur dorsale survenue après une chute ou une blessure, ainsi que toute perte de contrôle de la vessie ou des intestins, doivent également être signalées à un professionnel de la santé.

Dans de très rares cas, le mal de dos peut être le signe d’une urgence médicale. Les blessures causées par des accidents, des chutes et d’autres traumatismes peuvent provoquer des douleurs dorsales, mais elles peuvent également être le signe de blessures internes différentes.

Si vous ressentez une incapacité à vous tenir debout, à appuyer sur vos jambes ou des douleurs intenses qui irradient dans vos jambes, il est important de demander une aide médicale immédiate.

De nombreuses personnes souffrent de mal de dos, mais il n’est généralement pas grave. Cependant, dans certains cas, le mal de dos peut être le signe d’une maladie dégénérative des disques, d’une hernie discale, de l’ostéoporose ou d’autres affections nécessitant une attention médicale. Si vous souffrez de mal de dos, il est important de consulter un médecin, en particulier si vous avez récemment subi une chute ou une blessure, si la douleur persiste pendant plus de deux semaines ou si elle s’aggrave. Votre médecin pourra établir un diagnostic précis et vous recommander les traitements appropriés pour soulager votre douleur dorsale.

5/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn