Les bienfaits d’un régime imitant le jeûne pour la santé cardiovasculaire

Des chercheurs ont découvert que le régime imitant le jeûne offre certains effets bénéfiques uniques pour la santé cardiaque par rapport au régime méditerranéen.

Un régime alimentaire sain est un moyen connu d’aider à maintenir la santé cardiaque d’une personne et de réduire son risque de maladies cardiovasculaires. Il est déjà prouvé que certains régimes, tels que le régime méditerranéen, peuvent contribuer à protéger la santé du cœur. Des chercheurs ont maintenant découvert que le régime imitant le jeûne offre certains effets bénéfiques uniques pour la santé cardiaque par rapport au régime méditerranéen.

Le régime imitant le jeûne et ses effets sur la santé cardiovasculaire

Une étude récente publiée dans le journal Npj Metabolic Health and Disease a révélé que le régime imitant le jeûne offre des effets bénéfiques pour la santé cardiaque. Selon le Dr Valter D. Longo, auteur principal de l’étude et titulaire de la chaire Edna M. Jones en gérontologie et professeur de gérontologie et de sciences biologiques à l’Université de Californie du Sud, le régime imitant le jeûne est un régime végétalien de 5 jours dont la composition provoque une réponse du corps humain similaire au jeûne à l’eau.

Contrairement au jeûne intermittent, une personne suivant le régime imitant le jeûne continue de manger pendant la période de « jeûne ». Ce régime se concentre sur des aliments à faible teneur en calories, en protéines et riches en matières grasses d’origine végétale. Au cours des dernières années, les chercheurs ont étudié l’utilisation du régime imitant le jeûne dans le traitement du cancer pour potentiellement ralentir la croissance des tumeurs et les rendre plus sensibles à la chimiothérapie dans certains types de cancer, tels que le cancer colorectal.

Le régime imitant le jeûne et ses autres applications

Des études supplémentaires ont également examiné comment le régime imitant le jeûne pourrait améliorer la thérapie du cancer du sein chez les personnes atteintes de cancer du sein positif aux récepteurs hormonaux. Les chercheurs ont également étudié l’utilisation du régime imitant le jeûne dans le traitement de conditions telles que la sclérose en plaques, les maladies cardiométaboliques, les maladies auto-immunes, les maladies inflammatoires de l’intestin, les problèmes de peau et la maladie d’Alzheimer.

Selon le Dr Longo, ils ont décidé de comparer l’efficacité du régime imitant le jeûne pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires chez les adultes obèses et hypertendus par rapport au régime méditerranéen, principalement parce que la plupart des gens ont du mal à changer leur régime alimentaire. Dans une précédente étude, l’équipe du Dr Longo avait constaté qu’un régime similaire imitant le jeûne était efficace pour inverser pratiquement tous les effets négatifs d’un régime occidental riche en calories sur le cholestérol, la glycémie, la fonction cardiaque et la durée de vie chez la souris.

Les résultats de l’étude sur le régime imitant le jeûne

Pour cette étude, le Dr Longo et son équipe ont recruté 84 participants, hommes et femmes, âgés de 35 à 75 ans. Tous les participants avaient un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 28, considéré par certains experts comme un indicateur de surpoids ou d’obésité. Les scientifiques ont également évalué l’indice d’hyperhémie réactive (RHI) des participants à l’étude ainsi que leurs scores de compliance artérielle petite et grande (AC1/AC2), qui aident à mesurer la pression sanguine.

Pendant 4 mois, environ la moitié des participants ont suivi le régime imitant le jeûne, tandis que l’autre moitié a suivi le régime méditerranéen. Les chercheurs ont constaté que les participants du groupe suivant le régime imitant le jeûne ont connu une réduction de leur RHI. Selon le Dr Longo, une réduction de l’hyperhémie réactive est observée chez les sujets présentant une fonction cardiaque réduite, mais aussi chez les sujets plus jeunes, en meilleure santé et normaux.

Les scientifiques ont également constaté que les participants du groupe suivant le régime imitant le jeûne ont maintenu des réductions de leur âge biologique, de leur âge cardiaque et de leurs scores au test cardiaque Protein Unstable Lesion Signature (PULS), qui évalue le risque d’accident vasculaire cérébral sur 5 ans, par rapport au groupe suivant le régime méditerranéen. Le groupe suivant le régime imitant le jeûne a également montré une diminution marquée de la masse grasse du tronc par rapport au groupe suivant le régime méditerranéen.

Les avantages du régime imitant le jeûne pour la santé cardiovasculaire

Une autre constatation intéressante de l’étude est que le groupe suivant le régime imitant le jeûne n’a pas connu de perte de masse musculaire maigre à la fin de la période de suivi de l’étude, contrairement au groupe suivant le régime méditerranéen. Selon le Dr Longo, les cycles du régime imitant le jeûne ont permis de réduire la masse grasse sans réduire la masse musculaire et sans nécessiter de changements dans le régime alimentaire préféré des sujets pendant 25 jours par mois.

Après avoir examiné cette étude, le Dr Rigved Tadwalkar, cardiologue agréé au Providence Saint John’s Health Center à Santa Monica, en Californie, a déclaré qu’il trouvait les résultats encourageants. Il a souligné que le régime imitant le jeûne et le régime méditerranéen ont tous deux entraîné une perte de poids et des améliorations de la pression artérielle, du cholestérol et de la glycémie, qui sont tous des paramètres cardiométaboliques importants liés aux maladies cardiovasculaires.

Il est clair que le régime imitant le jeûne offre des effets bénéfiques uniques pour la santé cardiaque par rapport au régime méditerranéen. Ce régime permet de réduire le risque de maladies cardiovasculaires et de favoriser la perte de poids, tout en préservant la masse musculaire maigre. Cependant, il est important de noter que le régime imitant le jeûne n’est pas une solution à lui seul et ne doit pas être suivi à long terme sans avis médical. Il est recommandé de travailler avec un professionnel de la santé, tel qu’un diététicien-nutritionniste, pour obtenir des recommandations spécifiques adaptées à vos besoins uniques.

Pour maintenir une santé cardiovasculaire optimale, il est également essentiel de suivre un régime alimentaire équilibré et riche en vitamines, minéraux et phytochimiques. Les aliments tels que les fruits, les légumes, les légumineuses, les noix, les graines, les matières grasses végétales, les protéines maigres, les aliments fermentés et les céréales complètes sont tous bénéfiques pour la santé cardiaque.

En résumé, adopter un mode de vie sain et équilibré, incluant une alimentation variée et nutritive, peut contribuer à préserver la santé cardiovasculaire et à promouvoir une jeunesse prolongée. N’oubliez pas de consulter un professionnel de la santé pour obtenir des conseils personnalisés et adaptés à vos besoins spécifiques.

 

 

5/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn