Les bienfaits du jus de carotte sur l’immunité et l’inflammation selon une étude

Une étude récente a révélé que la consommation de jus de carotte peut influencer les médiateurs inflammatoires et les réponses immunitaires

Le jus de carotte est une boisson rafraîchissante et délicieuse qui est appréciée dans le monde entier. Mais saviez-vous que le jus de carotte peut également avoir des effets bénéfiques sur votre système immunitaire et réduire l’inflammation ? Une étude récente a révélé que la consommation de jus de carotte peut influencer les médiateurs inflammatoires et les réponses immunitaires innées dans le sang humain. Nous explorons ici les résultats de cette étude et examinerons comment le jus de carotte peut aider à renforcer l’immunité et à réduire l’inflammation.

Contexte de l’étude

L’inflammation chronique est associée à des maladies telles que le diabète, le cancer et les maladies cardiovasculaires. Les carottes, riches en composés bioactifs tels que le falcarinol (FaOH) et le falcarindiol (FaDOH), présentent des propriétés anti-inflammatoires, antidiabétiques, antiprolifératives et antitumorales. Des études sur les animaux ont montré que d’autres plantes contenant ces composés ont des effets positifs sur les biomarqueurs inflammatoires importants. Cependant, il est nécessaire de poursuivre les recherches pour comprendre pleinement comment le FaOH et le FaDOH modulent le système immunitaire humain, en particulier pour la prévention et le traitement des maladies.

Méthodologie de l’étude

L’étude a été menée par des chercheurs danois et a impliqué quatorze volontaires en bonne santé. Les participants ont été invités à s’abstenir de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou de consommer des produits à base de carottes pendant 48 heures avant l’étude. Le jus de carotte utilisé dans l’expérience a été préparé à partir de poudre de carotte biologique mélangée à de l’eau du robinet. Des échantillons de sang ont été prélevés avant et une heure après la consommation de jus de carotte. Les échantillons de sang ont ensuite été divisés en deux aliquotes, l’une d’entre elles étant stimulée par du lipopolysaccharide (LPS), et les deux ont été incubées pendant 24 heures. Les marqueurs inflammatoires dans le plasma ont été analysés à l’aide d’une analyse multiplex d’électrochimiluminescence pour 44 cytokines et chémokines.

Résultats de l’étude

Les résultats de l’étude ont révélé des changements significatifs dans la concentration plasmatique de certaines cytokines et chémokines après la consommation de jus de carotte et la stimulation par le LPS. Avant la consommation de jus de carotte, la plupart des analytes n’ont pas montré de changement significatif dans la concentration plasmatique, à l’exception de l’IL-15 qui a augmenté de manière significative. Cependant, dans les échantillons de plasma stimulés par le LPS, des changements significatifs ont été observés une heure après la consommation de jus de carotte. Les niveaux de plusieurs cytokines, dont l’interféron-gamma (IFN-γ), l’interleukine-17A (IL-17A), l’IL-17B, l’IL-17D, l’IL-22, l’IL-23 et l’IL-12/IL-23p40, ont montré des changements significatifs après la consommation de jus de carotte et la stimulation par le LPS.

Analyse de l’interaction des protéines

Une analyse du réseau d’interaction des protéines a été réalisée pour comprendre comment les cytokines identifiées interagissent entre elles. Cette analyse a révélé que les cytokines étaient impliquées dans l’infiltration immunitaire dans les cancers, les réponses de défense, la régulation positive de la production de cytokines, la réponse inflammatoire et la voie de signalisation JAK-STAT. Ces résultats suggèrent que le jus de carotte a des effets bénéfiques pour la santé liés à ses effets immunomodulateurs et immunostimulants.

Rôles complexes des cytokines

L’étude a également mis en évidence le rôle complexe de certaines cytokines, telles que l’IL-17A, dans la santé et les maladies. L’IL-17A joue un rôle important dans les réponses immunitaires et est associée à des troubles inflammatoires chroniques, des maladies auto-immunes et des cancers. Des rôles contrastés similaires ont été observés pour d’autres cytokines comme l’IL-17B et l’IL-22. L’augmentation des niveaux d’IL-17D observée dans cette étude pourrait contribuer à un effet anti-inflammatoire. De plus, l’IL-22 a été montrée pour cibler les cellules épithéliales et du stroma, favorisant la régénération des tissus et la cicatrisation des plaies, ce qui pourrait offrir un potentiel thérapeutique dans les maladies associées aux lésions tissulaires.

Effets du jus de carotte sur les réponses immunitaires et l’inflammation

L’étude a démontré que la consommation de jus de carotte modulait la sécrétion de certaines cytokines, tant dans des conditions normales que lors d’une inflammation. Cela met en évidence le potentiel des composants alimentaires pour influencer les réponses immunitaires et l’inflammation. Cependant, il convient de noter que cette étude présente des limites en raison de sa nature ex vivo, et des essais cliniques supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pleinement les effets du jus de carotte sur la santé.

 

Cette étude a révélé que la consommation de jus de carotte peut augmenter les niveaux d’IL-15 et moduler la sécrétion de certaines cytokines, à la fois dans des conditions normales et en réponse à une inflammation. L’analyse des interactions protéine-protéine suggère que le jus de carotte peut avoir des effets bénéfiques pour la santé en raison de ses effets immunomodulateurs. Les cytokines, telles que l’IL-17A, l’IL-17B, l’IL-22 et l’IL-17D, jouent des rôles complexes dans la réponse immunitaire et l’inflammation. L’étude indique également une activation de la réponse immunitaire innée, ce qui peut réduire l’inflammation aiguë et contribuer à la prévention des maladies. Cependant, des essais cliniques supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pleinement les effets du jus de carotte sur la santé. Le jus de carotte peut être une addition saine à votre alimentation pour renforcer votre immunité et réduire l’inflammation.

 

 

5/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn