Les 10 aliments à éviter pendant la grossesse

Nous passons en revue les 10 aliments à éviter pendant la grossesse, en mettant l'accent sur les raisons pour lesquelles ils peuvent être problématiques et sur les alternatives plus sûres.

La grossesse est une période importante de la vie d’une femme, et une alimentation saine et équilibrée est essentielle pour assurer la santé de la mère et du bébé. Cependant, il existe certains aliments qui devraient être évités pendant la grossesse pour réduire les risques d’infections alimentaires et de complications. Nous passons en revue les 10 aliments à éviter pendant la grossesse, en mettant l’accent sur les raisons pour lesquelles ils peuvent être problématiques et sur les alternatives plus sûres.

1. Évitez les poissons riches en mercure

L’exposition à des niveaux élevés de mercure peut avoir des effets toxiques sur le système nerveux, les poumons et les reins. Le mercure est particulièrement dangereux pendant la grossesse car il peut traverser le placenta et affecter le développement du cerveau du fœtus. Certains poissons à haute teneur en mercure, tels que le requin, l’espadon, le marlin et le thon rouge, devraient être évités pendant la grossesse. Cependant, il est important de noter que tous les poissons ne doivent pas être évités. Les poissons faibles en mercure, tels que le saumon, les crevettes, les huîtres et la morue, peuvent être consommés en quantités modérées pour bénéficier de leurs nutriments essentiels.

2. Évitez les fruits de mer crus, insuffisamment cuits ou contaminés

Les fruits de mer crus, tels que les sushis, les huîtres, les coquilles Saint-Jacques, peuvent contenir des parasites ou des bactéries, tels que la listeria, qui peuvent causer des infections alimentaires. Les femmes enceintes sont plus susceptibles de contracter une infection alimentaire en raison des changements de leur système immunitaire. Les infections alimentaires peuvent augmenter les risques de fausse couche ou de naissance prématurée. Il est recommandé de cuire tous les plats à base de fruits de mer à une température minimale de 63°C pour éliminer les bactéries.

3. Évitez les volailles et les viandes insuffisamment cuites

Les volailles et les viandes insuffisamment cuites peuvent contenir des germes tels que la salmonelle, l’E. coli, la listeria ou le toxoplasme. Ces germes peuvent provoquer des infections alimentaires graves, hospitalisations voire même la mort. Il est recommandé de cuire les viandes à une température interne d’au moins 71°C pour éliminer les bactéries.

4. Évitez les œufs crus ou insuffisamment cuits

Les œufs crus peuvent être contaminés par la bactérie Salmonella. Les plats qui peuvent contenir des œufs crus, comme la pâte à cookie crue et les glaces maison, devraient être évités pendant la grossesse. Les œufs doivent être cuits jusqu’à ce que le blanc et le jaune soient fermes pour éliminer les bactéries.

5. Évitez le lait et le fromage non pasteurisés

Les produits laitiers crus ou non pasteurisés peuvent contenir des bactéries telles que la listeria, la Salmonella, l’E. coli ou le Mycobacterium tuberculosis. Les fromages à pâte molle, tels que le brie, le feta  doivent également être évités s’ils sont fabriqués à partir de lait non pasteurisé. Il est important de vérifier les étiquettes des produits laitiers pour s’assurer qu’ils sont pasteurisés.

6. Évitez les fruits et légumes non lavés

La peau des fruits et légumes peut être contaminée par des bactéries nocives. Lorsqu’ils sont coupés ou pressés, ces bactéries peuvent se propager à l’intérieur des produits. Il est recommandé de laver soigneusement les fruits et légumes avant de les consommer pour éliminer les bactéries potentielles. Les graines germées crues doivent également être évitées car les bactéries peuvent pénétrer dans les graines avant leur germination.

7. Évitez les jus non pasteurisés ou fraîchement pressés

Lorsque les fruits et légumes sont fraîchement pressés, les bactéries de leur peau ou de leur écorce peuvent se retrouver dans le jus ou le cidre. À moins que l’étiquette ne précise que le jus a été pasteurisé, il peut être contaminé par des bactéries nocives et doit être évité pendant la grossesse. Les jus non pasteurisés doivent porter une étiquette d’avertissement indiquant qu’ils peuvent contenir des bactéries nocives.

8. Évitez l’alcool

La consommation d’alcool pendant la grossesse peut causer des troubles du spectre de l’alcoolisme fœtal (TSAF). Les enfants atteints de TSAF peuvent présenter des caractéristiques faciales anormales, une petite taille de tête, un faible poids corporel, des handicaps développementaux, des problèmes de vision ou d’audition, des problèmes de sommeil et de comportement, des problèmes de mémoire, et des problèmes rénaux, osseux ou cardiaques. Il n’existe aucun niveau d’alcool considéré comme sûr pendant la grossesse, il est donc recommandé d’éviter complètement la consommation d’alcool.

9. Évitez les salades de viande préparées et les charcuteries

Les salades de viande préparées et les charcuteries peuvent contenir des bactéries, en particulier la listeria. Si vous décidez de consommer des charcuteries pendant la grossesse, assurez-vous de les chauffer à une température de 74°C avant de les consommer.

10. Limitez la caféine et les tisanes

Les femmes enceintes peuvent avoir plus de difficultés à éliminer la caféine de leur corps, ce qui peut augmenter la sensibilité et potentiellement causer des nausées ou des étourdissements. Des preuves suggèrent que de fortes quantités de caféine peuvent augmenter le risque de fausse couche, de naissance prématurée et de faible poids à la naissance. Il est recommandé de limiter la consommation de caféine à 200 milligrammes par jour, soit une tasse de café. Les tisanes non médicinales, comme le thé noir et le thé vert, contiennent environ 40 à 50 milligrammes de caféine par tasse. Les tisanes commerciales sont considérées comme sans danger lorsqu’elles sont consommées avec modération. Cependant, il est recommandé de faire preuve de prudence lors de la consommation de tisanes maison contenant des quantités excessives d’herbes ou d’herbes connues pour être toxiques.

Il est important de faire attention à son alimentation pendant la grossesse pour assurer la santé de la mère et du bébé. Éviter certains aliments tels que les fruits de mer riches en mercure, les fruits de mer crus, les volailles et les viandes insuffisamment cuites, les œufs crus, les produits laitiers non pasteurisés, les fruits et légumes non lavés, les jus non pasteurisés, l’alcool, les salades de viande préparées et les charcuteries, ainsi que la caféine en excès, peut aider à réduire les risques d’infections alimentaires et de complications pendant la grossesse. Parlez à votre professionnel de santé si vous avez des questions sur les aliments à manger ou à éviter pendant la grossesse.

 

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Marie Desange