Combien de temps durent les hémorroïdes ?

Chez certaines personnes, les hémorroïdes disparaissent après quelques jours. Dans d'autres cas, elles peuvent devenir un phénomène régulier.

Chez certaines personnes, les hémorroïdes disparaissent après quelques jours. Dans d’autres cas, elles peuvent devenir un phénomène régulier.

Les hémorroïdes proviennent de petites grappes de veines situées dans l’anus et le bas du rectum. Elles se développent lorsque les veines sont enflées ou irritées. Certaines personnes peuvent avoir besoin de médicaments ou de procédures médicales pour atténuer leurs symptômes et réduire les hémorroïdes. Elles peuvent provoquer des douleurs et rendre des activités simples, comme s’asseoir ou marcher, inconfortables ou difficiles. Dans cet article, vous en saurez plus sur la durée des hémorroïdes, y compris pendant la grossesse et après l’accouchement, et sur la façon de les soulager par des traitements et des remèdes maison. Nous examinons également quand consulter un médecin et la période de rétablissement.

Durée des hémorroïdes

Il n’y a pas de durée fixe pour les hémorroïdes. Les petites hémorroïdes peuvent disparaître sans traitement en quelques jours. Les grandes hémorroïdes externes peuvent mettre plus de temps à guérir et provoquer une douleur et une gêne importantes. Si les hémorroïdes n’ont pas disparu au bout de quelques jours, il est préférable de consulter un médecin pour un traitement.

Facteurs de risque

Pour les hémorroïdes sévères ou récurrentes, ils incluent :

– ne pas consommer suffisamment de fibres
– un mode de vie sédentaire
– constipation chronique
– une diarrhée chronique
– l’effort lors de la défécation.
Certains des facteurs susmentionnés peuvent également rendre difficile la guérison des hémorroïdes, ce qui permet au problème de persister plus longtemps.

Pendant la grossesse

Les hémorroïdes sont un problème courant pendant la grossesse, en particulier au cours du troisième trimestre. Le poids supplémentaire qu’une femme porte pendant la grossesse peut mettre à rude épreuve les veines de l’anus et du rectum. La croissance de l’utérus exerce également une pression sur les veines situées près du rectum. Les changements hormonaux peuvent détendre les veines de cette zone, rendant les hémorroïdes plus probables. Les changements hormonaux et physiques peuvent également provoquer des problèmes gastro-intestinaux, comme la constipation ou la diarrhée, qui augmentent le risque d’hémorroïdes.

Après la naissance

Le développement des hémorroïdes peut également avoir lieu 1 à 2 jours après l’accouchement. L’accouchement peut augmenter le risque d’hémorroïdes d’environ 8 fois.
Une étude de 2022 a signalé l’apparition d’hémorroïdes chez 38 % des femmes après la première grossesse ; ce chiffre augmente encore après les autres grossesses.
Les causes du développement des hémorroïdes après la naissance sont notamment les suivantes :

– la méthode d’accouchement, où les femmes ayant un accouchement normal et instrumental ont un risque plus élevé de développer des hémorroïdes.
– une naissance prolongée
– grossesse prolongée et deuxième phase du travail
– une durée d’effort de plus de 20 minutes
– poids élevé des nouveau-nés

Traitement

Le traitement des hémorroïdes dépend du type et de la gravité. La plupart des cas d’hémorroïdes guérissent d’eux-mêmes grâce à de simples changements de mode de vie et de régime alimentaire. Pendant cette période, la personne doit se reposer et éviter de faire quoi que ce soit qui exerce une tension ou une pression sur la zone. Quelques cas légers d’hémorroïdes nécessitent des médicaments et des interventions non chirurgicales. Cependant, les cas graves nécessitent une intervention chirurgicale lorsque toutes les autres options de traitement se sont révélées inefficaces.

Médicaments en vente libre
Les médicaments pour les hémorroïdes sont disponibles en vente libre sous forme de :

– pommades
– crèmes topiques
– gels
– suppositoires

Médicaments sur ordonnance

Si les traitements en vente libre ont peu ou pas d’effet, un médecin peut être en mesure de prescrire des pommades plus efficaces. Voici quelques-uns des médicaments topiques couramment prescrits :

– Les corticostéroïdes : Ceux-ci peuvent aider à réduire l’inflammation résultant des hémorroïdes. Cependant, l’utilisation prolongée de corticostéroïdes peut endommager la peau.
– Lidocaïne : La lidocaïne, agit comme un anesthésique local. Cette combinaison peut aider à réduire l’inflammation ainsi qu’à favoriser le rétablissement des vaisseaux sanguins locaux.
– Médicaments phlébotoniques : Ces médicaments peuvent améliorer les symptômes généraux des hémorroïdes et réduire les saignements.

Les personnes qui ont souvent des hémorroïdes ou qui présentent des complications, comme du sang dans les selles, devraient consulter un médecin. Ce dernier peut recommander des traitements alternatifs ou effectuer des tests pour éliminer les causes sous-jacentes.

Traitements des hémorroïdes sévères

Les personnes souffrant d’hémorroïdes graves peuvent avoir besoin d’un traitement plus intensif, comprenant des procédures médicales. Ces procédures peuvent inclure :

– La ligature des élastiques : Il s’agit de la procédure non chirurgicale la plus courante pour éliminer les hémorroïdes. Un médecin place une petite bande serrée autour des hémorroïdes pour couper la circulation vers le tissu et permettre sa chute.

– Sclérothérapie : Au cours de cette opération, un médecin injecte un médicament chimique dans les hémorroïdes pour les faire rétrécir. Les médecins peuvent également utiliser la chaleur, la lumière ou des températures glaciales.

– L’ablation chirurgicale : Les médecins ne la recommandent que dans les cas où les hémorroïdes ne répondent pas aux méthodes à domicile ou en cabinet. La chirurgie est généralement efficace et empêche les hémorroïdes de réapparaître.

Remèdes maison

Voici quelques remèdes maison contre les hémorroïdes :

– prendre des suppléments de fibres
– s’asseoir dans un bain d’eau chaude, également appelé bain de siège
– appliquer une compresse froide
– boire des liquides en quantité suffisante
– prendre des analgésiques tels que l’aspirine et l’ibuprofène.

Quand consulter un médecin

Les personnes doivent consulter un médecin si elles présentent les symptômes suivants :

– saignement rectal
– étourdissements ou vertiges
– changement de la couleur des selles
– persistance des symptômes même après une semaine de remèdes maison.

Les médecins peuvent confirmer le diagnostic d’hémorroïdes en effectuant un toucher rectal et d’autres procédures. Ils recommanderont un traitement adapté en fonction de la gravité et du type d’hémorroïdes.
La détection et le traitement précoces des hémorroïdes permettent d’éviter le développement de cas graves, assez douloureux et ayant un impact négatif sur la qualité de vie de la personne.

Rétablissement

Certains changements de régime alimentaire et de mode de vie peuvent aider à la guérison et à la prévention pour les personnes qui ont régulièrement des hémorroïdes.

Régime alimentaire

L’effort pendant les selles est une cause fréquente d’hémorroïdes, mais les gens peuvent faire des ajustements alimentaires pour réduire leur besoin d’effort. Il est généralement bénéfique d’inclure dans son régime alimentaire une grande quantité d’aliments riches en fibres. Les fibres végétales aident à recueillir l’eau dans les selles, ce qui les rend plus molles et plus faciles à évacuer. Elles proviennent de :

– des fruits
– des légumes
– des noix
– des céréales
Compléter le régime alimentaire avec des fibres solubles, peut réduire la constipation. Boire beaucoup d’eau tout au long de la journée permet de s’assurer que le corps est suffisamment hydraté pour une digestion saine, ce qui peut également atténuer la constipation.

Mode de vie

Apporter quelques petits changements au mode de vie peut aider à minimiser les symptômes des hémorroïdes. Voici quelques conseils

– utiliser un petit siège pour soutenir les jambes lors de la défécation afin de modifier la position du canal anal, ce qui peut faciliter l’évacuation des selles
– éviter de retarder l’évacuation des selles lorsque le besoin s’en fait sentir
– prendre régulièrement des douches
– laver délicatement l’anus sous la douche après chaque selle ou utiliser des lingettes humides ou l’eau d’un bidet
– prendre un bain de siège chaud pour soulager les symptômes
– s’asseoir sur une poche de glace pour réduire la douleur ou l’inconfort
– faire régulièrement de l’exercice pour stimuler l’évacuation des selles.
Si vous passez trop de temps aux toilettes, le sang peut s’accumuler dans les veines du rectum ou exercer une pression inutile sur celles-ci.

Résumé

Les hémorroïdes ne sont généralement pas graves, mais elles peuvent être gênantes et rendre la vie quotidienne difficile. La durée des hémorroïdes peut varier d’une personne à l’autre, mais il existe toute une série de remèdes en vente libre et d’options médicales pour les traiter. Il existe également des changements simples que les gens peuvent apporter à leur régime alimentaire et à leur mode de vie pour soulager les symptômes et prévenir la formation de nouvelles hémorroïdes.

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.