La crème de Yam : pour résoudre 80% des symptômes de la ménopause

La pré-ménopause et le ménopause se caractérisent par des changements hormonaux significatifs qui s’accompagnent d’un cortège de symptômes dérangeants. Le Yam, une plante d’Amérique du sud, appliquée sous forme de gel, apporte de vrais soulagements aux désagréments de cette période de la vie de la femme.

La ménopause n’est pas une pathologie. Il s’agit d’un processus naturel qui survient en moyenne vers l’âge de 51 ans environ et qui se définit comme un arrêt définitif des règles, éche­lonné sur un an. Cette période de transition dans la vie d’une femme, mar­quée par l’arrêt de produc­tion de certaines hor­mones (oestrogènes et progestérone), a des répercussions à la fois sur le plan physique et psychologique, répercussions variables d’une femme à l’autre. Les signes diffèrent et varient en intensité selon les personnes. Ils vont de la fatigue physique à la dépression, en passant par la diminution de l’acuité intellectuelle, l’insomnie, la baisse de la libido, la prise de poids…Malheureusement, les femmes ne sont pas égales face à ces divers inconvénients; cependant aucune d’entre elles n’échappera à ce phénomène qui durera presque un tiers de sa vie.

L’espérance de vie moyenne de la femme fran­çaise étant d’environ quatre-vingts ans, on constate donc que la période de la ménopause occupe plus du tiers de leur vie, soit environ trente ans. La ménopause est donc l’occasion d’apporter une plus grande attention à votre santé et aux moyens de la préserver le plus longtemps possible.

Ainsi, l’échec des traitements substitutifs hormonaux à base d’hormones de synthèse oblige les femmes à envisager d’autres moyens pour diminuer les effets négatifs de la ménopause. Il ne vous reste donc, en tant que femme soucieuse de garder votre bonne santé, qu’à vous tourner vers l’alternative naturelle qui est très performante et qui vous permettra de rester en pleine forme afin de passer agréablement cette tranche de vie.

Le Yam : mettre fin aux symptômes de la ménopause

Cette plante mexicaine de la famille des dioscoréacées possède des racines très riches en diosgénine, substance reconnue comme précurseur de la progestérone et de la DHEA. Il faut toujours pri­vilégier l’utilisation de précurseurs hormonaux plutôt que de substituts hormonaux, car ces derniers laissent le soin au corps de synthétiser lui-même l’hormone nécessaire en fonction de ses propres besoins.

A elle seule, l’utilisation du yam permet de résoudre 80 % des troubles de la ménopause à condition d’utiliser un yam de très haute qualité et de préfé­rence sous forme de crème, car les principes actifs du yam en gélules sont partiellement détruits par les sécrétions acides de l’estomac.

Si la crème possède une bonne galénique, si elle est bien dosée et concentrée en principe actif (diosgénine, au moins 16 %), elle peut donner des résultats rapides. Ce type de traitement va permettre au corps de la femme de remonter ses taux de pro­gestérone naturelle et de DHEA. Et déjà après un mois d’application d’une telle crème, on observe les résultats suivants :

  • Diminution de la fatigue physique et accroissement de l’énergie,
  • Sensation de bien-être et disparition de la dépres­sion liée à la ménopause,
  • Amélioration de la vivacité de l’esprit et des capacités de concentration,
  • Amélioration de la qualité du sommeil,
  • Diminution des troubles hormonaux liés à la ménopause tels que bouffées de chaleur, baisse de la libido, prise de poids…

A ces effets bénéfiques directement visibles, il faut ajouter le rôle préventif du yam à moyen et à long terme au niveau de l’ostéo­porose, de la protection cardio-vasculaire, des défenses immunitaires et du vieillissement de la peau.

Vous pouvez commander la crème de Yam, le Yampex ici

 

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent.Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider.De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. `Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.