Hallux valgus : 95% des femmes touchées

Hallux Valgus
Hallux Valgus

L’hallux valgus est une déviation anormale du gros orteil vers le deuxième orteil, notamment causée par la rétractation du tendon adducteur du gros orteil. Douleur, gêne, gonflement, fourmillement, engourdissements peuvent être pris en charge par les médecines naturelles.

Le défaut d’alignement du gros orteil finit avec le temps par entraîner la formation d’une saillie osseuse ou « oignon » au niveau de l’articulation métatarsophalangienne, située entre l’os de l’avant-pied et le gros orteil. Cette pathologie atteint à 95% des femmes, elle survient surtout après la ménopause. Au fur et à mesure que la maladie progresse et que la déformation s’aggrave, se chausser devient de plus en plus difficile et douloureux, de même que marcher. On peut voir apparaitre une inflammation et un œdème au niveau de l’oignon. Ou une rétractation en forme de « griffes » des autres orteils : le gros orteil ayant perdu son rôle d’appui du corps, les contraintes sont aggravées sur les quatre autres.

En attendant une éventuelle opération, certaines « bonne pratiques » peuvent aider à mieux vivre avec cette pathologie.

Porter une orthèse

Quand la déformation reste encore modérée, il est possible de porter une orthèse qui force le gros orteil à se réaligner. Le fait de le maintenir droit limite l’inflammation dans toutes les structures qui l’entourent (ligaments, tendons, capsule autour de l’articulation) donc la douleur. Il existe différentes formes d’orthèses, la plus connue étant celle qui entoure le gros orteil ainsi que l’avant pied.  Supportable la nuit, elle l’est beaucoup moins durant la journée car peu compatible avec le port de nombreuses chaussures. Pour un port diurne, les orthèses sous forme d’osselets en silicone à glisser entre le gros orteil et le suivant sont beaucoup plus pratiques et tout aussi efficaces.

Choisir les bonnes chaussures

Les chaussures à bout pointu et en cuir rigide sont à bannir car elles aggravent les contraintes sur les orteils. Il faut évidemment préférer des chaussures larges à  bout carré ou rond, dans un matériau confortable et souple (cuir ou tissu). Il est également recommandé de renoncer aux talons, en tout cas pas plus de 3 à 4 cm. Dans une chaussure à talons hauts, la pression due au poids du corps porte très fortement sur l’articulation métatarsophalangienne, celle-là même qui est en souffrance.

Auto-massage aux huiles essentielles

Un massage aux huiles essentielles peut permettre, non pas d’empêcher l’évolution de la pathologie mais de lutter contre l’inflammation et la douleur). Après avoir ôté 20 ml d’un flacon de 50 ml d’huile d’arnica, on les remplace par 10 ml de Gaulthérie couchée pour son action antiinflammatoire et 10 ml de Katafray pour soulager de leurs tensions les tendons et muscles qui souffrent autour de l’hallux valgus. Attention, choisissez exclusivement des huiles essentielles chémotypées (portant la mention HECT). Cela signifie que ce sont de vraies huiles essentielles et non des huiles de synthèse, sans la moindre efficacité et parfois même dangereuses pour la santé. Vous pouvez pratiquer un massage matin et soir, sur l’oignon et le gros orteil, mais aussi sur le dessus du pied et sur la voute plantaire, jusqu’à pénétration complète du corps gras. Ce traitement peut être suivi au long cours, sans limitation de durée.

Les apports de l’homéopathie

En homéopathie, nous disposons de molécules qui agissent en fonction de l’horaire de la douleur, en l’occurrence diurne puisque un hallux valgus n’est pas douloureux la nuit, au repos, hormis en phase très inflammatoire. Dans ce type de pathologie, les faibles dilutions sont recommandées pour être efficaces sur le symptôme : Rhus Toxicodendron 7 CH (contre les douleurs se réveillant à l’action), Arnica 7 CH (antalgique) et Apis Mellifica 7 CH (antiinflammatoire), 5 granules de chaque, 3 fois par jour. En traitement au long cours.

Les cataplasmes d’argile verte

Lors d’une crise aiguë de la douleur, avec une forte poussée inflammatoire et l’apparition d’un œdème – par exemple parce que vous avez trop marché ou porté des talons – le cataplasme d’argile verte peut se révéler un précieux allié. Cette substance a la capacité de pomper le liquide de l’œdème par absorption, exactement comme la mie de pain dans l’eau ! Les nombreux oligoéléments qu’elle contient vont également calmer l’inflammation. Vous pouvez acheter l’argile verte sous forme d’une pâte toute prête ou sous forme de poudre à mélanger avec de l’eau. Il faut l’appliquer sur l’oignon en une couche épaisse de 4 mm au moins. Puis emballer le pied avec du film alimentaire étirable et laisser poser toute la nuit.

L’ostéopathie pour soulager les douleurs et la gêne

L’ostéopathie peut  agira sur plusieurs tableaux pour vous soulager en diminuant les tensions musculaires douloureuses qui surviennent en chaîne, depuis le gros orteil jusqu’aux fessiers, en passant par la voûte plantaire et les mollets. L’ostéopathe veillera à rétablir une posture équilibrée de l’ensemble du corps afin de mieux répartir les appuis et ainsi diminuer la surcharge au niveau du gros orteil. Le port de semelles orthopédiques pourra permettre de maintenir dans le temps cette bonne posture et ces bons appuis.

 

 

Dr Gilles Mondoloni (Paris). Médecin du sport (pratique la mésothérapie, les infiltrations et les injections de PRP). Ancien consultant à la clinique du sport (Nollet, Paris). Médecin ostéopathe (Paris), ancien attaché des Hôpitaux de Paris (service de Médecine physique). Acupuncteur Auriculaire. Phytothérapeute. Chargé d’Enseignement en Naturopathie (Paris), DU Santé Alimentation et Micronutrition. Auteur des livres « Se soigner par l’ostéopathie » aux éditions Odile Jacob (2006) « Stop au mal de dos » aux éditions Solar (2015) « Pour en finir avec l’arthrose et l’ostéoporose: la méthode antidouleur au naturel » aux éditions Solar (2016) «Le guide de l'ostéopathie» aux éditions Odile Jacob (2017)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.