Homeopathie

De quelle matière on obtient le médicament homéopathique Bryonia ?

Le Bryonia s’affiche dans la liste des médicaments homéopathiques. C’est avant tout un remède de terrain qui a pour rôle de prendre en charges diverses troubles chroniques. Une médication issue de la plante grimpante qu’on appelle : « bryone blanche ». Une plante appartenant à la famille des Cucurbitaceae (cucurbitacées) et qu’on trouve naturellement en Europe centrale. C’est la racine fraîchement arrachée de cette plante que les homéopathes utilisent pour préparer la teinture mère. Il désigne une médication homéopathique très performante dans le soin des douleurs articulaires, des inflammations pulmonaires et des pathologies ORL. Cette souche (homéopathique) possède diverses propriétés : antalgique, anti-infectieuse, anti-inflammatoire et anti-ecchymotique. Souvent présenté sous forme de solution buvable (en gouttes et en ampoules), poudre orale, granules, pommades et comprimés.

Le « Bryonia » compte parmi les médicaments homéopathiques

Le Bryonia définit un médicament homéopathique qui agit efficacement pour résoudre de nombreux problèmes physiques. En effet, il solutionne plusieurs troubles ou maladies comme les problèmes articulaires, la rhinite, l’œil sec et les vertiges. Ainsi que les états grippaux, l’hydarthrose, la mastite, les oreillons et la rhumatologie comme l’arthrite ou l’arthralgie. Il se montre très efficient dans le traitement de plusieurs autres infections gastro-entérologies et syndromes inflammatoires. Le Bryonia désigne un produit homéopathique notamment indiqué

Bryonia alba indique une souche homéopathique principalement indiquée en cas de :

  • vertiges, de bronchites et de trachéites,
  • douleurs articulaires (apaisées par le repos et aggravées par le mouvement),
  • hydarthroses ou l’épanchement de liquide dans une articulation,
  • syndrome de l’œil sec, intolérance des lentilles de contact (due à une sécheresse oculaire).

Pour les femmes enceintes, il peut soulager les varices douloureuses en période de grossesse.

Pour éviter l’excès, comment bien prendre le Bryonia ?

Le Bryonia s’utilise en général sous forme de granules et de doses globules. Mais on peut aussi trouver d’autres formes comme les pommades et les solutions buvables en gouttes ou en ampoules. Notamment à prendre à distance de toutes prises alimentaires, du café, des épices et du tabac. Une souche homéopathique (à base de saccharose et de lactose) qu’on fait généralement fondre sous la langue. En principe, le traitement avec cette souche dure toute une semaine. Indiqué pour les personnes allaitantes ou en période de grossesse, ce remède ne présente aucun danger ni contre-indication.

Voici quelques posologies en cas de :

  • Constipation, 5 CH pour 5 granules deux fois par jour (matin et soir) pendant un mois,
  • Mastites, 9 CH à raison de 5 granules au moment des douleurs.
  • Vertiges, 9 CH à raison de 5 granules toutes les 15 minutes (pendant 3 à 4 jours),
  • Douleurs articulaires, 5 CH à raison de 5 granules matin et soir (pendant 10 jours),
  • Bronchites, grippe, trachéites, oreillons ou rhinite, 9 CH à raison de 5 granules toutes les 4 heures.

Articles similaires