5 mesures préventives pour lutter contre le piratage de votre système informatique

L’internet est devenu un élément fondamental de la vie quotidienne et des affaires, ce qui rend encore plus important le fait d’être conscient des cyberrisques potentiels associés à vos activités. Que vous soyez un particulier possédant un site Web personnel ou un professionnel dirigeant sa propre entreprise, il est essentiel de comprendre les risques posés par les pirates informatiques.

Dans cet article, nous allons aborder les cinq mesures clés à prendre si votre système est compromis afin de vous protéger contre tout dommage supplémentaire ou toute perte de données dus à une activité malveillante. En prenant les cinq mesures préventives décrites ici, vous serez en mesure d’identifier et de réagir rapidement et efficacement si quelqu’un tente de pirater votre système !

Étape 1 : Reconnaissez la tentative de piratage.

Il est important de reconnaître dès que possible qu’une attaque potentielle a eu lieu, car cela permet de minimiser le risque de dommages supplémentaires ou de perte de données. Prenez le temps d’enquêter sur ce qui s’est passé et de comprendre comment cela a pu se produire, qui pourrait être derrière cela et si des informations ou des systèmes sensibles ont été affectés. Si l’attaque a réussi, documentez les mesures prises pour atténuer tout dommage supplémentaire.

Étape 2 : Assurez-vous que tous les points d’accès sont sécurisés.

Assurez-vous que tous les mots de passe sont mis à jour, que l’authentification à deux facteurs est activée dans la mesure du possible et que l’accès physique aux équipements est restreint. Ainsi, tout pirate tentant une nouvelle attaque aura plus de mal à accéder à nouveau à l’avenir. En outre, révisez les processus et les politiques de sécurité pour les employés et les autres parties prenantes afin de vous assurer que chacun comprend son rôle et ses responsabilités lorsqu’il s’agit de protéger les données et les systèmes contre les acteurs malveillants.

Étape 3 : Informez les parties concernées de la tentative de piratage.

Qu’il s’agisse des autorités locales chargées de l’application de la loi ou d’une équipe d’intervention en cas d’incident de cybersécurité (CERT), veillez à ce que ces personnes soient informées de ce qui s’est passé afin qu’elles puissent ajouter des protections supplémentaires si nécessaire et poursuivre leur enquête si besoin.

Étape 4 : Prenez des mesures pour prévenir de futures attaques.

Analysez les vulnérabilités de votre réseau à l’aide d’un test de pénétration afin de pouvoir identifier les faiblesses avant que les attaquants ne le fassent. Mettez en œuvre des mesures de sécurité supplémentaires, telles que des pare-feu, des logiciels de détection des logiciels malveillants, des technologies de cryptage ou des méthodes de contrôle de l’accès des utilisateurs, en fonction des besoins de votre entreprise. En outre, effectuez régulièrement des tests d’hameçonnage sur les employés et les partenaires externes afin de les sensibiliser aux menaces potentielles et d’éviter qu’elles ne se produisent.

Étape 5 : Passez en revue les procédures et planifiez la récupération après une tentative de piratage.

  • Examinez la manière dont les données sont stockées en interne et en externe.
  • Évaluez les moyens d’améliorer les sauvegardes.
  • Discutez des systèmes à fermer en cas d’attaque (par exemple, les sites Web accessibles au public).
  • Révisez les contrats existants avec les fournisseurs tiers qui gèrent des données sensibles.
  • Créez un plan d’intervention décrivant le rôle de certaines personnes en cas de piratage.
  • Élaborez de nouveaux protocoles pour la surveillance régulière des systèmes.
  • Étudiez la couverture d’assurance en cas de cybercriminalité.
  • Déterminez les réglementations à suivre en cas d’incident concernant la notification des clients ou des organismes gouvernementaux.

Comment reconnaître une tentative de piratage ?

Les particuliers comme les professionnels doivent être conscients des signes indiquant que leur réseau ou leur appareil a pu être piraté. Le piratage est une forme de cyberattaque dans laquelle un attaquant obtient un accès non autorisé à un système ou à un appareil, dans le but de voler des informations ou de causer des dommages. Les pirates utilisent diverses techniques pour obtenir un accès non autorisé, comme les attaques par hameçonnage, les logiciels malveillants et les attaques par force brute. Il est donc important que les individus et les organisations reconnaissent ces tentatives et prennent les mesures appropriées pour se protéger de ces menaces.

Un signe courant d’une tentative de piratage est une activité suspecte sur des comptes ou des appareils. Par exemple, si vous remarquez des changements inhabituels dans les paramètres de votre compte ou des courriels inattendus envoyés depuis vos comptes, cela peut indiquer que quelqu’un a accédé à votre compte sans autorisation. En outre, si vous remarquez des activités étranges sur les ordinateurs ou les appareils mobiles que vous utilisez, comme des fenêtres pop-up inattendues, des téléchargements ou des programmes exécutés sans autorisation, cela peut également indiquer une tentative de piratage.

Il est important de se rappeler que les pirates peuvent utiliser des méthodes sophistiquées pour accéder aux réseaux et aux ordinateurs, de sorte qu’ils peuvent rester indétectés pendant de longues périodes. Il est donc important que les organisations et les particuliers surveillent régulièrement leurs systèmes pour détecter toute activité suspecte. Des analyses de sécurité régulières et la mise en place d’un logiciel antivirus à jour peuvent aider à détecter toute activité malveillante sur le réseau ou l’appareil avant que des dommages supplémentaires ne soient causés.

En outre, le fait de changer régulièrement les mots de passe et d’utiliser l’authentification à deux facteurs lorsqu’elle est disponible assure une protection plus forte contre les tentatives de piratage. La surveillance régulière des journaux à la recherche d’anomalies permettra aussi d’identifier rapidement les violations potentielles afin qu’elles puissent être traitées de manière appropriée dès que possible.

5/5 - (2 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Margot Fontenive