Chlorose : Comment prendre soin de vos plantes ?

Alors que les couleurs de l’été s’estompent lentement pour laisser place à une magnifique palette de rouges, d’oranges et de jaunes à l’arrivée de l’automne, vous vous demandez peut-être ce qu’il faut faire lorsque les feuilles commencent à jaunir. Ne vous inquiétez pas, nous avons ce qu’il vous faut ! Dans ce guide complet sur la sauvegarde de vos plantes en période de stress ou de changement d’environnement, nous verrons comment différents facteurs peuvent affecter la santé des plantes et nous vous donnerons des conseils étape par étape pour déterminer si votre plante a besoin de soins et quelle action entreprendre. Nous vous donnerons également quelques conseils généraux pour garder vos plantes en bonne santé tout au long de l’année, afin qu’à la saison prochaine (ou à tout moment), elles soient toujours aussi robustes et colorées !

Qu’arrive-t-il aux plantes en changement environnemental ?

En période de stress ou de changement environnemental, il est important d’employer des moyens pour s’assurer que vos plantes sont en mesure de survivre et de prospérer. La clé du succès pour sauver vos plantes est de créer un environnement favorable pour elles. Cela peut se faire par des soins et entretien appropriés, ainsi qu’en tenant compte des besoins uniques de chaque espèce de plante.

Voici les éléments à considérer.

Tout d’abord, il est essentiel de s’assurer que l’eau, la lumière du soleil et les nutriments sont suffisants. Lorsque les températures deviennent trop chaudes ou trop froides, fournissez de l’ombre ou une protection solaire en conséquence. De plus, surveillez souvent le niveau d’humidité du sol, surtout en période de sécheresse ou de pluie excessive. Il est également important de noter que les plantes ont besoin de quantités différentes de soleil et d’eau en fonction de leur espèce. Par exemple, la plupart des plantes d’intérieur s’accommodent bien de la lumière indirecte du soleil, tandis que les plantes grasses préfèrent la lumière directe du soleil pendant la majeure partie de la journée.

Il est aussi utile de faire tourner vos plantes afin de répartir uniformément l’exposition au soleil sur les feuilles. Veillez à ce que les feuilles ne soient pas brûlées par le soleil en les tenant éloignées des rebords de fenêtres ou de toute autre zone susceptible d’être exposée à de fortes radiations provenant de systèmes de chauffage ou de lampes. En outre, si l’air de votre maison a tendance à devenir sec en raison des systèmes de chauffage intérieur pendant les mois les plus froids, cela peut ainsi nuire à certains types de plantes.

Enfin, veillez toujours à ce que vos outils de jardinage soient propres et désinfectés avant de les utiliser, car cela permet d’éviter la contamination par des parasites et des maladies qui pourraient se propager entre les plantes. Taillez régulièrement les feuilles mortes ou malades afin d’encourager la nouvelle croissance et d’assurer un environnement aussi sain que possible pour vos plantes.

Pourquoi mes plantes jaunissent-elles ?

Le jaunissement des plantes, aussi connu sous le nom de chlorose, peut survenir chez n’importe quelle plante, mais il est généralement le signe d’une carence en fer chez les plantes. En effet, le fer contribue à la photosynthèse, qui est le processus qui donne aux plantes leur énergie, leur couleur et leur vitalité. Parmi les autres causes courantes du jaunissement, citons un arrosage inadéquat, une fertilisation excessive en azote, une lumière ou une ombre trop importante, ainsi qu’un sol au pH élevé. En fin de compte, si vous avez devant vous une plante dont les feuilles ont pris un aspect jaunâtre, c’est probablement dû à une ou plusieurs de ces causes ! En déterminant la cause du jaunissement et en y remédiant de manière appropriée – par exemple en fertilisant avec un supplément riche en fer si nécessaire – vous pourrez redonner à votre plante sa gloire originale en un rien de temps !

Des conseils, étape par étape, pour déterminer si votre plante a besoin de soins et quelles mesures prendre :

  1. Observez la plante.

Prenez quelques instants pour regarder attentivement votre plante. Est-elle flétrie ou jaunie ? A-t-elle l’air de pousser plus lentement que la normale ? Y a-t-il des insectes, des parasites ou des maladies visibles sur les feuilles ? Y a-t-il des signes d’excès d’eau ou de manque d’eau, comme des taches sèches ou des pointes brunes ? Tous ces signes peuvent vous aider à déterminer si la plante a besoin de soins et d’attention supplémentaires.

  1. Vérifiez son sol.

L’état du sol est essentiel à la santé des plantes. Pour vérifier si votre sol a besoin d’être réapprovisionné, prélevez un petit échantillon et pressez-le doucement. S’il garde sa forme sans être trop serré et se défait facilement, cela signifie qu’il a suffisamment d’humidité et de nutriments. Si ce n’est pas le cas, vous devrez peut-être ajouter du compost ou de l’engrais pour le ramener à un niveau optimal pour la santé de votre plante.

  1. Surveillez ses besoins et son calendrier d’arrosage.

Les plantes ont besoin de différents niveaux d’arrosage en fonction de leur type et de leur environnement – trop d’eau peut être tout aussi préjudiciable que trop peu ! La meilleure façon d’évaluer le moment approprié pour l’arrosage est de vérifier le premier centimètre de terre avant de donner un rafraîchissement. S’il est encore humide que la dernière fois que vous l’avez arrosé, alors il n’a pas encore besoin d’eau supplémentaire !

  1. Déterminez le type de lumière dont elle a besoin et fournissez-lui une exposition suffisante à la lumière chaque jour.

Toutes les plantes ont besoin de lumière pour faire de la photosynthèse, grandir et rester en bonne santé, mais elles ont toutes des besoins différents ! Le fait que votre plante aime le plein soleil ou préfère l’ombre déterminera l’endroit où vous la placerez pour qu’elle reçoive une exposition suffisante chaque jour sans nuire à sa santé (par exemple, en la brûlant).

  1. Taillez les feuilles et les branches indésirables lorsque cela s’avère nécessaire pour favoriser une croissance et une forme saines de votre plante.

De nombreuses plantes ont des formes différentes : certaines sont touffues, d’autres sont de grandes vignes aux feuilles persistantes ! Aussi tentant que cela puisse être de tailler ces branches perdues afin de conserver une forme esthétique, ce n’est pas toujours nécessaire (ou recommandé) si vous ne voulez pas retarder inutilement le processus de croissance de votre plante ! Ne taillez les feuilles et les branches excédentaires qu’en cas d’absolue nécessité (par exemple, lorsqu’elles commencent à être malsaines).

  1. Fertilisez régulièrement en fonction de ses besoins en nutriments pour une santé et croissance optimales.

Même si les amendements naturels tels que le compost fournissent suffisamment de nutriments pour la plupart des plantes. L’ajout d’un engrais équilibré toutes les quelques semaines peut aider à promouvoir des résultats de croissance encore plus réussis et des résultats plus sains en général ! Assurez-vous de vous renseigner sur le type de nutriments dont votre type de plante spécifique a besoin avant de la fertiliser, afin de lui fournir exactement ce dont elle a besoin sans en faire trop. Trop d’engrais fera plus de mal que de bien dans la plupart des cas en raison de l’accumulation de sel qui peut endommager les systèmes racinaires au fil du temps !

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.