Alimentation des enfants: mieux ils mangent, mieux ils lisent

Enfants qui mangent autour d' une table
Alimentation des enfants: mieux ils mangent, mieux ils lisent

Plus l’alimentation des enfants est saine et plus leur capacité à apprendre la lecture et à comprendre un texte s’en ressent. Une alimentation équilibrée à l’âge de 6 ans est  associée à de meilleures aptitudes à la lecture vers 8 ans. Les conclusion de cette étude ont été publiées dans l’European Journal of Clinical Nutrition.

Des chercheurs Finlandais de l’University of Eastern Finland  ont suivi l’évolution dans l’apprentissage de la lecture, de la première à la troisième primaire, de 161 enfants âgés de : 6 à 8 ans. En parallèle, ils sont penchés sur leur alimentation.

Afin de mesurer la qualité de leur alimentation, ils ont suivi deux indices qui se basent sur :

– la richesse en légumes, fruits, baies, poissons, céréales complètes, produits laitiers peu gras et huile végétale pour obtenir des scores élevés,

– la présence moindre de viande rouge et charcuteries, produits sucrés et/ou riches en graisses saturées, pour délivrer des scores bas.

Les aptitudes à lire étaient évaluées sur la base de tests standards en la matière.

Un lien entre l’assiette et la lecture

Les résultats montrent qu’une alimentation de qualité est associée à une plus grande fluidité de lecture (+4 points en moyenne, soit 10 à 20% des scores totaux) et à de meilleurs scores de compréhension à la lecture (1.3 à 1.9 points soit 14 à 38% des scores totaux) lorsque les enfants grandissent, en comparaison d’une alimentation de piètre qualité.

L’alimentation est déterminante dans les aptitudes intellectuelles

Ces meilleurs résultats sont indépendants du niveau de lecture observé en première année et de plusieurs autres facteurs (statut socio-économique, activité physique, adiposité et forme physique). Cette étude est une nouvelle démonstration de l’importance de la place de l’alimentation dans les capacités d’apprentissage et les performances scolaires chez l’enfant.

Source

Eero A. et al.,Diet quality and academic achievement: a prospective study among primary school children. Eur J Nutr.

 

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent. Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider. De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. ` Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.