5 astuces pour réduire les ballonnements lors des repas de fête

Nous partageons avec vous cinq astuces recommandées par des experts en nutrition pour réduire les ballonnements lors des repas de fête.

Les repas de fête peuvent être délicieux, mais ils peuvent aussi laisser une sensation de ballonnement et d’inconfort. Heureusement, il existe des moyens de soulager ce malaise intestinal pendant la saison des fêtes.  Nous partageons avec vous cinq astuces recommandées par des experts en nutrition pour réduire les ballonnements lors des repas de fête.

1. Connaître ses déclencheurs

Lorsque vous êtes invité à une fête, il se peut que vous ne sachiez pas exactement quels ingrédients sont utilisés dans les plats servis. Cependant, il est important de connaître vos déclencheurs pour éviter les ballonnements.

Etre conscient des intolérances alimentaires et d’autres déclencheurs est essentiel pour prévenir les problèmes digestifs tels que les ballonnements. Avant la fête, n’hésitez pas à demander à l’hôte quels ingrédients sont utilisés dans les plats qu’il prépare. Cela vous permettra d’éviter ou de limiter les aliments qui peuvent causer des ballonnements.

Tâchez de tenir un journal alimentaire quotidien pour repérer les schémas. En notant les aliments que vous consommez, les portions, les moments de la journée, les émotions ressenties et les symptômes éventuels, vous pourrez identifier les aliments qui vous causent des ballonnements et comprendre si d’autres facteurs, tels que le stress, sont aggravants.

2. Manger de manière régulière tout au long de la journée

Manger de manière régulière tout au long de la journée peut vous aider à éviter de trop manger lors des fêtes. Attendre trop longtemps entre les repas peut entraîner une consommation excessive et rapide, ce qui peut déclencher des ballonnements.

Il est préférable de ne pas « économiser » toutes vos calories pour un seul gros repas. Au lieu de cela, mangez des repas et des collations réguliers pour soutenir une digestion saine tout au long de la journée. Faites attention aux aliments qui peuvent déclencher des ballonnements, tels que les légumes crucifères en grande quantité, une consommation excessive de fibres ou les repas riches en matières grasses, en sodium et en sucre ajouté.

3. Opter pour des alternatives saines

Que vous soyez l’hôte ou que vous connaissiez les plats qui seront servis lors de la fête, vous pouvez proposer des alternatives saines. Si les boules de fromage et les crackers sont habituellement présents à votre table de fête, essayez cette année de les remplacer par du houmous, du pain pita et des légumes frais. Au lieu de purée de pommes de terre au beurre, envisagez une alternative à base de patates douces.

Essayez d’utiliser du lait à la place de la crème épaisse pour réduire la teneur en matières grasses des recettes et de remplacer de grandes quantités de sel par des épices aromatiques comme la cannelle et la muscade. Si vous trouvez ces échanges trop compliqués, essayez de manger de manière modérée. Par exemple, examinez d’abord tous les plats avant de les mettre dans votre assiette, et construisez un repas équilibré en remplissant un tiers de votre assiette avec des légumes, un tiers avec des protéines maigres et le dernier tiers avec vos accompagnements préférés.

4. Miser sur les légumes à haute teneur en eau

Les légumes comme les épinards, le chou frisé, le chou chinois, les asperges et les blettes ont une teneur élevée en eau, sont faibles en calories et riches en vitamines, minéraux et fibres. Ces légumes peuvent contribuer à réduire les ballonnements.

Il est recommandé de consommer régulièrement des légumes pour augmenter votre apport en fibres. Cependant, il est important d’augmenter progressivement votre consommation de fibres pour favoriser un transit intestinal sain et réduire les ballonnements. Ajouter une demi-tasse de légumes verts à feuilles tous les trois jours pour augmenter progressivement votre apport en fibres sans risquer de ballonnements.

5. Limiter la consommation d’alcool

Les boissons alcoolisées font souvent partie des célébrations des fêtes, mais boire de l’alcool après un repas copieux peut aggraver les ballonnements. L’alcool est une substance inflammatoire qui ralentit la digestion et favorise la rétention d’eau, ce qui peut vous rendre léthargique et provoquer des ballonnements et des inconforts.

Pour prévenir la déshydratation et augmenter votre apport en eau. Laissez des rappels visuels, comme placer votre bouteille d’eau là où vous pouvez la voir pendant la journée. Ou réglez une alarme sur votre téléphone pour vous encourager à boire de l’eau ou d’utiliser une application pour suivre votre consommation.

Pour modérer votre consommation d’alcool, limiter votre consommation à un verre de boisson alcoolisée par jour pour les femmes, et deux verres pour les hommes. De plus, pour chaque verre d’alcool consommé, buvez au moins un verre d’eau.

Il est possible de réduire les ballonnements lors des repas de fête en connaissant vos déclencheurs, en mangeant de manière régulière, en optant pour des alternatives saines, en misant sur les légumes à haute teneur en eau et en limitant la consommation d’alcool. En suivant ces conseils, vous pourrez profiter des repas de fête sans vous sentir ballonné et inconfortable.

5/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn