Trottinette électrique: hausse de dents cassées chez les enfants

La Fédération française d’Orthodontie a lancé le vendredi 24 mai un appel aux parents : une plus grande vigilance s’impose quand les enfants sont sur des trottinettes électriques. En effet, les trottinettes électriques vont vite, et les chute sont donc plus grave. Les orthodontistes s’inquiètent de la multiplication des traumatismes dentaires chez les enfants.

Hausse des accidents en trottinette, le visage et les dents insuffisamment protégés

Comme l’explique Michel Le Gall, orthodontiste et membre de la Fédération française d’Orthodontie, au micro de Franceinfo : “« On a des études qui montrent que les accidents de trottinettes électriques ont bondi de 23 % sur un an, avec énormément de blessures qui touchent la tête. Les niveaux des protections ne sont pas en accord avec la vitesse de ces trottinettes. Le bas du visage n’est pas protégé ». Le spécialiste précise que les plus touchés sont les enfants âgés de 6 à 11 ans, avec également une recrudescence chez les adolescents, « et surtout chez les garçons ».

Que faire en cas de dent cassée?

Michel Le Gall propose que des protections dentaires pour les enfants à trottinettes soient rendues obligatoires. « Plus les dents sont en avant, plus il y a un risque en cas de choc », explique-t-il, ajoutant qu’il était important d’apprendre, « dès le plus jeune âge », « à se protéger le visage avec ses mains ou ses bras en cas de chute ».En cas de perte d’une dent suite à une chute, l’orthodontiste rappelle qu’il faut la conserver « dans un milieu qui serait le plus simple, un tissu propre, une boite en plastique avec de la salive de l’enfant pour maintenir la dent dans un milieu stérile. Mais pas dans la bouche, ni dans de l’eau. En conservant la dent dans le meilleur état possible, il est possible ensuite de la réimplanté. Pareil pour les débris de dents, un dentiste pourra la recoller.

Site de la fédération Française d’Orthodontie:

http://www.orthodontie-ffo.org