Rupture de l’appendice: Causes, urgence, traitement et complications

Si votre appendice se rompt, tout retard de traitement peut entraîner de graves complications. Voici comment la reconnaitre.

Si votre appendice se rompt, tout retard de traitement peut entraîner de graves complications. Le gros intestin est constitué de plusieurs parties différentes, dont le côlon, le rectum, le canal anal et le cæcum, une petite poche située dans le côlon. L’appendice est un tube en forme de doigt qui mesure environ 10 cm de long et qui est relié au cæcum.

La fonction de l’appendice n’est pas claire, mais certains scientifiques pensent qu’il peut aider les bactéries bénéfiques à recoloniser l’intestin après une infection grave. D’autres experts pensent que l’appendice n’a aucune utilité. Quoi qu’il en soit, l’ablation de l’appendice par appendicectomie n’entraîne généralement pas de problèmes de santé ultérieurs. L’appendice peut s’enflammer et se remplir de pus (un liquide composé de cellules mortes et de bactéries) si une infection abdominale se propage à l’organe, ou si une obstruction (selles) bloque la zone située à l’intérieur de l’appendice, appelée lumière appendiculaire, ou lumière de l’appendice.

Cette affection, connue sous le nom d’appendicite, est marquée par une douleur aiguë qui commence près du nombril et se localise au fil du temps dans la partie inférieure droite de l’abdomen, où se trouve l’appendice. La douleur s’aggrave avec les mouvements, les respirations profondes, la toux et les éternuements.

Les autres symptômes de l’appendicite sont les suivants:

Nausées
Vomissements
Constipation
Diarrhée
Incapacité à évacuer les gaz
Perte d’appétit
Fièvre
Frissons
Gonflement de l’abdomen

Le traitement standard de l’appendicite est l’appendicectomie, une intervention chirurgicale visant à retirer l’appendice.

Symptômes et diagnostic de la septicémie

Mais si les médecins ne retirent pas rapidement l’appendice, généralement dans les 24 à 72 heures suivant l’apparition des symptômes, l’organe peut se rompre, ou éclater. Le résultat est un « appendice perforé ». Il n’a pas éclaté comme un ballon de baudruche, mais l’appendice présente une petite déchirure qui permet à son contenu de s’écouler dans le reste de l’abdomen et de provoquer d’autres complications telles qu’une péritonite, une grave inflammation de la paroi intestinale, ou une grave infection sanguine appelée septicémie.

La perforation est constatée chez environ 13 à 20 % des patients qui présentent des symptômes d’appendicite. Les enfants de moins de 5 ans ont un risque plus élevé de perforation car ils ne sont pas toujours capables de décrire et de parler de leurs symptômes aussi clairement que les enfants plus âgés et les adultes.

Quelles sont les causes de l’inflammation et de la rupture de l’appendice ?

Lorsque l’appendice est infecté ou obstrué, les bactéries qui vivent normalement à l’intérieur de l’organe peuvent se multiplier rapidement. L’appendice s’enflamme et se remplit de pus, un liquide épais contenant des bactéries, des débris tissulaires et des globules blancs morts. Cette infection entraîne une augmentation rapide de la pression à l’intérieur de l’appendice. À mesure que la pression augmente, la quantité de sang qui circule à travers la paroi de l’organe diminue.

Les cellules saines qui composent les tissus de votre appendice sont alors privées de sang et commencent à mourir. Ce phénomène se poursuit jusqu’à ce que la paroi musculaire d’une zone de l’appendice devienne si mince qu’elle se rompt, permettant au pus chargé de bactéries de l’appendice de s’écouler dans le reste de l’abdomen.

Les symptômes et les dangers d’une rupture de l’appendice

Lorsque l’appendice se rompt, il se peut que vous commenciez à vous sentir mieux, car la douleur de l’appendice que vous aviez à l’origine s’atténue. Mais cela ne dure généralement pas longtemps, car une perforation de l’appendice peut rapidement entraîner d’autres problèmes de santé. Des abcès remplis de pus peuvent se développer autour de votre appendice. Le tissu cicatriciel et d’autres structures abdominales vont « isoler » l’appendice abîmé et le suintement, empêchant ainsi l’infection de se propager. Une rupture de l’appendice peut constituer une urgence grave et le patient doit consulter immédiatement un médecin.

Si vous avez un abcès de l’appendice, vous pouvez ressentir des symptômes similaires à ceux de l’appendicite, notamment :

Douleur dans la partie inférieure droite de l’abdomen
Diarrhée
Manque d’appétit
Nausées
Vomissements
Fièvre
Frissons

Vous pouvez également ressentir d’autres symptômes qui ne sont généralement pas associés à l’appendicite, comme une faiblesse, des frissons, une forte fièvre et une sensation de plénitude rectale. De plus, le contenu infecté qui s’est échappé de votre appendice peut provoquer une péritonite, c’est-à-dire une infection du péritoine, la membrane soyeuse qui tapisse la cavité abdominale.

L’inflammation et la douleur peuvent se propager dans tout l’abdomen et s’aggraver avec tout type de mouvement.

Les autres symptômes de la péritonite peuvent être les suivants

Une diminution de l’appétit
Fièvre
Nausées
soif extrême
Vomissements
Frissons
Confusion
Respiration rapide
Uriner moins que la normale ou pas du tout

Options de traitement d’une rupture de l’appendice

Dans la plupart des cas de péritonite, un chirurgien retire immédiatement l’appendice et nettoie l’intérieur de l’abdomen pour éviter toute infection. Les médecins essaient parfois de traiter l’abcès ou la péritonite avec des antibiotiques et un drainage avant de procéder à une appendicectomie. Lorsqu’un abcès est présent, le taux de complication de l’opération est plus élevé, c’est pourquoi votre médecin peut essayer de résoudre l’abcès en premier si possible.

Le traitement consiste généralement à drainer le pus présent dans l’abdomen et à combattre l’infection à l’aide d’antibiotiques puissants pendant plusieurs semaines. Mais certaines recherches suggèrent que l’ablation immédiate de l’appendice rompu entraîne un rétablissement plus rapide et moins de complications postopératoires, en particulier chez les enfants.

Une revue de recherche publiée dans la base de données Cochrane a comparé l’appendicectomie précoce à l’appendicectomie différée dans les cas d’appendicite compliquée. Les auteurs de la revue ont noté qu’il n’était pas clair si l’appendicectomie précoce prévient les complications par rapport à l’appendicectomie différée chez ce type de patients. Ils ont conclu que des données plus nombreuses et de meilleure qualité, concernant la durée de l’hospitalisation et la qualité de vie liée à la santé, sont nécessaires pour déterminer les avantages ou les inconvénients d’une appendicectomie précoce par rapport à une appendicectomie tardive.

Une rupture de l’appendice peut en effet entraîner la mort dans certains cas. Si elle n’est pas traitée, la péritonite peut rapidement s’étendre et entraîner une septicémie, c’est-à-dire la présence de bactéries dans le sang. Votre organisme libère des substances chimiques dans la circulation sanguine pour combattre cette infection, ce qui déclenche une réaction inflammatoire dans tout le corps appelée septicémie. Une cascade de réactions s’ensuit, qui peut finalement aboutir à un choc septique, pouvant entraîner une hypotension artérielle sévère, une défaillance des organes et la mort.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -