Protégez votre animal de compagnie contre ces 7 dangers des fêtes de fin d’année

Les fêtes de fin d'année peuvent présenter des risques pour votre animal de compagnie. Voici comment les aider à éviter 7 des plus grands dangers des fêtes.

C’est peut-être la période la plus merveilleuse de l’année, mais elle peut aussi être dangereuse pour votre animal de compagnie. Voici comment les aider à éviter 7 des plus grands dangers des fêtes.

Il y a tant de choses à aimer dans les fêtes de fin d’année : les visites aux amis et à la famille, les décorations et, bien sûr, les délicieuses friandises. Mais il y a un membre de votre famille pour qui la saison n’est pas aussi joyeuse et lumineuse : votre animal de compagnie. Les vacances présentent en effet de nombreux dangers supplémentaires pour les chiens, les chats et les autres membres de la famille à poils. Les visites d’amis et de parents peuvent rendre votre animal anxieux et stressé, les décorations peuvent blesser ses pattes et son museau, et de nombreuses friandises de Noël peuvent être toxiques pour les chiens et les chats ou, à tout le moins, perturber leur estomac lorsqu’elles sont consommées.

1 Les décorations de Noël

Les guirlandes, les ornements et les lumières peuvent tous être très dangereux pour les animaux de compagnie. Les ornements en métal et en verre peuvent provoquer des coupures et des saignements. S’ils sont ingérés, ces articles peuvent causer des dommages internes encore plus graves, comme une obstruction gastro-intestinale, qui nécessitera probablement une intervention chirurgicale. Les lumières et les bougies peuvent entraîner des brûlures et une électrocution pour votre animal, et constituer un grave danger d’incendie pour votre maison et votre famille. Empêchez votre animal de mâcher ou d’ingérer des ornements, des lumières de Noël, des fils électriques et des rubans afin de prévenir les occlusions gastro-intestinales et les électrocutions. Envisagez de limiter l’accès de votre animal aux pièces où se trouvent des décorations de Noël, surtout lorsqu’il n’est pas surveillé. Une solution simple consiste à utiliser des barrières pour bébé.

2 La dinde, le jambon et les autres aliments riches

Bien qu’ils ne soient pas nécessairement nocifs en soi, une abondance d’aliments riches et de restes peut entraîner une prise de poids et des problèmes de santé chez les animaux de compagnie. La dinde et le jambon peuvent être délicats. L’ajout d’épices et d’autres agents d’assaisonnement, comme l’oignon et l’ail (qui peuvent être toxiques pour les chiens), rend ces aliments risqués pour vos animaux.La peau de la dinde, en particulier, peut être problématique pour les chiens et ne doit pas leur être donnée. Ne partagez pas votre nourriture pour éviter une prise de poids inutile chez votre animal. Prévoyez des collations saines à partager, comme des haricots verts, des carottes, des courgettes ou du céleri. Les aliments gras et lipidiques peuvent entraîner des vomissements, des diarrhées, une déshydratation et, dans certaines circonstances, une pancréatite, une maladie grave qui peut nécessiter une hospitalisation.

3 Médicaments

Plus il y a de visiteurs, plus il est probable que des objets comme des médicaments soient laissés là où un animal peut les atteindre. Les médicaments sont dangereux et potentiellement mortels pour les animaux qui les consomment. Assurez-vous que les participants gardent leurs médicaments en sécurité dans leur chambre, hors de portée des animaux et des enfants.

4 Les sucreries et les friandises

Un grand nombre des produits sucrés que l’on consomme fréquemment pendant les fêtes sont potentiellement toxiques pour les animaux de compagnie. Les gâteaux aux fruits, les noix et (pour les personnes soucieuses de leur santé) les bonbons sans sucre présentent tous un risque de troubles gastro-intestinaux pour les animaux. Et oui, le chocolat est toxique pour les chiens et les chats. Limitez l’accès aux collations et aux friandises de vacances comme le chocolat, le café, la caféine, les noix de macadamia, les raisins, les raisins secs et tout bonbon ou article alimentaire contenant du xylitol, qui sont toxiques pour les animaux de compagnie et potentiellement mortels à tout moment de l’année.

5 Arbres et plantes

Les arbres de Noël sont généralement sans danger pour les animaux de compagnie, bien que les aiguilles de pin puissent causer un traumatisme oculaire. Il faut également décourager les chats de grimper dans l’arbre en raison du risque de blessure par l’éclairage et les ornements. De nombreuses plantes et fleurs de Noël sont également toxiques pour les animaux de compagnie. Le houx (comme cette plante que nous utilisons pour décorer) est toxique pour les chiens et les chats, tout comme le gui. Les deux peuvent provoquer des vomissements, de la diarrhée et des symptômes potentiellement plus graves. Examinez tous les bouquets, car certaines fleurs peuvent être toxiques pour les animaux de compagnie. Gardez à l’esprit que certains visiteurs peuvent apporter des bouquets contenant des fleurs telles que les lys, qui sont toxiques pour les chats.

6 Pot-pourri

Si vous voulez que votre maison sente le sucre, les épices et tout ce qui est agréable, n’oubliez pas que le pot-pourri est dangereux pour les animaux.Le pot-pourri liquide contient des huiles essentielles et d’autres additifs qui peuvent nuire aux yeux, au nez et à la bouche de votre animal. S’ils sont ingérés, les potpourris solides et liquides peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux.

7 L’alcool

Qu’il soit présent dans le lait de poule, le punch épicé ou tout autre produit préféré des fêtes, l’alcool n’est pas bon pour les animaux de compagnie. L’alcool peut entraîner un grand nombre des mêmes effets que les humains, notamment des vomissements, de la diarrhée, une diminution de la coordination et une dépression du système nerveux central. Il peut également être mortel en grande quantité.

Bonus: la santé mentale aussi est à surveiller

Les dangers pour la santé mentale sont aussi des problèmes pour les animaux de compagnie. La santé mentale de votre animal doit également être prise en compte pendant les fêtes. Tenez compte de leur niveau de stress lorsque vous recevez des invités et envisagez de les mettre en pension, si cela risque de provoquer de l’anxiété. La création d’une pièce ou d’un espace sécurisé pour votre animal est également une excellente idée si vous attendez beaucoup d’invités pendant les fêtes. Assurez-vous de respecter autant que possible la routine habituelle de votre animal pour passer des fêtes de fin d’année sans stress. Prévoyez du temps pour les promenades, les jeux et les repas avant le début des célébrations. Réfléchissez à la façon dont vous nourrirez vos animaux et à l’endroit où vous les nourrirez, leur lieu habituel sera-t-il interdit ou surpeuplé ?

Dans le pire des cas, être un bon propriétaire d’animaux signifie aussi savoir quand il faut appeler son vétérinaire. Contactez immédiatement un vétérinaire si vous pensez que votre animal a ingéré des aliments ou des articles dangereux, ou s’il ne se comporte pas correctement. Si vous voyagez, soyez proactif et renseignez-vous sur le lieu et le moment où vous pourrez obtenir des soins vétérinaires pendant les vacances, au cas où vous en auriez besoin.

En résumé

Les fêtes peuvent présenter de nouveaux dangers et stress pour les animaux de compagnie de toutes sortes. Veillez à ce que les animaux soient tenus à l’écart des décorations dangereuses, notamment les guirlandes, les lumières et les pots-pourris, qui peuvent causer des blessures graves. Gardez la nourriture hors de portée de vos animaux, car les sucreries et les friandises des fêtes peuvent être toxiques pour eux. Les aliments riches, comme la dinde et les restes de repas, peuvent entraîner une prise de poids et des problèmes d’estomac chez les animaux, et ne devraient pas leur être donnés. Enfin, gardez à l’esprit la santé mentale de votre animal, car les invités et les visiteurs peuvent lui causer beaucoup de stress. Maintenez une routine régulière avec votre animal, y compris les promenades et l’heure des repas. Pensez à réserver à votre animal une pièce ou un espace privé où il pourra se détendre à l’écart de la foule.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.