Les seniors doivent-ils afficher un autocollant « S » à l’arrière de leur voiture ?

Les dernières semaines ont été marquées par une rumeur selon laquelle les personnes âgées devraient apposer un autocollant sur leur véhicule pour signaler leur statut de senior.

Cette rumeur a circulé intensément sur les réseaux sociaux, donnant l’impression que l’achat de ce macaron était devenu incontournable pour les conducteurs âgés. Cependant, la réalité est tout autre : les personnes de plus de 70 ans ne sont pas tenues de signaler leur voiture avec un autocollant « S ».

Une rumeur infondée

La Sécurité routière a tenu à mettre les choses au clair en affirmant sur son site officiel qu’elle n’envisageait pas de rendre obligatoire l’apposition d’un macaron « S » à l’arrière des voitures conduites par des personnes de plus de 70 ans. Il n’y a donc aucun projet en cours visant à rendre cet affichage obligatoire. Toutefois, il est important de souligner que l’autocollant reste autorisé pour les personnes qui estiment utile d’afficher un tel macaron sur leur véhicule.

Les seniors et la sécurité routière

Contrairement aux idées reçues, les personnes âgées ne sont pas les conducteurs les plus sujets aux accidents de la route. En réalité, elles ont moins d’accidents que d’autres tranches d’âge. Cependant, les accidents auxquels elles sont confrontées sont souvent plus graves en raison de leur vulnérabilité physique. Les seniors représentent 25 % des personnes tuées dans un accident de la route alors qu’ils ne constituent que 19 % de la population.

Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), pour l’année 2022, le nombre de décès par million d’habitants est significatif chez les seniors de 75 ans et plus. En effet, 77 personnes âgées de 75 ans et plus sont décédées pour 1 million d’habitants en France métropolitaine. Il s’agit de la deuxième classe d’âge la plus à risque après les jeunes de 18-24 ans. Face à ces chiffres, il est essentiel que les seniors prennent des mesures pour adapter leur conduite et réduire les risques d’accident.

Les mesures pour une conduite sécurisée

Il est recommandé aux seniors de consulter régulièrement leur médecin traitant afin d’évaluer leur aptitude à conduire. Une visite médicale régulière peut permettre de détecter d’éventuels problèmes de santé qui pourraient compromettre leur sécurité au volant. De plus, certains aménagements peuvent faciliter la conduite des seniors et réduire les risques d’accident. Parmi ces aménagements, on peut citer l’utilisation d’un rétroviseur additionnel, d’une boîte de vitesses automatique ou encore d’un limitateur de vitesse.

Il est également important que les proches des seniors restent vigilants et attentifs à d’éventuels signes de diminution des capacités de conduite. Si des inquiétudes surgissent, il est recommandé d’en discuter ouvertement avec la personne concernée et de l’encourager à prendre les mesures nécessaires pour assurer sa sécurité et celle des autres usagers de la route.

L’autocollant « S » comme choix personnel

Bien que l’autocollant « S » ne soit pas obligatoire, certaines personnes âgées peuvent choisir de l’apposer sur leur voiture par souci de transparence et de prévention. En signalant leur statut de senior, elles espèrent susciter davantage de compréhension et d’indulgence de la part des autres conducteurs. Cependant, il est important de souligner que cette démarche relève d’un choix personnel et qu’elle ne doit pas être imposée par la loi.

La sécurité routière encourage avant tout une conduite responsable et adaptée aux capacités de chacun. En cas de doute sur sa propre aptitude à conduire, il est préférable de faire preuve de prudence et de demander l’avis d’un professionnel de santé. La sécurité sur la route est l’affaire de tous, et chaque conducteur, quel que soit son âge, doit prendre ses responsabilités pour contribuer à la prévention des accidents.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Solange Leroy