Les pastèques peuvent améliorer la qualité de l’alimentation et la santé cardiaque

La consommation de pastèque pourrait avoir des effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire.

Deux études ont examiné les effets de la pastèque sur la qualité de l’alimentation et la fonction cardiométabolique. Elles ont révélé que la consommation de pastèque est liée à un apport plus important en nutriments et à une meilleure santé cardiaque. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre comment la pastèque affecte la santé cardiométabolique. La pastèque contient de nombreux nutriments, tels que le potassium, la vitamine C et le magnésium. Le fruit présente également une biodisponibilité élevée d’antioxydants, dont le lycopène et la l-citrulline.

Des études ont montré que les suppléments et les extraits de pastèque réduisent la tension artérielle et le taux de cholestérol. Le nombre d’études portant sur la pastèque crue est comparativement plus faible, et celles qui le font portent généralement sur des quantités importantes, supérieures à 1 kg par jour. Néanmoins, ces études indiquent également que la consommation de ce fruit est liée à une baisse du taux de cholestérol et du poids corporel, ainsi qu’à une diminution du risque de cancer de la prostate, du poumon et du sein.

Une étude plus approfondie des effets de la pastèque crue sur la santé pourrait permettre d’améliorer les recommandations alimentaires et les stratégies de prévention en matière de santé cardiométabolique.
Récemment, deux études se sont penchées sur les effets de la consommation de pastèque sur la santé.

La première étude, publiée dans Nutrients, a montré que les enfants et les adultes qui consommaient de la pastèque avaient un apport plus élevé en divers nutriments, notamment en fibres alimentaires, en magnésium et en potassium, que ceux qui n’en consommaient pas. Ils consommaient également moins de sucres ajoutés et d’acides gras saturés. La seconde étude, également publiée dans Nutrients, a montré que la consommation de jus de pastèque pendant deux semaines protège la fonction vasculaire.

À l’approche des mois chauds de l’été, ces deux études suggèrent que la consommation régulière de pastèque pourrait être bénéfique pour vous ! En fait, une consommation excessive n’aurait probablement pas d’effets néfastes, contrairement à tant d’autres choses que nous apprécions.

Les consommateurs de pastèque pourraient avoir une alimentation plus saine

Pour la première étude, les chercheurs ont analysé les données de 56 133 personnes issues de l’étude NHANES (National Health and Nutrition Examination Survey). Ils ont rassemblé les données entre 2003 et 2018, et ont inclus deux rappels alimentaires de 24 heures d’individus âgés de 2 à 18 ans, ainsi que d’adultes. La consommation moyenne de pastèque chez les adultes et les enfants était de 125 et 162 grammes par jour. Environ 98 % des participants ont consommé de la pastèque crue, tandis que 2 % ont consommé du jus de pastèque. En analysant les informations alimentaires, les chercheurs ont pu estimer l’apport global en nutriments chez les consommateurs et les non-consommateurs de pastèque. Pour garantir l’exactitude de leurs résultats, ils ont contrôlé des facteurs tels que l’activité physique, le rapport pauvreté-revenu (RPR), le tabagisme et la consommation d’alcool. Ils ont également contrôlé la consommation d’autres aliments, notamment le nombre total de légumes, les fruits autres que la pastèque et la consommation de produits laitiers.

Au final, ils ont constaté que les consommateurs de pastèque, enfants et adultes, avaient une consommation supérieure de plus de 5 % de :

fibres alimentaires
magnésium
potassium
vitamine A
Leur consommation de sucres ajoutés et d’acides gras saturés totaux était également inférieure de 5 %, et leur consommation de lycopène et d’autres caroténoïdes était plus élevée. Les chercheurs ont noté que leurs résultats montrent que la consommation de pastèque peut également être liée à l’adhésion aux recommandations diététiques générales. Les personnes qui mangent de la pastèque et d’autres fruits le font probablement pour satisfaire leur envie de sucré. En mangeant des fruits, ils consomment moins de produits transformés qui contiennent souvent du sirop de maïs à haute teneur en fructose.

L’impact de la pastèque sur la santé cardiométabolique

Dans la seconde étude, les chercheurs ont cherché à mieux comprendre les mécanismes biologiques qui sous-tendent les effets bénéfiques de la pastèque sur la santé. Le dysfonctionnement autonome, qui survient lorsque les nerfs du système nerveux autonome sont endommagés, est lié au développement de maladies cardiométaboliques. La variabilité de la fréquence cardiaque (VFC), la variation de deux battements de cœur consécutifs, est une méthode simple et fiable pour évaluer le dysfonctionnement autonome. Il a été démontré que la consommation de grandes quantités de sucre réduit la VRC, la fonction vasculaire et le flux sanguin microvasculaire. On pense que ces effets sont dus à une réduction de la biodisponibilité de l’oxyde nitrique (NO).

L’acide aminé L-citrulline se transforme en L-arginine dans l’organisme, ce qui favorise la formation de NO. Des études ont montré que les thérapies favorisant le NO, notamment les nitrates
et le jus de betterave, peuvent améliorer la VRC.

La pastèque étant riche en L-citrulline et en L-arginine, les chercheurs ont étudié l’effet de la consommation de jus de pastèque sur le VRC après une consommation élevée de glucose. Pour ce faire, ils ont recruté 18 hommes et femmes en bonne santé, âgés en moyenne de 23 ans et pesant en moyenne 67 kg. Les participants ont été assignés au hasard à boire soit un jus de pastèque de 500 ml, soit un placebo chaque jour pendant deux semaines. Au final, les chercheurs ont constaté que la consommation de jus de pastèque protège contre l’altération de la VRC consécutive à une forte consommation de sucre.

Bien que le jus de pastèque soit connu pour contenir de grandes quantités de précurseurs de l’acide nitrique, il contient également des antioxydants (comme la vitamine C) qui peuvent aussi affecter l’oxyde nitrique. Pour cette raison, le mécanisme d’action exact du jus de pastèque dans le contrôle de la variabilité de la fréquence cardiaque n’a pas été clairement défini dans cette étude.

Effets de la consommation de pastèque sur la santé

Certains pourraient ne pas considérer la pastèque comme faisant partie d’un régime alimentaire sain pour le cœur en raison de sa forte teneur en sucre. Cependant, les sucres contenus dans ce fruit ont un faible indice glycémique, ce qui signifie qu’ils ont moins d’impact sur la glycémie que les sucres provenant d’autres sources. Par ailleurs, la teneur élevée en fibres et en eau du fruit peut également atténuer les effets sur la glycémie en cas de consommation modérée. En outre, la pastèque contient une variété de composés bioactifs bénéfiques pour le cœur. Le lycopène, par exemple, a des propriétés antioxydantes et a été associé à une réduction du risque de maladies cardiovasculaires, telles que les maladies coronariennes et les accidents vasculaires cérébraux.

La teneur élevée en potassium de la pastèque peut aider à réguler la tension artérielle. La teneur élevée en eau garantit une bonne hydratation. Une hydratation appropriée est essentielle pour maintenir indirectement la viscosité du sang et réduire la thrombose. La vitamine C contenue dans la pastèque contribue à la santé endothéliale et au maintien de l’intégrité des vaisseaux sanguins. La pastèque contient une multitude d’autres vitamines et minéraux qui peuvent avoir des effets bénéfiques sur le système cardiovasculaire, notamment le bêta-carotène, la vitamine B6, le magnésium et l’acide folique.

Les fruits doivent faire partie d’un régime alimentaire sain

Mangez plus de fruits chaque jour, en particulier de la pastèque et des agrumes. Il est important de considérer les fruits quotidiens comme une part importante du régime alimentaire, car ils regorgent d’antioxydants, d’anti-inflammatoires, de fibres alimentaires et d’eau, autant d’éléments qui peuvent améliorer la fonction cardiovasculaire, la fonction cérébrale, la fonction cutanée et réduire certains cancers.

Les fruits améliorent également la santé digestive, stimulent l’énergie et améliorent l’humeur. Souvenez-vous du vieux dicton « une pomme par jour éloigne le médecin », mais appliquez-le désormais à tous les fruits : « quelques fruits par jour éloignent le médecin ».

Si les recherches menées dans le cadre d’une conception et d’une méthodologie appropriées restent positives en ce qui concerne la consommation de pastèque et ses effets bénéfiques sur le système cardiovasculaire, cet aliment pourrait devenir un pilier d’un régime alimentaire sain pour le cœur, notamment en raison de sa grande disponibilité et de son prix abordable.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Marie Desange