Les bienfaits des algues sur la santé

Les algues ajoutent des éléments nutritifs à votre repas associés à la santé cardiaque et contribuent à protéger contre un certaines maladies chroniques

Les algues ajoutent des éléments nutritifs à votre repas, notamment des vitamines A, B et E. Elles constituent également l’une des rares sources végétales d’acides gras oméga-3, qui ont été associés à la santé cardiaque et peuvent contribuer à protéger contre un certain nombre de maladies chroniques. Vous obtiendrez également une saveur supplémentaire, qui peut varier selon le type d’algues que vous choisissez.

Que sont les légumes de mer ou algues ?

Comme leur nom l’indique, les légumes de mer sont des plantes ou des algues qui poussent dans ou près de l’océan. Ces légumes de mer sains sont comme des légumes terrestres, car ils ont besoin de lumière du soleil, de nutriments et d’eau pour pousser.

Avantages potentiels des algues pour la santé

Il existe de nombreuses bonnes raisons d’ajouter les algues marines à votre régime alimentaire. Les algues sont très nutritives, car elles sont chargées de vitamines et de minéraux, tels que le potassium, le calcium et le magnésium, ainsi que le fer et l’iode.

Une étude publiée dans le Journal of Applied Phycology souligne que les légumes de mer sont une bonne source de vitamines du groupe B, toujours très important, ainsi que de vitamines A et E. La vitamine A est essentielle pour la vision et le système immunitaire et la vitamine E est essentielle pour tout, du sang au cerveau en passant par la peau. Le varech, par exemple, contient 70 microgrammes (mcg) de bêta-carotène dans 100 grammes (g), soit environ un quart de tasse (et votre corps convertit le bêta-carotène en vitamine A). Vous obtiendrez également 1,3 g de fibres, 89 milligrammes (mg) de potassium et 168 mg de calcium.

Le wakame, quant à lui, contient 216 mcg de bêta-carotène dans environ trois-quart de tasse, ainsi que 1 mg de vitamine E, 150 mg de calcium et 107 mg de magnésium.
Et un type d’algue appelé agar contient de petites quantités de vitamine B6 (0,03 mg) dans environ trois-quart de tasse, ainsi que 226 mg de potassium et 54 mg de calcium.

Un mot d’avertissement, cependant : Il faut faire attention à ne pas surconsommer l’iode des légumes de mer. Une trop grande quantité d’iode peut affecter le fonctionnement de la thyroïde et entraîner divers problèmes, dont l’hypothyroïdie. Dans la plupart des cas, il est difficile de dépasser la limite supérieure de 1 100 mcg par jour à partir des aliments et des suppléments, mais deux cuillères à soupe (tbsp) de nori séché en flocons, par exemple, fournissent plus de 100 mcg.

En outre, les algues peuvent également contenir des fibres alimentaires bénéfiques appelées polysaccharides, selon une étude publiée dans Marine Drugs, ces fibres peuvent fonctionner comme des prébiotiques pour aider potentiellement à maintenir les bactéries intestinales d’une personne, ce qui est bénéfique pour sa santé et son bien-être, notent les chercheurs. Les avantages pour la santé des légumes verts de mer semblent également être liés à la constipation et à l’amélioration de la régularité intestinale.

Un autre avantage ? Vous ferez également le plein d’acides gras oméga-3 bénéfiques. Une étude a révélé que les algues rouges et brunes pouvaient être une source précieuse d’acides gras, notamment d’oméga-3. Consommées seules ou utilisées comme ingrédients dans des compléments alimentaires et d’autres produits, ces algues pourraient être une excellente source végétalienne de ces graisses saines. Les oméga-3 sont des acides gras essentiels qui aident tout, du cœur au système immunitaire en passant par les poumons, à fonctionner au mieux.

Pourtant, tous les légumes de mer ne sont pas créés égaux. La teneur en vitamines, en minéraux et en antioxydants des algues est très variable en fonction de leur environnement marin, et plus encore.

Types d’algues

Tout comme il existe de nombreux types de légumes terrestres, comme la roquette, les épinards et le chou frisé, il existe de nombreux types de légumes et d’algues de mer. Voici quelques variétés courantes.

Le varech est un type d’algue brune. Il existe trois variétés différentes d’algues: brunes, rouges et vertes. Les plus grandes sont les algues brunes, comme le varech, et elles ont tendance à contenir le plus d’iode.Et l’iode est un nutriment crucial qui aide votre thyroïde à fabriquer des hormones importantes, selon l’Académie de nutrition et de diététique.

La salicorne est également appelée « haricot de mer » et possède un facteur de croquant similaire à celui du haricot vert (bien qu’ils ne soient en aucun cas apparentés).

La dulse est une algue rouge qui pousse dans l’océan Atlantique et dans l’océan Pacifique. Elle a une saveur salée.

La nori est une algue par excellence pour les sushis, et les données montrent que cette algue contient des protéines et des vitamines bénéfiques comme les vitamines C et K, ainsi que des composés (dont la taurine, qui peut aider à prévenir les calculs biliaires).

La spiruline est une algue verte que l’on trouve à la fois dans les océans et dans les lacs salés et qui est généralement vendue sous forme de poudre ou de supplément.Comme le nori, elle contient également des protéines et constitue une bonne source de vitamines B, qui peuvent contribuer au métabolisme et à l’immunité. Par exemple, une cuillère à soupe de spiruline contient 4 g de protéines, soit près de 13 % de la valeur quotidienne.

D’autres variétés populaires de légumes de mer comprennent le kombu ou le wakamé.

Les algues et la perte de poids

Bien qu’ils ne soient pas une solution miracle pour maigrir, les légumes de mer ont quelques propriétés qui sont bénéfiques si vous essayez de perdre des kilos. Elles sont relativement très peu caloriques, elles peuvent donc être un bon complément à votre régime si vous cherchez à perdre du poids. Une bande d’algues séchées ne contient que 1,5 calorie.
Comme les légumes terrestres, les algues ont aussi tendance à contenir des fibres, dont il a été démontré qu’elles favorisent la satiété ainsi que la perte et le maintien du poids. Les légumes verts de mer peuvent être efficaces pour la perte ou la gestion du poids en raison de leur teneur en fibres prébiotiques. Non seulement les fibres vous rassasient, mais ces types de fibres prébiotiques peuvent nourrir les bactéries bénéfiques dans l’intestin, et un microbiome sain peut aider à prévenir la prise de poids. Par exemple, une revue de la recherche dans Preventive Nutrition and Food Science, a découvert qu’un microbiome intestinal sain affecte la façon dont les calories sont brûlées et les nutriments sont décomposés dans le corps.

Comment consommer les légumes verts de mer

Comme il existe de nombreux types et formes d’algues, il y a de nombreuses façons de les intégrer à votre alimentation. Vous pouvez ajouter des algues aux soupes, faire sauter des algues avec un soupçon d’huile et d’assaisonnement, utiliser des feuilles de nori à la place des tortillas ou des wraps, et utiliser des flocons de nori dans les salades, les soupes et les œufs brouillés. Certaines recherches ont révélé que les traitements de transformation pouvaient potentiellement avoir un impact sur la valeur nutritionnelle des feuilles de nori, mais les nouvelles technologies pourraient contribuer à limiter ce phénomène, notent les chercheurs. Les algues se présentent également sous forme de poudre que vous pouvez ajouter à votre petit-déjeuner. Vous pouvez utiliser la spiruline en poudre dans les smoothies, ainsi que la mélanger avec du yaourt ou des flocons d’avoine chauds.

Effets secondaires des algues

Les légumes de mer contiennent de l’iode, et bien qu’il s’agisse d’un oligo-élément important à inclure dans votre alimentation, une trop grande quantité peut poser problème. Un apport excessif d’iode peut provoquer des problèmes de thyroïde. Les adultes n’ont besoin que de 250 mcg par jour, et ne devraient pas dépasser 1 100 mcg.

Les algues peuvent contenir beaucoup d’iode, donc toute personne souffrant d’une maladie de la thyroïde ou prenant des médicaments pour la thyroïde doit faire attention. En fait, il vaut mieux que tout le monde soit prudent lorsqu’il s’agit de consommer régulièrement des algues, ou des produits ou suppléments qui en contiennent, car on peut facilement dépasser les limites recommandées pour l’iode.

Un autre effet secondaire potentiel ? Les algues peuvent contenir des métaux lourds, et bien que la toxicité soit rare, si vous mangez des algues quotidiennement, cela peut s’accumuler au fil du temps. Une étude publiée dans la revue Chemosphere a révélé que certains produits à base d’algues présentaient des niveaux élevés de métaux lourds et ne mentionnaient pas correctement les quantités d’iode sur l’emballage, ce qui pouvait présenter des risques pour la santé.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -