La neurostimulation électrique transcutanée ou TENS

neurostimulation électrique transcutanée

La neurostimulation électrique transcutanée est une pratique thérapeutique se basant sur l’utilisation des stimuli électriques. Elle est connue sous l’abréviation TENS ou Transcutaneous Electrical Nerve Stimulation, qui désigne son appellation anglo-saxon.

En principe, le fonctionnement de cette thérapie se base sur deux mécanismes qui sont :

  • Le Gate Control
  • L’endorphinique

Le Gate Control est une théorie qui explique que le courant électrique fonctionne à la manière d’un portillon. En d’autres termes, il permet de bloquer la transmission du message de la douleur vers le cortex cérébral.

Quant au second mécanisme, il stimule la production de l’endorphine, de l’enképhaline et de la dynorphine. Il s’agit de substances analgésiques sécrétées par l’organisme.

Origine et histoire

On retrouve les premières traces de l’utilisation de l’électricité à des fins curatives dans l’Antiquité égyptienne. À cette époque, les médecins utilisaient les courants électriques produits par les poissons torpilles et les poissons-chats. Ces animaux étaient alors considérés comme étant un excellent remède contre la goutte et la migraine.

À partir du XVIIIe siècle, cette pratique rencontre une nette évolution avec l’accroissement des études scientifiques et de la production de plusieurs appareils d’électrothérapie. Toutefois, ce n’est qu’en 1965 que Ronald Melzack et Patrick Wall, respectivement psychologue et physiologiste, ont développé les premières techniques de la neurostimulation électrique transcutanée. Dès lors, plusieurs centres hospitaliers intègrent cette pratique à leurs prescriptions médicales.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Bienfaits santé et indications thérapeutiques

La neurostimulation électrique transcutanée intervient principalement dans le traitement de plusieurs douleurs. Elle offre, en effet, des activités antalgiques et analgésiques. Ses principales indications en médecine sont les suivantes :

  • Affections articulaires : goutte et arthrose du genou
  • Douleurs lombaires chroniques
  • Règles douloureuses
  • Douleurs ressenties au moment de l’accouchement
  • Migraines et maux de tête

Par ailleurs, plusieurs revues scientifiques mentionnent les actions bénéfiques de cette pratique sur les douleurs neuropathiques ainsi que les douleurs nociceptives aiguës et chroniques.

Déroulement d’une séance de TENS

En général, ce sont les médecins et les autres professionnels de santé qui prescrivent une thérapie de neurostimulation électrique transcutanée. Ainsi, elle se pratique surtout auprès des cliniques, des hôpitaux ou des centres spécialisés.

Lors de la première consultation, le thérapeute va poser une série de questions se portant sur l’état de santé du patient. Il procède, ensuite, à un test de différents types de stimulations et de réglages. Le but de cette manœuvre est de déterminer les modalités des stimulations (intensité, position des électrodes et type de courant) adaptées au sujet. Par la suite, en fonction des données recueillies et du résultat recherché, le praticien fixe la durée et le nombre de séances pour le traitement. Cette première prise de contact dure généralement plus d’une heure.

Pour les séances restantes, elles se passent majoritairement au même endroit où la première consultation a eu lieu. Cependant, pour les traitements qui nécessitent plusieurs répétitions par jour, il est possible d’effectuer les séances soi-même à domicile ou au travail. Pour ce faire, les centres de traitements fournissent un neurostimulateur portable au patient.