Hypotension, chute de tension : comment retrouver le bon rythme

L'hypotension peut survenir comme ça, d'un coup. Car la pression artérielle varie naturellement au cours de la journée. L'hypotension clinique peut résulter d'un problème temporaire, comme la déshydratation, ou d'un problème à plus long terme, comme une maladie cardiaque.

L’hypotension peut être génétique ou résulter du vieillissement. Dans certains cas, un facteur temporaire, comme une grossesse ou une déshydratation, est responsable. Dans d’autres cas, l’hypotension est le résultat d’une maladie sous-jacente ou d’une réaction grave.

Il peut suffire de modifier les habitudes alimentaires pour traiter les causes temporaires de l’hypotension artérielle. Toute personne présentant des symptômes d’hypotension, tels que des étourdissements et de la fatigue, doit recevoir des soins médicaux. Vous trouverez ci-dessous ce qui est considéré comme de l’hypotension, les facteurs sous-jacents qui peuvent être en jeu et les traitements.

Qu’est-ce que l’hypotension ?

Le cœur pompe le sang dans tout le corps, fournissant continuellement de l’oxygène et d’autres nutriments. La pression artérielle désigne la force du sang qui pousse contre les parois des artères lorsque le cœur pompe.

Chez une personne souffrant d’hypotension, le sang circule dans les veines et les artères avec trop peu de force. Les médecins utilisent deux chiffres pour indiquer la pression artérielle. Le premier fait référence à la pression artérielle systolique, qui est la force du sang contre les parois des artères lorsque le cœur bat. Le second fait référence à la pression artérielle diastolique, qui est la force du sang lorsque le cœur se repose entre deux battements.
On mesure la pression artérielle en millimètres de mercure (mm Hg). Une lecture normale est inférieure à 120 mm Hg systolique et 80 mm Hg diastolique. Les médecins écrivent « 120/80 mm Hg ». Une hypotension artérielle se définit comme étant inférieure à 90/60 mm Hg.

Symptômes de l’hypotension

Il est possible d’avoir une pression artérielle basse sans aucun symptôme. Cependant, certaines personnes souffrant de ce problème peuvent en souffrir :

– faiblesse
– évanouissement
– vertiges
– fatigue
– nausées
– déshydratation
– des difficultés à se concentrer
– vision floue
– une peau froide et moite
– dépression
– respiration rapide et superficielle

Causes de l’hypotension

De nombreux facteurs influent sur la pression artérielle, notamment le moment de la journée, le niveau d’activité physique et l’alimentation. La pression artérielle diminue également avec l’âge. Certaines personnes présentent une pression artérielle naturellement basse en raison de facteurs génétiques.

Causes d’une hypotension temporaires

La pression artérielle d’une personne peut être plus basse que d’habitude en raison de :

– son alimentation
– être sous tension
– de longues périodes d’inactivité, telles que l’alitement
– déshydratation
– grossesse

Certaines causes temporaires, telles que la grossesse, se résolvent d’elles-mêmes. D’autres peuvent nécessiter des changements de régime alimentaire et d’autres stratégies de soins ou de gestion.

Causes plus graves ou durables de l’hypotension

Certains problèmes de santé potentiellement plus graves peuvent également provoquer une hypotension artérielle, notamment :

– Les carences en nutriments : Elles peuvent concerner la vitamine B12 ou l’acide folique.
– L’hypotension à médiation nerveuse : Ce trouble provoque une chute de la pression artérielle après que la personne ait été debout pendant une période prolongée.
– Les problèmes endocriniens. Ils affectent la régulation des hormones du corps. L’hypothyroïdie, également connue sous le nom de thyroïde sous-active, en est un exemple.
– Problèmes cardiaques : Ils peuvent limiter l’efficacité avec laquelle le cœur pousse le sang dans l’organisme.
– Le choc septique : il s’agit d’une réaction potentiellement mortelle à une infection bactérienne grave.
– Le choc anaphylactique : il s’agit d’une complication de l’anaphylaxie, qui est une réaction allergique grave et qui peut mettre la vie en danger.

En outre, la perte de sang due à une blessure peut entraîner une hypotension.

Causes d’une hypotension liées aux médicaments

L’hypotension peut parfois résulter de la consommation d’alcool ou de certains médicaments, comme par exemple :

– les diurétiques
– les médicaments contre l’hypertension
– les médicaments pour le cœur, tels que les bêta-bloquants
– antidépresseurs
– les médicaments contre les troubles de l’érection
– les médicaments pour la maladie de Parkinson

Comment modifier sa vie quotidienne pour limiter l’hypotension

On peut commencer en changeant quelques points de son quotidien, par exemple:

– boire plus d’eau tout au long de la journée
– éviter l’alcool, qui peut provoquer une déshydratation
– manger des aliments plus sains et plus riches en sodium
– boire du jus de tomate ou des boissons pour sportifs
– le port de chaussettes de compression allant jusqu’aux cuisses ou à la taille
– déplacer les jambes pour stimuler la circulation sanguine avant de se lever du lit

Quand contacter un médecin

Les symptômes de l’hypotension peuvent perturber la vie quotidienne, et ils s’aggravent généralement avec l’âge.
Il est important de contacter un médecin si l’un de ces symptômes, tels que les vertiges et la fatigue, se manifeste. Un médecin peut en identifier la cause et recommander la meilleure approche de traitement.

Sources

Grijalva, C. G., et al. (2017). Fludrocortisone is associated with a higher risk of all‐cause hospitalizations compared with midodrine in patients with orthostatic hypotension.

Low blood pressure. (n.d.). 

Low blood pressure — when blood pressure is too low. (2016). 


Understanding blood pressure readings. (n.d.).

 

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -