Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Guide des huiles essentielles

Faire bon usage de l’huile essentielle de géranium bourbon

Aline Legrand

Le géranium bourbon est une plante exotique vivace de Madagascar et de l’île de La Réunion. Elle est proche du géranium rosat originaire d’Afrique du Sud mais la  localisation de ces plantes modifie leur composition biochimique et leur parfum. Elles sont appréciées pour leur aspect ornemental et leur caractère aromatique. La distillation des feuilles du géranium bourbon produit une huile essentielle à l’odeur rosée et fruitée renfermant des propriétés notables en aromathérapie.

Quel est le profil biochimique de l’huile essentielle de géranium bourbon ?

L’huile essentielle de géranium bourbon contient :

  • alcools monoterpéniques : citronnellol (30 à 50 %), geraniol, linalol,
  • esters : formiate et acétate de citronellyle, formiate et acétate de géranyle, acétate de linalyle,
  • monoterpènes : alpha-pinène, myrcène, béta-bourbonène,
  • sesquiterpènes : comme le béta-caryophyllène ou encore le germacrène D,
  • oxydes terpéniques : responsables de son parfum rosé,
  • cétones : isomenthone, menthone, furopélargone.

Cette composition rend cette huile essentielle antimicrobienne, anti-inflammatoire, antispasmodique, astringente et relaxante.

Quelles sont ses principales indications thérapeutiques ?

Elle peut contribuer à :

  • traiter des affections dermatologiques : dermatite, mycoses cutanées et gynécologiques, soin des plaies et des brûlures, saignements, coupures, brûlure, eczéma, plaie, impétigo, prurit,
  • améliorer des problèmes esthétiques : vergetures, relâchement cutané, couperose, peau grasse,
  • apaiser des troubles circulatoires : hémorroïdes, varices, congestion mammaire, œdèmes,
  • soulager des douleurs et inflammations : arthrite, tendinite, névralgie, rhumatismes, règles douloureuses,
  • favoriser le bien-être : en cas de fatigue, stress, anxiété, insomnie, troubles de l’humeur.

Comment bien l’employer ?

  • par voie orale : demander un avis médical.
  • par  voie cutanée : après dilution dans une huile végétale (20 % – 80 %), appliquer sur les zones à traiter ou ajouter quelques gouttes dans un soin cosmétique. Pour un bain aromatique ajouter 5 gouttes avec un peu de sel de bain pour permettre la dilution dans l’eau.
  • par diffusion et inhalation sèche ou humide.

Y a-t-il des précautions à prendre ?

L’huile essentielle de géranium bourbon ne convient ni aux femmes enceintes et allaitantes ni aux enfants ainsi qu’aux personnes atteintes d’épilepsie, d’asthme et de cancer hormonodépendant.

La présence de composés allergènes (citronnellol, geraniol) peut provoquer des réactions allergiques. Un test cutané est souhaitable avant son utilisation.

Elle est irritante pour la peau et doit être diluée dans une autre huile essentielle, en revanche elle n’est pas irritante pour les voies respiratoires et peut être utilisée pure.

Toujours prendre l’avis d’un professionnel de santé car l’automédication peut entraîner des risques. Ne pas prolonger le traitement si aucune amélioration et consulter.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi