Découvrir les propriétés, bienfaits et utilisations de l’huile essentielle de Muscadier

les propriétés, bienfaits et utilisations de l’huile essentielle de Muscadier

Outre que ses vertus culinaires, la noix de muscade est aussi très appréciée pour son huile essentielle. Celle-ci résulte de la distillation à la vapeur des noyaux séchés de la noix de muscade. Les principes actifs qu’elle renferme lui permettent de constituer un excellent tonique, antiparasitaire et antalgique pour l’organisme.

Quels sont les principaux constituants de cette huile essentielle

L’huile essentielle de myristica fragrans a de nombreuses qualités thérapeutiques. Elles s’expliquent par la présence de composés actifs qu’elle renferme. Parmi ses principes actifs, on distingue la sabinène (20 à 30 %), l’alpha-pinène et le béta-pinène (15 à 30%). Ce sont des monoterpènes qui ont des propriétés toniques, utérotonique et neurotonique. Elle renferme aussi de la myristicine, près de 10% de sa composition, qui procure un effet aphrodisiaque.

Ses bienfaits sur la santé physique et psychique

Traditionnellement, l’huile essentielle de muscadier est utilisée pour :

  • Traiter les rhumatismes aigus et chroniques,
  • Soulager les courbatures, entorses et contractures musculaires,
  • Soigner les problèmes digestifs comme les paresses digestives, les diarrhées et les parasitoses intestinales. En effet, les monorterpènes qu’elle renferme agissent en favorisant la digestion et l’évacuation des gaz intestinaux,
  • Faciliter le travail pendant l’accouchement.

Il faut également souligner que cette huile essentielle est un excellent antalgique. Pour diminuer les douleurs, les monoterpènes qu’elle renferme vont inhiber la sécrétion des prostaglandines. C’est pourquoi, elle est utilisée en massage pour soulager les douleurs de l’arthrose, de l’arthrite, des crampes, des contractures, des entorses et des rhumatismes.

Posologie courante de l’huile essentielle de muscadier

L’huile essentielle de myristica fragrans peut servir au traitement et à la prévention de plusieurs maladies. Néanmoins, il est toujours préférable de s’adresser à un thérapeute avant de l’utiliser.

Application cutanée

En application cutanée, l’huile essentielle de muscadier doit être utilisée à faible dose. Avant de l’utiliser, il faut la diluer dans de l’huile végétale. Les experts recommandent d’en diluer une goutte dans quatre gouttes d’huile végétale au minium.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Par voie orale

Cette huile essentielle est utilisée en interne pour soulager les aphtes. Il suffit d’en ajouter une goutte dans de l’eau et en faire un bain de bouche. Pour les inflammations des gencives, il faut mettre une goutte sur la brosse à dents et laver les dents comme d’habitude.

En inhalation

En inhalation, l’huile essentielle de muscadier permet de lutter contre la fatigue, mais aussi en cas d’infections ORL. Il faut en ajouter quelques gouttes dans un récipient d’eau chaude pour inhaler les vapeurs. Pour une inhalation sèche, il suffit d’appliquer quelques gouttes de ce mélange sur un mouchoir et le respirer.

En diffusion

Cette huile essentielle est aussi compatible avec la diffusion. Hormis le stress, l’angoisse, l’anxiété et la fatigue, c’est aussi un moyen efficace de lutter contre les infections. Pour en profiter, il faut choisir parmi les trois modes de diffusion dont la diffusion par chaleur douce, la diffusion à ultra-sons et la diffusion par nébulisation.

Contre-indication et précautions d’emploi de l’huile essentielle de myristica fragrans

À forte dose, l’huile essentielle de myristica fragrans a un effet stupéfiant. Elle peut diminuer la sensibilité et la réaction, c’est pourquoi son utilisation est à proscrire chez les enfants de moins de 12 ans. Elle est à éviter durant la grossesse et l’allaitement. Cette huile essentielle est aussi interdite aux personnes qui prennent des antidépresseurs.

Pour profiter de ses bienfaits, il faut toujours la diluer. Même si elle est efficace, elle ne doit pas être utilisée de façon prolongée. Si c’est nécessaire, il faut demander l’avis d’un médecin. Pour terminer, il faut rappeler qu’elle contient plusieurs composants biochimiques allergènes, ne citant que le géraniol, le limonène et l’eugénol. Pour prévenir les risques, il est préférable de réaliser un test d’allergie avant de l’utiliser.