Craquements dans le cou: pourquoi ça craque? Quand faut-il consulter

Voici les causes possibles des bruits de craquement du cou et le moment où il faut envisager de contacter un médecin.

Lorsqu’une personne bouge son cou, cela ne produit pas toujours un son. Lorsque c’est le cas, cela peut indiquer la présence d’une affection sous-jacente qui peut justifier une intervention médicale. Une personne peut remarquer un léger bruit sec ou craquant de temps en temps lorsqu’elle bouge son cou ou son dos. Souvent, ce bruit est dû au mouvement de l’air emprisonné dans le liquide des articulations. Il peut également être dû à de légers changements dans la façon dont les ligaments ou les tendons se déplacent. Toutefois, s’il s’accompagne d’un gonflement ou d’une douleur, ce bruit peut indiquer un problème de santé sous-jacent.
Dans cet article, nous aborderons certaines causes possibles des bruits de craquement du cou et le moment où une personne peut envisager de contacter un médecin.

 

Causes et facteurs de risque de craquâmes dans le cou

Il existe plusieurs causes potentielles de bruits de cou. Certaines d’entre elles sont bénignes, et d’autres peuvent nécessiter un traitement.

Causes bénignes

Un bruit sec, un craquement ou un craquement dans le cou ou d’autres articulations n’est pas nécessairement un signe que quelque chose ne va pas. Il s’agit d’un phénomène courant, même chez les personnes plus jeunes qui n’ont pas d’antécédents de dommages ou de blessures aux articulations. Les deux causes bénignes les plus courantes sont l’air qui s’échappe du liquide synovial qui entoure et lubrifie les articulations, et les ligaments tendus qui se détachent d’un os pour se fixer sur un autre. En règle générale, une personne n’a pas besoin de faire quoi que ce soit pour remédier aux bruits que fait son cou pendant ses mouvements, à moins que cela ne provoque une douleur ou un gonflement.

Dommages ou blessures aux articulations

Une blessure peut entraîner une dégénérescence et des dommages aux articulations du cou. Plusieurs facteurs peuvent provoquer des blessures au cou, comme les accidents de voiture, les chutes ou les chocs lors d’activités sportives. Lorsqu’une personne se blesse au niveau du cou, elle peut éprouver les symptômes suivants:

une douleur à l’épaule ou au bras
raideur du cou
mal de tête
vertiges
douleur au visage

Une personne saura probablement si elle s’est blessée au cou lors d’un accident. Toutefois, si elle a des doutes, elle devrait envisager de consulter un médecin pour un diagnostic et un traitement.

Arthrite

Il existe plus de 100 types différents d’arthrite et d’affections connexes qui affectent les articulations, les tissus autour des articulations et d’autres tissus conjonctifs. Plusieurs types d’arthrite peuvent affecter les articulations du cou et de la colonne vertébrale, comme la spondylose cervicale. Il s’agit d’une affection qui entraîne la détérioration des vertèbres, des disques et des ligaments du cou ou de la colonne cervicale.
En plus de la douleur et de la raideur du cou, l’arthrite peut provoquer des bruits de grincement ou de cliquetis lors des mouvements du cou.

Mauvaise posture

Avec le temps, une mauvaise posture peut entraîner une usure ou des dommages au niveau du cou. Lorsque cela se produit, une personne peut ressentir des douleurs dans le cou, les bras, la tête ou les épaules. En outre, elle peut ressentir une raideur et des bruits de claquement ou d’éclatement lorsqu’elle bouge son cou.

Diagnostic

Pour diagnostiquer les bruits du cou, une personne doit consulter un professionnel de la santé. Le médecin commencera probablement par examiner les antécédents médicaux de la personne et procédera à un examen physique. Il prendra notamment les signes vitaux de la personne et examinera ses symptômes. Il évaluera également l’amplitude des mouvements et la douleur ou la gêne ressentie lors des mouvements du cou. En outre, il peut demander certains tests pour examiner les structures du cou ou évaluer la fonction de ces structures afin d’aider à établir un diagnostic. Ces tests peuvent inclure :

des radiographies
tomodensitométrie
électromyographie
myélogramme
des études de conduction nerveuse
bloc sélectif des racines nerveuses
imagerie par résonance magnétique

Options de traitement

Le traitement dépendra de la cause sous-jacente des symptômes d’une personne. Cependant, les médecins commenceront probablement par des traitements conservateurs pour aider à soulager les symptômes. Ces traitements peuvent inclure:

la réalisation d’une thérapie physique
le port d’un collier cervical
la prise de médicaments sur ordonnance, tels que des relaxants musculaires ou des analgésiques
recevoir des injections de stéroïdes
prendre des mesures pour corriger la posture en marchant, en se tenant debout, en s’asseyant et en dormant.

Dans certains cas, le médecin peut recommander des exercices de musculation pour atténuer la douleur et la raideur. Les exercices de musculation peuvent également contribuer à étirer le cou. En voici quelques exemples:

incliner la tête d’un côté à l’autre en abaissant l’oreille jusqu’à l’épaule et en revenant à une position de repos normale, et répéter 5 fois de chaque côté
tourner la tête d’un côté à l’autre, en regardant par-dessus l’épaule, et répéter 5 fois de chaque côté
laissez tomber la tête vers l’avant de façon à ce que le menton atteigne la poitrine, puis relevez la tête et répétez l’opération 5 fois.

Voici d’autres stratégies pour soulager les craquements du cou et d’autres symptômes :

une thérapie par le chaud ou le froid
l’acupuncture ou le shiatsu
les ajustements chiropratiques
le repos
dispositifs de correction de la posture, tels que des oreillers ou des coussins.

Quand contacter un médecin

Il n’est pas nécessaire de contacter un professionnel de la santé si vous entendez un bruit sec ou un craquement sans autre symptôme. Dans ce cas, le craquement est probablement dû à l’air qui s’échappe ou à des ligaments tendus qui claquent sur les os lorsqu’ils bougent. Si les bruits s’accompagnent de douleurs, de raideurs, de gonflements ou d’autres symptômes, la personne doit envisager de consulter un médecin. Ce dernier pourra examiner et déterminer la cause du problème et fournir un traitement si nécessaire. Une personne doit consulter les urgences si elle subit un traumatisme contondant entraînant une blessure, comme un impact lors de la pratique d’un sport ou lors d’un accident de voiture.

Résumé

Entendre des bruits de craquement dans le cou lors d’un mouvement ne nécessite pas toujours une attention médicale. Ces bruits peuvent souvent être dus à l’air qui s’échappe du liquide entourant les articulations ou à des tendons tendus qui frottent ou claquent contre les os. Si le bruit ne s’accompagne pas d’autres symptômes, la personne n’a probablement pas besoin de faire quoi que ce soit pour y remédier.

Cependant, en cas de douleur, de raideur ou d’autres symptômes, la personne doit envisager de consulter un médecin. Celui-ci peut aider à diagnostiquer la cause et recommander des traitements pour toute affection sous-jacente. Les options de traitement impliquent souvent un entraînement musculaire, des analgésiques et une correction de la posture.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.