Courir par temps froid : Quand les températures sont-elles trop basses pour courir à l’extérieur ?

Voici les effets du froid sur le corps, les précautions à prendre et les alternatives à la course en extérieur par temps froid.

Courir à l’extérieur est une activité populaire pour de nombreux coureurs. Cependant, lorsque les températures chutent et que le froid extrême s’installe, il est important de se demander s’il est toujours sûr de courir à l’extérieur. Voici les effets du froid sur le corps, les précautions à prendre et les alternatives à la course en extérieur par temps froid.

Effets du froid sur le corps

Courir par temps froid peut présenter des défis pour le corps, en particulier pour le cœur et les poumons. Il n’y a pas de température précise qui indique quand il est dangereux de courir à l’extérieur par temps froid. Cependant, il est important de prendre en compte certains facteurs.

L’un des risques liés à la course par temps froid est la mauvaise adhérence due à la glace, ce qui peut entraîner des chutes et des blessures. De plus, l’exposition à des températures extrêmement basses peut provoquer des engelures, en particulier si la peau est exposée. L’engelure peut se produire en moins de 30 minutes lorsque l’indice de refroidissement éolien tombe en dessous de -17 °C. Il est donc essentiel de protéger les parties du corps exposées en portant des vêtements appropriés et en utilisant des couches internes en tissu synthétique qui évacuent la transpiration et des vêtements extérieurs résistants au vent et à l’eau.

De plus, courir par temps froid peut également irriter les poumons et provoquer une sensation de « brûlure » dans les voies respiratoires. Le froid peut affecter les voies respiratoires et entraîner une réduction du débit d’air, ainsi qu’une congestion nasale accrue. Cela peut être particulièrement préoccupant pour les personnes souffrant de conditions pulmonaires telles que l’asthme1. Il est recommandé aux personnes asthmatiques de limiter la course par temps froid. Cependant, pour ceux qui décident de s’entraîner à l’extérieur par temps froid, il est conseillé de s’échauffer à l’intérieur au préalable et d’utiliser une écharpe pour réchauffer l’air inspiré.

Enfin, le froid peut également entraîner une augmentation de la pression artérielle et une augmentation de la charge de travail du cœur. Les vaisseaux sanguins périphériques se contractent pour maintenir la chaleur du corps, ce qui peut entraîner une augmentation de la pression artérielle1. Les personnes souffrant de maladies cardiaques préexistantes, telles que la maladie coronarienne, l’hypertension artérielle, l’accident vasculaire cérébral ou l’infarctus du myocarde, devraient envisager de courir à l’intérieur lorsqu’il fait extrêmement froid.

Précautions à prendre pour courir par temps froid

Si vous êtes un coureur expérimenté sans problèmes de santé sous-jacents, il est possible de courir à l’extérieur par temps froid en prenant certaines précautions. Voici quelques conseils pour vous aider à courir en toute sécurité par temps froid :

1. Échauffez-vous à l’intérieur

Avant de vous aventurer à l’extérieur par temps froid, il est important de vous échauffer à l’intérieur pour préparer votre corps à l’effort. Faites quelques exercices d’échauffement dynamiques pour augmenter la température de votre corps et activer vos muscles. Cela permettra de réduire les risques de blessures liées au froid et de faciliter la transition vers l’effort en extérieur.

2. Habillez-vous en couches

Lorsque vous courez par temps froid, il est essentiel de vous habiller en couches pour vous protéger du froid. Optez pour des couches internes en tissu synthétique qui évacuent la transpiration et des couches externes résistantes au vent et à l’eau. Cela vous permettra de rester au chaud et au sec tout au long de votre course.

3. Protégez votre peau

Lorsque vous courez par temps froid, il est important de protéger votre peau exposée. Portez un bonnet pour protéger votre tête, des gants pour protéger vos mains et une écharpe pour couvrir votre visage. N’oubliez pas d’appliquer une crème hydratante pour éviter que votre peau ne se dessèche et ne se gerce.

4. Soyez conscient de vos limites

Il est important d’être réaliste quant à vos attentes et à vos performances lorsque vous courez par temps froid. Le froid peut rendre la respiration plus difficile et solliciter davantage votre cœur. Ajustez vos attentes en conséquence et écoutez votre corps. Si vous vous sentez mal à l’aise ou si vous éprouvez des douleurs, il est préférable de raccourcir votre course ou de choisir une alternative à la course en extérieur.

Alternatives à la course en extérieur par temps froid

Si les températures sont trop basses pour courir à l’extérieur en toute sécurité, il existe plusieurs alternatives à la course en extérieur par temps froid. Voici quelques options à considérer :

1. Entraînement en salle

Lorsque les températures sont extrêmement basses, il peut être préférable de s’entraîner à l’intérieur, dans une salle de sport ou à la maison. Vous pouvez utiliser un tapis de course pour simuler la course en extérieur ou essayer d’autres activités cardiovasculaires telles que le vélo stationnaire, l’elliptique ou la natation. Ces activités vous permettront de rester actif tout en évitant les risques liés au froid extrême.

2. Entraînement en salle de sport

Si vous préférez vous entraîner en groupe, vous pouvez envisager de vous inscrire à des cours de fitness en salle de sport. De nombreux centres de fitness proposent une variété de cours tels que le cardio-training, le renforcement musculaire et le yoga. Ces cours vous permettront de rester en forme et motivé, même par temps froid.

3. Entraînement à domicile

Si vous n’avez pas accès à une salle de sport ou si vous préférez vous entraîner chez vous, il existe de nombreuses options d’entraînement à domicile. Vous pouvez suivre des vidéos d’entraînement en ligne, utiliser des applications de fitness ou créer votre propre routine d’entraînement à domicile. Il existe également des équipements d’exercice compacts qui peuvent être utilisés dans un espace restreint, tels que des cordes à sauter, des haltères ou des bandes de résistance.

 

Courir par temps froid peut être une expérience agréable, mais il est important de prendre des précautions pour assurer votre sécurité et votre confort. En vous habillant correctement, en échauffant votre corps à l’intérieur et en écoutant les signaux de votre corps, vous pouvez continuer à courir en toute sécurité par temps froid. Cependant, si les températures sont extrêmement basses ou si vous avez des problèmes de santé sous-jacents, il est préférable de choisir des alternatives à la course en extérieur. Que vous optiez pour un entraînement en salle, un cours de fitness ou un entraînement à domicile, il existe de nombreuses façons de rester actif et en forme, même par temps froid1.

5/5 - (4 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn