Science

Combien de temps attendre pour qu’un tatouage cicatrise ?

Les tatouages sont une forme populaire d’art corporel par laquelle un tatoueur injecte de l’encre, un pigment ou un colorant dans la peau d’une personne. Bien que de nombreux facteurs puissent affecter le processus de cicatrisation, il faut généralement 2 à 4 semaines pour qu’un tatouage guérisse.

Si l’ensemble du processus de cicatrisation peut durer plusieurs mois, la cicatrisation initiale prend généralement quelques semaines. Pendant cette période, il est essentiel que les personnes suivent les instructions de suivi correctes et évitent ou limitent certaines activités qui pourraient nuire à la guérison. Dans cet article, nous allons aborder le processus de cicatrisation des tatouages et les facteurs qui peuvent l’affecter. Nous vous donnerons également quelques conseils sur les soins ultérieurs.

Le processus de cicatrisation

Le processus de guérison est différent pour chaque personne et chaque tatouage. La plupart des sources indiquent que les tatouages prennent généralement environ 2 semaines pour guérir.
Cependant, il peut falloir jusqu’à 4 semaines pour que la peau se rétablisse complètement. Certaines complications peuvent prolonger le processus de guérison.

Voici ce à quoi une personne peut généralement s’attendre pour la guérison de leur tatouage

Premier jour

En général, les personnes quittent le studio de tatouage avec la zone tatouée bandée ou enveloppée dans du plastique. Le tatoueur indiquera quand retirer le pansement, généralement une à deux heures plus tard. Les personnes voient souvent un liquide clair suinter du tatouage, mélangé à l’excès d’encre, ce qui est normal. La peau peut également être douloureuse, légèrement chaude et rouge.

On doit se nettoyer les mains, laver délicatement le tatouage avec un savon sans parfum et appliquer une crème hydratante à base d’eau. Certains tatoueurs peuvent également recommander aux personnes de remballer le tatouage la première nuit. Cela peut empêcher le tatouage de tacher les vêtements ou la literie ou de coller aux draps lorsque la personne dort.

Première semaine

Après quelques jours, le tatouage devrait commencer à être moins douloureux et moins rouge. La personne peut remarquer que son tatouage est plus terne qu’au début. Cet aspect n’est pas inquiétant, c’est un signe que le tatouage est en train de cicatriser. Parfois, pendant la cicatrisation de la peau, on peut remarquer la formation de croûtes. Il est important de ne pas gratter les croûtes, car cela peut entraîner des cicatrices. À ce stade, les personnes peuvent également commencer à ressentir des démangeaisons. Cependant, il est important de ne pas la gratter.

La desquamation est également une partie normale du processus de guérison, car la peau se débarrasse des cellules endommagées. Cela peut commencer quelques jours après le tatouage, lorsque la peau s’exfolie et que de nouvelles cellules se développent. Les personnes peuvent remarquer que la peau pèle ou s’écaille lorsqu’elles lavent le tatouage. Elles doivent continuer à laver et à hydrater le tatouage 1 à 2 fois par jour. Les premiers jours et les premières semaines sont ceux où les réactions allergiques à l’encre de tatouage et les infections potentielles sont les plus susceptibles de se produire.

Semaine 2

Les croûtes sont généralement plus dures à ce stade et peuvent se détacher naturellement. Il est important de ne pas arracher les croûtes, car cela peut perturber l’encre sous-jacente. De nombreux tatouages peuvent être proches de la guérison à ce stade. Les personnes devraient remarquer une diminution des rougeurs et des démangeaisons. Toutefois, si le tatouage est toujours douloureux et gonflé, cela peut indiquer une inflammation et une infectionSource fiable. Dans ce cas, la personne doit consulter immédiatement un professionnel de la santé.

Semaines 3 et 4

La plupart des croûtes et de la peau qui pèle devraient avoir disparu à ce stade. Les personnes doivent continuer à hydrater la peau si elle semble sèche. Les couches externes de la peau devraient avoir entièrement guéri, car ce sont elles qui se régénèrent le plus rapidement. Les couches inférieures de la peau peuvent mettre plusieurs mois à guérir.

Facteurs pouvant affecter la cicatrisation

Un facteur essentiel qui influence le processus de cicatrisation est le choix d’un studio de tatouage réputé qui pratique de bonnes techniques aseptiques. Une mauvaise hygiène du tatouage peut provoquer des infections qui ralentissent la guérison et peuvent entraîner de graves problèmes de santé.

Par exemple, des recherches indiquent que les gens peuvent contracter des infections dans des locaux non autorisés avec de l’encre contaminée. Une étude de 2016 portant sur le risque d’infection lié aux tatouages suggère que 0,5 à 6 % des personnes peuvent connaître des complications infectieuses. Choisir un studio de tatouage réputé et suivre de près les directives de suivi peut réduire la probabilité d’infection.

L’habileté de l’artiste a également une incidence sur le temps de guérison, car des techniques rudes ou médiocres peuvent causer des traumatismes supplémentaires à la peau.

La taille et l’emplacement du tatouage peuvent également avoir un impact sur la cicatrisation. Par exemple, les tatouages situés près des articulations ou des zones de flexion prendront plus de temps à cicatriser que ceux situés dans des zones qui ne bougent pas autant. De même, les tatouages de grande taille seront plus longs à cicatriser que les petits.

En outre, le type de dispositif de tatouage et la couleur de l’encre peuvent également affecter le temps de guérison. Par exemple, les pigments rouges sont plus susceptibles de provoquer des réactions d’hypersensibilité retardée et de ralentir le processus de guérison.

Combien de temps avant que les personnes puissent effectuer des activités

L’exposition d’un nouveau tatouage à la lumière du soleil peut entraîner une décoloration, et les rayons ultraviolets (UV) peuvent provoquer la formation de croûtes sur le tatouage, ce qui peut nuire à la cicatrisation. Les personnes doivent éviter les bains de soleil et les autres types d’exposition au soleil pendant 1 à 3 semaines pendant que le tatouage guérit.

Un tatouage est une plaie ouverte et est donc vulnérable aux infections. En général, avant la cicatrisation complète de la plaie, les tatoueurs recommandent aux gens d’éviter certaines activités.
Il peut s’agir d’activités fatigantes qui impliquent de transpirer et de déplacer le tatouage, comme la musculation, ou d’immerger le tatouage dans l’eau, comme un bain ou une baignade.

Dans de rares cas, les personnes ayant un nouveau tatouage peuvent contracter de graves infections dues à l’eau, notamment des souches de bactéries mangeuses de chair.

Conseils de suivi

Les bons conseils suivants pour permettre une bonne cicatrisation des tatouages :

– Hydratez avec une crème adaptée : Il est préférable d’utiliser une crème ou une lotion à base d’eau pour hydrater le tatouage et la peau environnante si elle est sèche. Les personnes ne doivent pas utiliser de produits à base de pétrole, car ils peuvent provoquer une décoloration.

– Protégez le tatouage du soleil : Les tatouages peuvent s’estomper si les gens les exposent trop au soleil. Il est conseillé d’appliquer un écran solaire à large spectre d’au moins 30. Il est conseillé de l’appliquer au moins 15 minutes avant de sortir et de la renouveler toutes les deux heures.

– Évitez d’utiliser les lits de bronzage : Les appareils d’éclairage UV, comme les lampes solaires et les lits de bronzage, peuvent décolorer les tatouages. Ils augmentent également le risque de développer un cancer de la peau. Chez certaines personnes, la lumière UV peut provoquer une réaction douloureuse sur la peau tatouée.

– Ne pas tatouer sur des grains de beauté : Lorsqu’on se fait un nouveau tatouage, les gens devraient choisir une zone de peau sans grains de beauté. Sinon, un tatouage pourrait cacher les premiers symptômes d’un cancer de la peau et retarder la demande de traitement.

– Laver le tatouage : Il est important de laver le tatouage régulièrement et doucement avec un savon sans parfum, hypoallergénique et antibactérien. Il faut également sécher la peau en la tapotant légèrement avec une serviette en papier avant d’appliquer une crème.

Sources

Bassi, A., et al. (2014). Tattoo-associated skin reaction: The importance of an early diagnosis and proper treatment.

Breuner, C. C., et al. (2017). Adolescent and young adult tattooing, piercing, and scarification.

Caring for tattooed skin. (n.d.).

Dieckman, R., et al. (2016). The risk of bacterial infection after tattooing.

Gonzalez, C. D., et al. (2020). Aftercare instructions in the tattoo community: An opportunity to educate on sun protection and increase skin cancer awareness.

Articles similaires