Astuces pour améliorer la cicatrisation des plaies : 6 méthodes naturelles

La cicatrisation des plaies est un processus naturel, mais il existe des méthodes naturelles qui peuvent accélérer ce processus

La cicatrisation des plaies est un processus naturel du corps humain. Cependant, il existe des méthodes naturelles qui peuvent accélérer ce processus. Voici six méthodes naturelles pour aider à accélérer la cicatrisation des plaies. Nous examinerons également quand il est nécessaire de consulter un professionnel de la santé.

1. Utiliser une pommade antibiotique

Une pommade antibiotique en vente libre peut aider à prévenir les infections et accélérer la cicatrisation des plaies. Des études sur des modèles animaux ont montré que les traitements antibiotiques jouent un rôle positif dans la cicatrisation des plaies. Cependant, il est important de noter que ces études présentent un risque élevé de biais.

Il n’est pas toujours nécessaire d’utiliser une pommade antibiotique. Vous pouvez également utiliser de la vaseline, qui agit comme une barrière protectrice au-delà d’un pansement imperméable.

2. Appliquer du gel d’aloe vera

Le gel d’aloe vera contient des vitamines et des minéraux qui favorisent la régénération cellulaire et la production de collagène, une protéine qui aide à la cicatrisation des plaies. Une revue systématique de 2019 indique que l’aloe vera et ses composés pourraient améliorer la cicatrisation des plaies, en particulier des brûlures du premier et du deuxième degré. De plus, l’aloe vera peut aider à maintenir l’hydratation et l’intégrité de la peau, réduire l’inflammation et prévenir les ulcères.

Pour utiliser l’aloe vera, appliquez une fine couche de gel sur la plaie. Vous pouvez également recouvrir la plaie d’un pansement imbibé de gel d’aloe vera pour favoriser la cicatrisation.

3. Utiliser du miel

Le miel possède des propriétés antioxydantes, antibactériennes et anti-inflammatoires. Depuis longtemps, on utilise le miel dans les recettes traditionnelles de cicatrisation des plaies. Une revue de 2016 indique que des études en laboratoire suggèrent que le miel améliore significativement la vitesse de cicatrisation des plaies chez les animaux. Il réduit également la formation de cicatrices et inhibe la croissance bactérienne dans les plaies aiguës et les brûlures.

Pour utiliser le miel sur une plaie, il est important de consulter un médecin ou un professionnel de la santé pour obtenir du miel médical adapté aux plaies mineures et majeures.

4. Préparer une pâte de curcuma

Le curcuma contient de la curcumine, qui possède des propriétés antibactériennes, antifongiques et anti-inflammatoires. Une revue de 2016 suggère que le curcuma peut être efficace pour accélérer la cicatrisation des plaies. La curcumine présente dans les épices stimule la production de facteurs de croissance impliqués dans le processus de cicatrisation. De plus, la curcumine favorise la production de collagène sur le site de la plaie et aide ainsi à accélérer la cicatrisation.

Pour préparer une pâte de curcuma, mélangez du curcuma avec de l’eau tiède jusqu’à obtenir une pâte. Appliquez ensuite la pâte sur la plaie et recouvrez-la d’un pansement propre.

5. Utiliser de l’ail

L’ail contient de l’allicine, un composé aux propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires. Selon une revue de 2020, plusieurs essais cliniques ont démontré l’efficacité de l’ail dans le traitement des plaies. Des études précliniques ont montré que l’extrait d’ail vieilli présente un potentiel de cicatrisation des plaies en fonction de la posologie. Une étude sur des rats a révélé qu’une crème contenant 0,4% d’ail était efficace pour traiter les brûlures, bien que des études supplémentaires sur des humains soient nécessaires.

Pour utiliser l’ail sur une plaie, vous pouvez appliquer de l’ail écrasé directement sur la plaie ou utiliser des produits à base d’ail spécialement conçus pour la cicatrisation des plaies.

6. Utiliser de l’huile de coco

L’huile de coco contient du monolaurin, un acide gras aux propriétés antimicrobiennes. Les acides gras présents dans les huiles végétales jouent un rôle important dans la cicatrisation des plaies. Vous pouvez utiliser de l’huile de coco sur une plaie pour réduire le risque d’infection.

Pour utiliser l’huile de coco, appliquez une fine couche sur la plaie propre et recouvrez-la d’un pansement propre.

Comment traiter une plaie ouverte

Lorsque vous avez une plaie ouverte, il est important de suivre certaines étapes pour assurer une cicatrisation optimale. Voici les étapes à suivre :

  • Lavez-vous les mains avec du savon et de l’eau propres.
  • Retirez les bijoux et les vêtements autour de la plaie.
  • Exercez une pression sur la plaie pour arrêter le saignement.
  • Nettoyez la plaie avec de l’eau propre et une solution saline une fois que le saignement s’est arrêté.
  • Examinez la plaie pour détecter la présence d’objets étrangers et de saleté.
  • Appliquez éventuellement une pommade antibiotique pour prévenir les infections.
  • Tamponnez la plaie pour la sécher avec un chiffon propre.
  • Fermez la plaie et appliquez un pansement adhésif

Il est important de vérifier une plaie toutes les 24 heures en retirant les pansements et en vérifiant la présence de signes d’infection. Ensuite, désinfectez la plaie, séchez-la et appliquez un nouveau pansement adhésif ou un pansement propre.

Quand consulter un professionnel de la santé

Dans certains cas, il est nécessaire de consulter un professionnel de la santé pour le traitement d’une plaie. Voici les situations dans lesquelles il est recommandé de consulter un médecin :

  • Une plaie avec des bords larges, profonds ou irréguliers, qui peut nécessiter des points de suture et un nettoyage.
  • Une plaie qui ne reste pas fermée.
  • Une plaie remplie de débris impossibles à enlever.
  • Une plaie causée par un objet sale, rouillé ou contaminé.
  • Un saignement abondant qui ne s’arrête pas même après avoir exercé une pression.
  • Une plaie causée par une morsure d’animal ou d’humain.

Il est également recommandé de consulter un médecin si une plaie présente des signes d’infection, tels que des douleurs, une chaleur autour de la plaie, un écoulement jaune ou vert, une odeur désagréable, des rougeurs autour de la plaie, de la fièvre, des nausées ou des vomissements.

Un médecin prescrira souvent des antibiotiques pour traiter une plaie infectée. Il est important de suivre la totalité du traitement antibiotique, même si les symptômes d’infection ont disparu. Cela permet de traiter complètement l’infection et d’éviter que les bactéries ne deviennent résistantes à l’antibiotique.

 

La cicatrisation des plaies est un processus naturel, mais il existe des méthodes naturelles qui peuvent accélérer ce processus. Les méthodes telles que l’utilisation d’une pommade antibiotique, du gel d’aloe vera, du miel, de la pâte de curcuma, de l’ail et de l’huile de coco peuvent aider à accélérer la cicatrisation des plaies. Cependant, il est important de consulter un professionnel de la santé si la plaie est grave ou présente des signes d’infection. En suivant les bonnes pratiques de soins des plaies, vous pouvez favoriser une cicatrisation optimale et minimiser les risques d’infection.

 

5/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn