Homeopathie

A propos du remède homéopathique Hyoscyamus Niger

L’Hyoscyamus Niger désigne un arbuste de la famille des Solanacées. Plus communément appelée jusquiame noire, cette espèce de plante vient d’Eurasie. C’est une plante herbacée toxique regorgeant d’alcaloïdes tropaniques : atropine, hyoscyamine et scopolamine.   Bisannuel ou annuel (selon les variétés), cet arbrisseau à forte odeur s’équipe des poils glanduleux collants. Il dispose d’une tige (visqueuse et velue), de nombreuses feuilles (ovales oblongues et molles) et des graines (jaune brun).  C’est au mois de mai à septembre que la floraison se déroule. C’est la plante des cérémonies rituelles dans l’Antiquité.

Actuellement, la jusquiame noire se décline sous plusieurs formes homéopathiques : ampoules, gouttes, granules ou doses globules. Souvent indiquées dans les traitements des pathologies liées aux troubles nerveux et dans le soin de la toux. La souche homéopathique Hyoscyamus Niger offre des propriétés sédatives, antipyrétiques, anti-inflammatoires, psychotropes et analgésiques. Un remède très utilisé depuis l’Antiquité dans la médecine traditionnelle chinoise. En poudre ou en forme solide, ce médicament contient du saccharose et du lactose. Les formes liquides intègrent des solutions hydro-alcooliques.

Hyoscyamus Niger et les maladies qu’il peut soigner ou calmer

L’efficacité de l’Hyoscyamus Niger dans le traitement de la toux est incontestable (notamment dans les toux spasmodiques nocturnes). Toutefois, cette solution homéopathique peut aussi traiter d’autres inflammations. En effet, elle soigne les spasmes, la nervosité, l’agitation, les insomnies, les sursauts (avec terreurs nocturnes) et les dysfonctionnements psychiques. Dans les soins des troubles du comportement, il intervient surtout pour aider les sujets paranoïaques qui ont une humeur changeante.

L’Hyoscyamus Niger aide les malades souffrant de certains symptômes : tremblements musculaires, tics, logorrhée, délire, crise de hoquet… Il peut aussi aider ceux qui sont en pleine phase de sevrage du cannabis. Il exerce une action positive sur le système nerveux central grâce à ses vertus spasmolytiques.

Le médicament Hyoscyamus Niger et ses usages

La souche homéopathique Hyoscyamus Niger convient aux femmes en période de lactation et de grossesse.  Les modes d’utilisation ne se substituent pas à l’avis d’un professionnel de la santé. Ils sont donnés à titre indicatif. Par ailleurs, le médicament homéopathique Hyoscyamus Niger contient deux constituants : du saccharose et du lactose. Donc, avant de prendre ce remède et notamment en cas d’intolérance à certains sucres, demandez l’avis d’un médecin. A prendre en dehors des (trois) repas, de la menthe et du tabac, du café.

En fonction des troubles, voici les posologies idéales :

  • Pour atténuer la dépression nerveuse liée au sevrage du cannabis, utilisez 3 granules d’Hyoscyamus Niger 9 à 18 CH. Une prise de 3 fois par jour (matin, midi, soir).
  • Pour calmer la toux spasmodique, 9 CH à raison de 5 granules le soir.
  • Pour éviter et traiter les terreurs nocturnes des enfants (9 CH au coucher).
  • Pour solutionner les troubles de comportement, 15 CH à raison d’une dose par semaine, pendant 1 mois.

Articles similaires