5 régimes qui peuvent contribuer à la déshydratation

Certains régimes alimentaires populaires peuvent indirectement augmenter le risque de déshydratation.

Certains régimes alimentaires populaires, comme le régime cétogène et le jeûne intermittent, peuvent indirectement augmenter le risque de déshydratation. Voici ce qu’il faut savoir et comment rester hydraté si vous essayez l’un de ces régimes.

Le célèbre régime cétogène, riche en protéines et pauvre en glucides, peut vous donner une sensation de déshydratation. Lorsque vous choisissez un nouveau régime, vous devez vous demander dans quelle mesure il vous aidera à atteindre vos objectifs de santé, quels qu’ils soient, et vous devez vous assurer de vérifier les risques potentiels qu’il présente pour la santé.

Voici un élément à prendre en compte : Certains régimes, comme le jeûne intermittent et le régime cétogène, sont plus susceptibles que d’autres de provoquer une déshydratation. Étant donné que nous avons besoin d’eau pour survivre, les experts en santé suggèrent de tenir compte de ce facteur lorsque vous pesez le pour et le contre d’un régime. L’eau aide toutes les cellules, tous les tissus et tous les organes à survivre, il ne faut donc pas lésiner sur l’hydratation. On entends parfois qu’ilm faut boire environ 15 verres par jour pour les hommes et 11 verres par jour pour les femmes (toutefois, environ 20 % de cette recommandation devrait provenir d’aliments riches en eau, comme les fruits et les légumes.

Tout régime restrictif peut entraîner une déshydratation. La plupart des gens ne boivent pas assez d’eau au départ, c’est pourquoi il faut d’autres moyens de leur apporter de l’eau par exemple par le biais des fruits. Lorsque les régimes éliminent les fruits ou d’autres groupes alimentaires entiers, le risque de déshydratation augmente.

La plupart des régimes n’interdisent pas explicitement l’eau, idéalement, aucun régime ne devrait entraîner une déshydratation. Mais certains vous obligeront à faire particulièrement attention à la quantité d’eau que vous buvez tout au long de la journée pour vous assurer que vous êtes suffisamment hydraté. Vous devez également apprendre à reconnaître les signes et les symptômes de la déshydratation à surveiller, il s’agit notamment de

Sensation de soif
Sécheresse de la bouche
Uriner moins que d’habitude
Transpiration moins importante que d’habitude
Peau sèche
Vertiges
Fatigue
Urine de couleur foncée

Votre corps a besoin d’eau pour fonctionner de toutes les manières possibles. Donnez à votre corps ce qu’il veut !

Voici cinq régimes qui peuvent conduire à la déshydratation :

1. Les régimes hyperprotéinés

Les régimes hyperprotéinés, tels que le régime Dukan et le régime paléo, sont devenus des moyens de plus en plus populaires pour perdre du poids. Les régimes hyperprotéinés peuvent entraîner une déshydratation.
L’azote se trouve dans les acides aminés qui composent les protéines. Lorsque vous consommez de grandes quantités de protéines, votre corps élimine l’excès d’azote avec des liquides et de l’eau.

Dans ce cas, les signes potentiels de déshydratation peuvent être subtils. Ce n’est pas comme si vous aviez mangé quelque chose de salé et que vous aviez soif, ou comme si vous aviez mangé de la nourriture chinoise et que vous aviez soif. Vous ne vous en rendez pas compte. Une petite étude passée a comparé les niveaux d’hydratation de cinq athlètes d’endurance lorsqu’ils consommaient des quantités faibles, modérées et élevées de protéines. Les chercheurs ont constaté que « plus la quantité de protéines consommées augmentait, plus le degré d’hydratation diminuait ». Ils en concluent que si vous suivez un régime riche en protéines, il est important de boire davantage, même si vous ne ressentez pas la soif.

2. Régime cétogène

Le régime cétogène, riche en graisses et pauvre en glucides, vous intéresse peut-être parce que vous avez entendu dire qu’il permettait une perte de poids rapide grâce à un état métabolique appelé cétose. La cétose amène l’organisme à brûler des graisses en l’absence d’une quantité suffisante de glucides. Lorsque vous supprimez les glucides, vous finissez par libérer de l’eau. L’organisme puise dans ses réserves de glycogène pour décomposer les glucides, ce qui fait qu’un régime de ce type entraîne une perte d’eau plus importante. En effet, cette perte de poids en eau est souvent la raison pour laquelle le régime céto est utile pour une perte de poids rapide – au moins temporairement.

Que vous commenciez à suivre un régime céto ou que vous le suiviez depuis un certain temps, prenez des mesures pour rester hydraté chaque jour. Il s’agit notamment de boire au réveil et avant les repas, et d’envisager de suivre l’hydratation à l’aide d’une application pour smartphone rendant presque impossible d’oublier de boire.

3. Le jeûne intermittent

Le jeûne intermittent est une approche diététique qui consiste à alterner le jeûne et l’alimentation tout au long de la journée ou d’un jour à l’autre. Il existe différentes façons de le pratiquer. Certains optent pour le 5:2, qui permet de manger normalement cinq jours de la semaine et de restreindre les calories les deux autres jours. D’autres préfèrent le plan 16:8, qui consiste à jeûner pendant 16 heures de la journée. Quelle que soit votre approche, vous devez respecter des heures prédéterminées pour tous vos repas et collations. Vous avez le droit de boire de l’eau si vous pratiquez le jeûne intermittent, même en dehors des heures de repas. Mais le problème, c’est que certaines personnes l’oublient. Vous prenez moins de repas et l’heure des repas est une occasion naturelle de boire un verre d’eau. C’est pourquoi, si vous jeûnez, il est important de faire très attention à la quantité d’eau que vous buvez et d’avoir pour priorité de garder une bouteille d’eau avec vous ou d’inclure des fruits et des légumes hydratants dans vos repas pendant les heures de repas allouées.

4. Le jeûne sec

Le jeûne sec est une version du jeûne intermittent qui demande aux adeptes de restreindre à la fois la nourriture et la boisson. Pendant la période de jeûne, vous ne pouvez consommer aucun type de liquide : L’eau, le bouillon, le thé, le café et toutes les autres boissons sont interdits. Certaines personnes pratiquent le jeûne sec pour des raisons religieuses, par exemple, les musulmans jeûnent de l’aube au crépuscule pendant le Ramadan chaque année. D’autres partisans du jeûne sec pensent qu’il favorise la perte de poids ou ralentit le processus de vieillissement. Le jeûne sec est devenu un régime à la mode, en partie à cause des recherches menées sur les musulmans qui s’abstiennent de manger et de boire de l’aube au coucher du soleil pendant le ramadan. Une étude publiée dans la revue Nutrients a montré qu’après le ramadan, le poids et l’indice de masse corporelle des participants diminuaient. Toutefois, les experts avertissent que ce régime alimentaire peut être dangereux s’il est pratiqué à long terme. Il peut entraîner des déséquilibres électrolytiques et une hypotension artérielle, qui peuvent être mortels, et provoquer des problèmes urinaires et rénaux. Ces problèmes peuvent inclure des calculs rénaux et des infections des voies urinaires. À tout le moins, vous risquez fort de vous déshydrater en suivant ce type de régime.

5. Le régime Atkins

Le régime Atkins, un régime populaire à faible teneur en glucides (bien qu’il ne soit pas aussi faible en glucides que le régime céto), pourrait exposer ses adeptes à un risque de déshydratation. L’une des raisons est qu’il élimine de nombreux groupes d’aliments, tels que les légumes riches en amidon et la plupart des fruits. Pendant la première phase, qui dure deux semaines ou plus, les fruits ne sont pas autorisés du tout (bien que des fruits à faible teneur en glucides tels que les cerises et le melon puissent être réintégrés dans le régime au cours des phases ultérieures). Les jus de fruits sont également déconseillés (en raison de leur teneur élevée en sucres ajoutés), ce qui pourrait gêner certaines personnes dans leur façon de boire. Si vous éliminez les fruits et les légumes, qui sont des aliments hydratants, vous vous exposez à un risque accru de déshydratation. Pour compenser, faites très attention à la quantité que vous buvez tout au long de la journée et ne lésinez pas sur la consommation d’eau (puisque l’hydratation est encouragée dans le cadre du régime Atkins).

 

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Marie Desange