14 symptômes d’une carence en zinc

Nous abordons ici les symptômes et les causes de la carence en zinc, ainsi que les méthodes de diagnostic et de traitement.

Le zinc est un minéral essentiel présent naturellement dans de nombreux aliments. Il joue un rôle crucial dans le bon fonctionnement de notre corps. Cependant, certaines personnes, notamment celles souffrant de certaines conditions de santé ou suivant un régime restrictif, peuvent ne pas obtenir suffisamment de zinc par le biais de leur alimentation et pourraient avoir besoin de prendre des suppléments. Nous abordons ici les symptômes et les causes de la carence en zinc, ainsi que les méthodes de diagnostic et de traitement.

Symptômes de la carence en Zinc

Une carence en zinc peut provoquer divers symptômes, bien que ceux-ci ne soient pas toujours perceptibles immédiatement. En fait, les symptômes d’une carence en zinc ne se manifestent souvent que lorsque les niveaux de zinc sont bas depuis plusieurs mois. Les symptômes les plus courants de la carence en zinc peuvent affecter différentes parties du corps :

Peau

  • Éruption cutanée (surtout autour de la bouche)
  • Cicatrisation retardée des plaies
  • Ulcères cutanés
  • Chute de cheveux

Système immunitaire et respiratoire

  • Système immunitaire affaibli (risque accru d’infections)
  • Rhumes fréquents
  • Aggravation des symptômes de l’asthme

Système gastro-intestinal

  • Diarrhée
  • Perte de poids

Système sensoriel

  • Goût et/ou odorat anormaux
  • Problèmes de vision (risque accru de dégénérescence maculaire liée à l’âge)

Fonctions cognitives

  • Difficulté à se concentrer
  • Dépression

Santé sexuelle

Dysfonction sexuelle

Il est important de noter que la carence en zinc peut également être associée à d’autres carences nutritionnelles, ce qui peut entraîner des effets secondaires supplémentaires ou différents. Par exemple, une carence en zinc chez les femmes enceintes ou allaitantes peut être accompagnée d’autres carences nutritionnelles, ce qui peut entraîner un retard de croissance chez le bébé et des difficultés à prendre du poids.

Causes de la carence en Zinc

Il existe plusieurs causes possibles de carence en zinc. La principale cause est une alimentation pauvre en zinc. Même si vous consommez suffisamment d’aliments riches en zinc, certains facteurs peuvent réduire les niveaux de zinc dans votre corps. De plus, certains médicaments et autres nutriments peuvent interférer avec l’absorption du zinc par votre organisme, ce qui peut entraîner une carence.

Les conditions médicales suivantes peuvent entraîner une carence en zinc :

  • Maladies gastro-intestinales (comme la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse)
  • Troubles de l’utilisation de l’alcool
  • Drépanocytose
  • Diabète
  • Cancer
  • Fibrose kystique
  • Maladies rénales

Certains facteurs alimentaires peuvent également entraîner une carence en zinc :

  • Régime végétarien ou végétalien pauvre en zinc
  • Suppléments de fer (qui peuvent interférer avec l’absorption du zinc)
  • Bébés exclusivement nourris au sein (qui peuvent avoir besoin de suppléments de zinc)
  • Médicaments (comme les diurétiques, les antibiotiques et la pénicillamine)

L’Impact de la carence en Zinc sur le corps

Le zinc est impliqué dans plusieurs fonctions importantes de notre corps. Il est considéré comme un antioxydant qui aide à protéger les cellules contre les dommages oxydatifs. Il joue également un rôle essentiel dans la croissance et le développement pendant la grossesse, l’enfance et l’adolescence. De plus, le zinc est bénéfique pour le système immunitaire et pour la cicatrisation des plaies.

Lorsque vous ne consommez pas suffisamment de zinc, votre corps peut avoir du mal à accomplir ces tâches essentielles. Cela peut entraîner un dysfonctionnement du système immunitaire, une cicatrisation des plaies plus lente et d’autres problèmes de santé.

Diagnostic de la carence en Zinc

Le diagnostic de la carence en zinc peut être difficile car les symptômes ne sont pas spécifiques. De nombreux symptômes d’une carence en zinc sont également présents dans d’autres carences nutritionnelles et conditions médicales. Par exemple, les infections, l’anémie et les troubles de la thyroïde peuvent également provoquer des symptômes similaires à ceux de la carence en zinc.

Le diagnostic de la carence en zinc ne repose pas uniquement sur un simple test sanguin. Votre fournisseur de soins de santé examinera vos niveaux de zinc, vos symptômes et votre historique alimentaire pour déterminer si vous souffrez d’une carence en zinc.

Différents tests sanguins peuvent être réalisés pour évaluer votre statut en zinc. Cependant, un taux de zinc normal ne garantit pas nécessairement l’absence de carence légère. Dans certains cas, une carence légère en zinc peut ne pas être détectée par un test sanguin.

Traitement de la carence en Zinc

Si vous êtes diagnostiqué avec une carence en zinc, il est important de prendre des mesures pour augmenter votre apport en zinc. Cela peut être fait en ajoutant des aliments riches en zinc à votre alimentation ou en prenant des suppléments.

Voici les recommandations quotidiennes d’apport en zinc selon l’âge :

  • 0 à 6 mois : 2 milligrammes (mg)
  • 7 à 12 mois : 3 mg
  • 1 à 3 ans : 3 mg
  • 4 à 8 ans : 5 mg
  • 9 à 13 ans : 8 mg
  • 14 ans et plus : 11 mg pour les hommes et 9 mg pour les femmes

Les femmes enceintes ou allaitantes peuvent avoir besoin de doses plus élevées de zinc :

  • Femmes enceintes de 14 à 18 ans : 12 mg par jour
  • Femmes allaitantes de 14 à 18 ans : 13 mg par jour
  • Femmes enceintes de 19 ans et plus : 11 mg par jour
  • Femmes allaitantes de 19 ans et plus : 12 mg par jour

De nombreux aliments contiennent du zinc. Les huîtres sont l’une des meilleures sources de zinc, avec près de 5,9 mg de zinc par huître crue (15 g). D’autres aliments riches en zinc comprennent :

  • Viande rouge
  • Poulet
  • Porc
  • Fruits de mer (en particulier le crabe et le homard)
  • Poisson (comme le flétan)
  • Légumineuses
  • Noix
  • Produits laitiers (comme le fromage et le yaourt)

Dans certains cas, lorsque votre capacité à absorber le zinc à partir des aliments est altérée, votre fournisseur de soins de santé peut vous recommander de prendre des suppléments de zinc. Il peut également être recommandé de prendre des suppléments de cuivre en même temps pour éviter une carence en cuivre.

Toxicité du Zinc

Il est possible de consommer trop de zinc, ce qui peut entraîner des effets indésirables. Les symptômes de la toxicité du zinc peuvent inclure des crampes abdominales, des diarrhées, des maux de tête, des nausées, des vomissements et une perte d’appétit.

Il convient également de mentionner que certains produits en vente libre contenant du zinc, tels que les sprays nasaux contre le rhume, ont été associés à une perte permanente de l’odorat. Il est donc important de consulter un professionnel de la santé avant de prendre tout supplément de zinc ou de produits similaires.

Le zinc est un minéral essentiel pour notre santé et notre bien-être. Une carence en zinc peut entraîner divers symptômes et problèmes de santé. Il est important de maintenir un apport adéquat en zinc par le biais de l’alimentation ou de suppléments, en fonction des besoins individuels. Si vous soupçonnez une carence en zinc, consultez un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis et des conseils appropriés.

 

5/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Marie Desange